Le Royaume de Jakar

Assassin, Ombre, Artisan, Sage...Qui choisirez-vous pour mener à bien votre mission ? Sauvez le Royaume ou mettez le à feu et à sang !
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un heureux événement en vue... [rp Lola et Melley]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Soaric
Maître Archer, loyal
Maître Archer, loyal
avatar

Messages : 176
Date d'inscription : 11/11/2011
Age : 24
Localisation : La ou est celle que j'aime....

MessageSujet: Re: Un heureux événement en vue... [rp Lola et Melley]   Sam 19 Mai - 16:37

Tout se passa admirablement bien. L'après-midi fût tranquille, chacun occupé à diverses tâches. Soaric discutait avec Sean, surtout de bois. Même en étant médecin, il avait quelques tours de passe-passe qui se révélaient utiles aux yeux de l'Archer.

Mère et fille cousaient, à ce qu'il pouvait voir de loin. Et, lorsque le soir arriva, ils rentrèrent tous, affamés. C'est là que Catherine leur fît une annonce qui surprit tout le monde :


-Nous partons après manger.

Soaric regarda Lola, qui était, comment dire…indignée, voire outrée qu'ils s'en aillent si vite. Il est vrai qu'ils étaient restés deux jours…mais au fond, ce n'était pas plus mal…enfin, non, c'était égoïste que de penser cela.
En fait il ne pouvait pas comprendre ce que Lola ressentait. Il n'avait jamais eu de lien affectif avec ses propres parents, donc cela lui était égal qu'ils partent ou non. Alors que pour elle, ce devait être dur de les quitter pour un temps indéterminé.
Alors il voulait la soutenir comme il pouvait.
Sean s'expliqua :


-Oui, nous ne pouvons laisser nos affaires comme ça plus longtemps…On voulait juste voir si tu étais heureuse.

Lola les interrogea. Avait-elle réussi l'épreuve ?

-Tu l’es, ma fille. Tu l’es vraiment.

Soaric sourit en même temps que les autres. Il avait été accepté. Il y était arrivé. Et Lola garderait contact avec ses parents, il n'y aurait pas "d'embrouilles" comme chez lui. Enfin, c'est ce qu'il avait dit, n'est-ce pas ?
Le repas se passa tout aussi correctement que la journée, les discussions animées et les rire pleuvant en veux-tu en voilà. Il évitait juste de s'adresser directement à Catherine. Elle était de si bonne humeur qu'il ne voulait en aucun cas prononcer une parole qu'elle interpréterait mal.


Et, finalement, ils refirent leurs bagages et ce fût le moment de l'au revoir.
Les deux parents s'approchèrent de lui et murmurèrent :


-Bienvenue dans la famille. Fît Sean.

-Ne nous oubliez pas pour le mariage, et toi n'oublie pas ce que je t'ai dit. Termina Catherine.

Soaric sourit, serra la main du père, fît les bises à la mère, leur promettant qu'ils seraient invités au mariage. De toute manière, Lola n'aurait jamais oublié ses parents.
Ils saluèrent leurs petits-fils, fiers d'eux puis vint le tour de Lola, qui ne put retenir une larme. Resté à l'écart, Soaric détourna le regard, leur laissant l'intimité nécessaire.


Logan alla vite dormir, rapidement rejoint par Elyas dans son petit lit. Après s'être douché, Soaric s'installa sur le lit, attendant Lola qui était encore dans la salle de bains. Il ne se privait plus pour la contempler. Elle était si belle. Son corps était parfait, ses courbes gracieuses, un équilibre parfait. Il souriait un peu bêtement lorsqu'elle arriva, mais elle ne s'en rendit pas compte.
Parce qu'en la voyant s'asseoir à ses côtés, il repensa à ce qu'elle avait dit.
Et il ne savait pas s'il devait lui poser la question ou attendre qu'elle parle.
Mais lorsqu'elle le regarda, elle rougit et baissa la tête. Plus de marche arrière possible. Il avait, sans le vouloir, enclenché la manœuvre.

Il l'attira tout contre lui, mêlant ses doigts aux siens et lui murmura :


-Veux-tu me confier cette histoire qui date de tes quinze ans ?

Il la regarda et, comme elle hésitait, il ajouta :

-Et je comprendrais parfaitement que tu ne veuilles pas parler. C'est à toi de choisir.

Il effleura son cou avec ses lèvres, légèrement. Il ne s'était pas confié non plus. Elle en avait le droit. Plus que quiconque. Caressant son corps de sa main libre, la laissant réfléchir, il prit conscience d'une chose.

Une chose qu'il n'avait pas encore acceptée en tant que réalité.

Il avait une famille. Et faisait partie de celle de sa future femme.

Il n'était plus seul.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lola
Maître Artisane, loyale *admin*
Maître Artisane, loyale *admin*
avatar

Messages : 3002
Date d'inscription : 16/07/2011
Age : 22
Localisation : dans les bras de Soaric ♥

MessageSujet: Re: Un heureux événement en vue... [rp Lola et Melley]   Lun 21 Mai - 20:03

-Veux-tu me confier cette histoire qui date de tes quinze ans ?

[HS : mince, je dois trouver maintenant TT]Lui dire ? Lola ne savait pas trop. Non pas qu’elle n’ait pas confiance en lui, mais elle avait tellement souffert ! Mais en même temps, elle voulait que lui-même se confie à elle, lui dise les moindres de ses secrets. Ne devait-elle pas agir elle-même en exemple, de se fait ?
Comme il la sentait hésitante, le jeune homme reprit :

-Et je comprendrais parfaitement que tu ne veuilles pas parler. C'est à toi de choisir.

Soaric commença à effleurer son cou de ses lèvres, déposant une multitude de petits baisers…Et d’une main, il caressa son corps, l’autre étant prise par les doigts fins de la demoiselle.
Elle essaya de réfléchir, mes ses caresses et ses baisers incessants la déstabilisait. Elle profitait plus qu’elle ne pensait !
Alors elle arrêta ses gestes et lui murmura, gentiment :

-Tu sais mon cœur, si tu me choies comme ça, ça n’aidera pas…

Lola lui prit le visage entre les mains et déposa un tendre bisou sur son front. Après quoi elle s’assit sur son lit et médita longuement.
Après un moment, elle répondit enfin, choisissant ses mots avec soin :

-A quinze ans…Tu sais ce que c’est, je crois. Les premiers amours, les premiers baisers, tout ça…On ne réfléchit pas à tout, on veut juste profiter…On pense que jamais ça ne s’arrêtera. Hé bien, comme je suis comme toutes les filles, je suis tombée amoureuse d’un homme dans ma classe. Mais amoureuse genre raide dingue. Pas plus que toi, rassure-toi.

Elle lui fit un clin d’œil, le visage radieux. Mais il s’assombrit dès lors qu’elle reprit, dans un soupire :

-Et il a fait semblant de m’aimer. En fait, lui, il aimait juste tester les filles. Voir jusqu’où elles iraient pour lui, juste par amour. Un vrai dragueur, crois-moi. Mais j’étais tellement obnubilée par ses beaux grands yeux bleus que je me rendais même pas compte qu’il se servait de moi…

Lola refit une pause, réfléchissant. Sa mère et son père l’avait pourtant prévenue…Elle allait droit à la connerie en sortant avec lui mais elle était tellement amoureuse qu’elle ne voyait pas quel homme il était, ou bien ne l’acceptait pas. Pour elle, c’était le prince charmant, l’homme de sa vie ! Elle se demandait à l’instant si cela ne faisait pas du mal à Soaric de parler de ses anciens amours…Elle, s’il venait à en parler, elle serait prise d’une jalousie terrible !

-Et donc, au bout d’un moment je ne le voyais plus que lui, je ne travaillais plus, je séchais les cours…je me fichais de mes amies et de ma famille, j’ai même fugué ! Lui et ses copains m’ont forcée à voler, mais toujours trop amoureuse ça m’était égal…Puis est venu le jour où il m’a demandé de coucher avec lui…Tu vois, jusqu’où on irait par amour…Moi je ne me sentais pas prête, mais il ne voulait rien entendre. Il a tenté de me frapper et là j’ai compris que c’était une grosse bêtise d’être avec lui…j’ai averti les chefs du village et il a été dans un camp de redressement je crois. Je me suis excusée auprès de mes amis et de ma famille et ils ont fini par me pardonner.

La jeune femme prit une grande inspiration, avant de lâcher un timide ‘voilà’. Elle attendait sa réaction. Qui ne venait pas…Qui tardait à venir.
S’enfonçant dans ses couvertures, elle l’observa, attendant. Qu’allait-il penser d’elle ?

[Sorry plus court mais rien à dire là XDD]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fantesia.forumgratuit.org/
Soaric
Maître Archer, loyal
Maître Archer, loyal
avatar

Messages : 176
Date d'inscription : 11/11/2011
Age : 24
Localisation : La ou est celle que j'aime....

MessageSujet: Re: Un heureux événement en vue... [rp Lola et Melley]   Mar 22 Mai - 19:04

[ tu me dis si c'est bon !]


Gentiment, elle arrêta ses gestes et lui murmura :

-Tu sais mon cœur, si tu me choies comme ça, ça n’aidera pas…

En effet. Elle avait raison. Elle prit son visage entre ses fines mains, déposa un baiser sur son front puis s'installa sur le lit, réfléchissant aux mots qu'elle allait prononcer. Puis elle se lança :

-A quinze ans…Tu sais ce que c’est, je crois. Les premiers amours, les premiers baisers, tout ça…On ne réfléchit pas à tout, on veut juste profiter…On pense que jamais ça ne s’arrêtera. Hé bien, comme je suis comme toutes les filles, je suis tombée amoureuse d’un homme dans ma classe. Mais amoureuse genre raide dingue. Pas plus que toi, rassure-toi.

Elle lui offrit un visage souriant. Il n'y répondit pas. Non, il ne savait pas ce que c'était. Parce que le seul amour qu'il avait connu était elle. Il n'avait jamais eu d'autres filles avant. Jamais. Et pourtant, il avait tenté de les approcher. Mais comme si elles pressentaient quelque chose elles le fuyaient inévitablement. Il s'était résigné à rester seul jusqu'à la fin lorsque Lola était apparue dans sa vie.

Redevenant grave, elle poursuivit :

-Et il a fait semblant de m’aimer. En fait, lui, il aimait juste tester les filles. Voir jusqu’où elles iraient pour lui, juste par amour. Un vrai dragueur, crois-moi. Mais j’étais tellement obnubilée par ses beaux grands yeux bleus que je me rendais même pas compte qu’il se servait de moi…

Il fronça les sourcils. Il ne comprenait pas comment les hommes pouvaient agir de la sorte. Comment pouvaient-ils utiliser l'amour des femmes comme un chiffon que l'on jette une fois usé ?
Pour lui c'était un crime. Bon d'accord, pas aussi grave que ce qu'il avait fait. Mais même. Il imaginait que trop bien Lola, amoureuse de cet homme, obéissant au moindre de ses désirs…aveuglément.
Et une question le frappa : devait-il ressentir quelque chose, à être le deuxième…non troisième homme qu'elle aimait ? Oui, cet inconnu, puis Maedren. Devait-il souffrir ? Il ne ressentait rien pour lui. Juste de la peine pour Lola. D'imaginer qu'elle avait pu souffrir à cause de cet imbécile.


Sa voix le fît revenir à la réalité :

-Et donc, au bout d’un moment je ne le voyais plus que lui, je ne travaillais plus, je séchais les cours…je me fichais de mes amies et de ma famille, j’ai même fugué ! Lui et ses copains m’ont forcée à voler, mais toujours trop amoureuse ça m’était égal…Puis est venu le jour où il m’a demandé de coucher avec lui…Tu vois, jusqu’où on irait par amour…Moi je ne me sentais pas prête, mais il ne voulait rien entendre. Il a tenté de me frapper et là j’ai compris que c’était une grosse bêtise d’être avec lui…j’ai averti les chefs du village et il a été dans un camp de redressement je crois. Je me suis excusée auprès de mes amis et de ma famille et ils ont fini par me pardonner.

Il avait…Soaric déglutit. Il se sentait mal pour elle. Horriblement mal.
Inspirant profondément, elle acheva avec un discret "voilà", puis s'enfonça sous les couvertures et le regarda.
Et lui ne savait pas comment réagir. C'était certes il y a longtemps, mais elle devait encore ressentir quelque chose en elle. Et lui, deux mois auparavant, avait peut-être convaincu la jeune femme qu'il était comme l'autre, mais en beaucoup plus violent, plus sanguinaire.

Et puis, il devait lui dire. La réconforter. Et lui parler de sa vie d'avant. Lui avouer, espérant sans honte, qu'il n'avait jamais connu l'amour avant elle. Il le devait, il avait promis de se confier. Et il en avait même envie. Il s'allongea près d'elle, la collant, caressant ses cheveux, cherchant ses mots.
La connaissant, elle devait avoir peur qu'il la rejette.


-Je ne peux comprendre comment un homme peut agir de la sorte. Briser ainsi l'amour d'une jeune fille, je veux dire. Enfin…je ne suis peut-être pas le mieux placé pour dire de ne pas faire souffrir les femmes.

Il ne continua pas. Elle avait sans doute très bien compris d'elle-même. Et il ne voulait pas faire jaillir cette période maintenant. Alors il continua :

-Et je te rassure, ou le contraire à toi de voir. Je n'ai jamais connu d'autres femmes avant toi. C'est la vérité. Elles m'évitaient comme la peste. Peut-être sentaient-elles que je cachais cette…chose…en moi. Je n'ai jamais connu un amour aussi fort que maintenant, Lola. Je n'ai jamais connu de meilleures sensations que tes bras sur mon torse ou tes lèvres sur les miennes.

Il sourit légèrement. Cela l'avait peut-être choquée, qu'il n'ait jamais eu personne d'autre. Ou cela l'avait rassurée et elle était fière d'être la seule et unique femme de sa vie.
Il serra sa main, ne sachant pas comment continuer. Il espérait l'avoir réconforté correctement surtout.

En tout cas, elle ne dit plus rien et se lova contre lui, fermant les yeux doucement. Elyas et Logan dormaient également, alors il s'autorisa à fermer les yeux, plongeant dans un sommeil sans rêves, ou, de temps en temps, la famille revenait, lointaine, mais toujours nette.

Le lendemain matin, se fût des coups à la porte qui le firent sursauter. Se redressant d'un bond, il eut peur. Hyndian ? Les parents de Lola après avoir croisé Hyndian et connaissant son passé ? Maedren ?
Lola aussi s'était éveillée et le regardait avec des yeux ronds. Elyas se joint au bruit ambiant en pleurant.

Soaric embrassa Lola et se leva, la laissant s'occuper du petit pendant que lui irait ouvrir.
C'était un messager. Il lui tendit simplement une enveloppe et repartit sans dire un mot, hochant simplement la tête pour bonjour et au revoir.

Lentement, il s'assit à la table de la cuisine, ouvrant avec un couteau la lettre. Il déplia son contenu et lut, son estomac se nouant à chaque phrase que ses yeux imprimaient sur sa rétine :


"Mission à Lemioss. Rendez-vous au nord de la ville retrouver votre coéquipière. Emmenez Arc, flèches et couteau, armes non fournies. Urgent."

Il déglutit. Encore une mission. Il redressa la tête lorsque Lola apparut, Elyas dans les bras. Logan était au pied de l'escalier, à moitié endormi, ne comprenant pas ce qu'il se passait.
Comme à l'auberge, il tendit la feuille à l'Artisane en disant :


-Une mission.

Il ne voulait pas partir. Il ne voulait pas les laisser seuls. Avant, il avait demandé à Hyndian de la protéger. Mais là ? Melley n'était plus là, les parents repartis. Il n'y avait personne. Il se releva et s'approcha de Lola.

-Je n'ai pas envie de te quitter une nouvelle fois… Je ne veux pas vous laisser seuls tous les trois.

Il n'avait vraiment pas envie. Qui sait ce qu'il pouvait se passer durant son absence ? Et s'il ne revenait pas ? Qui préviendrait Lola ? Qui lui annoncerait la…nouvelle ? Et s'il revenait, combien de temps ?

Il y avait écrit urgent sur le mot. Mais son départ pouvait être décalé de quelques heures non ? Il voulait en profiter pour faire des au revoir dignes de Lola. Pas comme la fois précédente ou il était presque partit en voleur. Il voulait lui assurer qu'il reviendrait. Il voulait…lui donner encore tout son amour pour…le cas ou…
Il ne préférait même pas y penser, fixant sa dulcinée, attendant sa réaction…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lola
Maître Artisane, loyale *admin*
Maître Artisane, loyale *admin*
avatar

Messages : 3002
Date d'inscription : 16/07/2011
Age : 22
Localisation : dans les bras de Soaric ♥

MessageSujet: Re: Un heureux événement en vue... [rp Lola et Melley]   Mer 23 Mai - 21:51

Soaric s’allongea contre Lola jusqu’à la coller, et recommença à lui caresser les cheveux. Il semblait tellement concentré ! A quoi pensait-il, exactement ? A les mots qu’elle venait de déverser ou à tout autre chose ?
Elle devait l’avouer, au départ elle avait eu peur qu’il se sente vexé et qu’il la rejette…Mais finalement, vu son geste, il était évident que non. Après un moment de réflexion intense, le jeune homme lui répondit :

-Je ne peux comprendre comment un homme peut agir de la sorte. Briser ainsi l'amour d'une jeune fille, je veux dire. Enfin…je ne suis peut-être pas le mieux placé pour dire de ne pas faire souffrir les femmes.

Effectivement. Mais elle ne releva pas…Ce n’était pas la peine de faire ressurgir des pensées et des images qu’on essayait d’enfuir au plus profond de son être…Comme un secret caché qu’il ne fallait jamais découvrir.
Elle s’interdit donc de formuler la moindre pensée, lorsqu’il poursuivit :

-Et je te rassure, ou le contraire à toi de voir. Je n'ai jamais connu d'autres femmes avant toi. C'est la vérité. Elles m'évitaient comme la peste. Peut-être sentaient-elles que je cachais cette…chose…en moi. Je n'ai jamais connu un amour aussi fort que maintenant, Lola. Je n'ai jamais connu de meilleures sensations que tes bras sur mon torse ou tes lèvres sur les miennes.

Lola se sentit sourire, fière d’elle. Ainsi, avec elle, Soaric découvrait les premières sensations de l’amour ? Il vivait tous les premiers moments, rien que pour elle ? Elle espérait ne pas le décevoir, en tous cas ! La demoiselle frissonna, se demandant s’il n’allait pas se lasser un jour d’elle. Il se rendrait compte de son physique ultra avantageux et la quitterait…
Non, c’était ridicule. Il n’était pas comme ça ! Il était du genre romantique, à offrir des roses ou à préparer le petit déjeuner par surprise au matin…Il lui faisait tellement de petites attentions qui, mises ensemble, formait son amour…
Décidant que ce discours ne méritait aucune réponse, car tout était dit, Lola se nicha au creux des épaules de son amour et s’endormit aussitôt. Cette nuit-là, elle ne rêva de rien. Mais elle dormit admirablement bien.

Et le lendemain matin, ce ne fut pas les rayons du soleil qui réveilla le petit couple, mais bien des coups rapides mais forts donnés à la porte. Les amoureux s’observèrent, intrigués et un peu paniqués, se demandant qui cela pouvait bien être. Les parents de Lola, ayant oublié quelque-chose ? Non, pas possible. Ils avaient vérifié ensemble trois fois avant qu’ils ne partent toutes les pièces, et elle avait à nouveau cherché lorsqu’ils étaient partis.
Hyndian ? Il ne serait pas aussi pressé en tapant sur la porte. Maedren… ? Il aurait reçu la carte de naissance et serait venu voir si le bébé avait de ses traits ?
Il n’y avait qu’un seule façon de le savoir, et Soaric le comprit en embrassant Lola et en quittant la pièce. La jeune mère s’occupa d’Elyas, qui avait pleuré à cause des coups. Elle le berça pendant un moment, jusqu’à ce qu’il se calme, puis descendit et vit son chéri dans la cuisine, l’air dépité. La demoiselle le regardait, inquiète, lorsque Logan arriva en baillant, l’air tout endormi.
Et le nouveau père tendit une lettre à sa future femme, en disant d’un ton presque grave :

-Une mission.

La demoiselle fronça les sourcils, se questionnant : avait-elle bien compris ? Il allait partir, encore ? Alors qu’il venait tout juste d’être père ? Qu’il l’avait demandé en mariage ? Il fallait encore tout organiser ! Non, il ne pouvait pas partir !
Elle lui arracha littéralement le papier des mains et lut. Ca semblait important, tout de même…Mais pourquoi ne pouvait-on pas les laisser tranquille pour plus de six mois, tous les deux ? Et pourquoi le contacter absolument lui ??? Ils avaient peur qu’il se rouille ?

-Je n'ai pas envie de te quitter une nouvelle fois… Je ne veux pas vous laisser seuls tous les trois.

Il la fixa, attendant vraisemblablement une réponse. Lola se mordit la lèvre, réfléchissant. D’un côté, elle ne voulait pas qu’il parte. Elle avait besoin de lui, plus que tout. Elle ne pourrait supporter d’être séparée à nouveau de lui !
Mais d’un autre…C’était son devoir.

-Soaric…Je ne veux pas que tu t’en ailles non plus.

-Papa s’en va ? Pourquoi il s’en va ? Je veux pas que tu partes !

Logan se jeta dans les bras de son père qui le prit sur ses genoux. Il se mordit fort la lèvre pour ne pas se mettre à pleurer. Quant à Lola, elle reprit calmement :

-Mais tu dois y aller. C’est une obligation, pas une proposition. Seulement, tu peux passer encore un peu de temps avec nous…

Elle lui sourit, lui promettant que dès qu’ils auraient mangé à midi, il pourrait enfin partir. Là dessus elle lui ficha le bébé dans les bras et partit préparer un sac pour son voyage. Elle y déposa des vêtements propres, de la nourriture, de l’eau…Quelques pommades et même un livre s’il voulait de la lecture. Elle lui glissa aussi un mot d’amour, auquel elle invita Logan à écrire discrètement aussi.
Il passa la majeure partie de la matinée à jouer avec ses deux fils, les bichonnant comme jamais. Puis Logan partit s’amuser dans la rivière et Elyas s’endormit dans son berceau. Ils avaient encore une heure avant de manger…
Et ce qui devait se faire s’est fait. Avec le désespoir de se quitter et l’amour qu’ils se portaient l’un l’autre… A la fin, ils étaient si exténués que Lola crut qu’il ne saurait même pas se lever pour manger. Mais, rassurez-vous, il y parvient !
Lorsqu’il eut terminé de manger, un grand silence s’abattit sur la maisonnée. Que la jeune femme rompit en premier :

-Bon. Il est temps. Je vais chercher Elyas.

Sitôt dit, sitôt fait. Elle monta les escaliers, lentement, pour faire profiter encore un maximum la présence de Soaric à Logan. Puis elle prit le poupon et redescendit avec. Ils se retrouvèrent tous dehors, se regardant à tour de rôle droit dans les yeux.

-Quand reviendras-tu ?

La question était idiote, Lola le savait. Il ne saurait pas lui répondre. Il ne savait jamais combien de temps duraient les missions. Ca pouvait durer deux jours comme trois mois, malheureusement.
Mais elle n’avait pu s’empêcher de la pauser. Elle haussa les épaules, et murmura :

-Envoie-nous des lettres, si tu sens que ça dure…

Il hocha la tête, et Logan se jeta à nouveau dans ses bras pour lui faire un énorme câlin. Se fut ensuite le tour de Lola, qui l’embrassa passionnément, le renversant en arrière (genre tango !) par surprise. Elle se redressa, souriant et pleurant à la fois.

-Je t’aime…Je t’aime, mon cœur. Rappelle tant…Toujours.

Elle se détacha de lui, montrant que les au revoirs avaient assez duré. Alors il partit, leur faisant dos, se retournant tout le temps.
Et la demoiselle eut peur, derrière son sourire, que c’était la dernière fois qu’elle le voyait.

[Hs : tu peux intercaler des paroles aussi hein :]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fantesia.forumgratuit.org/
Soaric
Maître Archer, loyal
Maître Archer, loyal
avatar

Messages : 176
Date d'inscription : 11/11/2011
Age : 24
Localisation : La ou est celle que j'aime....

MessageSujet: Re: Un heureux événement en vue... [rp Lola et Melley]   Mer 23 Mai - 22:18

[pas super...tu me diras...^^]


-Soaric…Je ne veux pas que tu t’en ailles non plus.

Il le savait. Cela se lisait dans son regard. Logan, se réveillant et comprenant de moitié, s'exclama :

-Papa s’en va ? Pourquoi il s’en va ? Je veux pas que tu partes !

Il courut jusqu'à lui et sauta sur ses genoux. Soaric lui ébouriffa les cheveux alors que Lola reprenait :

-Mais tu dois y aller. C’est une obligation, pas une proposition. Seulement, tu peux passer encore un peu de temps avec nous…

Oui, ce n'était pas faux. Il partirait donc après avoir mangé. Et oui c'était une obligation. Il était Archer, il avait des devoirs envers le Royaume et ne pouvait refuser. Mais pourquoi toujours lui ? Était-il le seul Archer disponible à chaque fois ?
Lola lui donna le bébé et s'en alla. Il l'entendit fouiller dans l'armoire. Elle devait lui préparer ses affaires, donc. Et il pria pour qu'elle ne découvre pas la lettre…

Il joua avec Logan, s'amusa avec Elyas, profitant de les avoir près de lui, de sentir leur odeur, de voir leurs sourires, bien que faible pour Elyas, trop jeune encore.
Mais l'aîné en eut un peu marre et repartit jouer à la rivière. Elyas fût changé et s'endormit dans son berceau.

Et maintenant, il restait près d'une heure avant le repas. Et il ne put résister…
Une dernière fois, il le fallait. Cette fois, ce fût si intense, étant motivé par leur tristesse de se quitter comme de l'amour, que lorsqu'il s'affala sur le lit, il était plus essoufflé que jamais et se demandait s'il arriverait à marcher avant le lendemain.
Lola l'entraîna à la cuisine pour manger tranquillement. Il était si bien, entouré de sa future femme et de ses deux fils…pourquoi toujours les séparer ? Était-ce un test pour voir si leur amour était sincère ? N'importe quoi. Les évènements passés devraient suffirent pour le prouver.

Le silence qui pesait sur la maison après le repas fût rompu par Lola qui annonça le moment inévitable :


-Bon. Il est temps. Je vais chercher Elyas.

Il hocha la tête, mais elle ne le vit pas, étant déjà montée le chercher. Resté avec Logan, Soaric se pencha vers lui et lui dit :

-Tu me promets de veiller sur ta mère et ton petit frère ?

-Oui ! Je te remplace jusqu'à ce que tu reviennes !

Le petit réfléchit et rajouta :

-Tu crois que je pourrais dormir avec maman comme toi ?

Soaric sourit et le chatouilla. Il ne voulait pas que le petit pleure.
Lorsque Lola reparut, ils sortirent tous. Soaric avait cherché son Arc, qui était attaché autour de ses épaules et son sac, par terre.


-Quand reviendras-tu ?

Il la regarda et répondit :

-Je ne sais pas…j'espère revenir vite.

Se rendant à l'évidence elle haussa les épaules et murmura, émue :

-Envoie-nous des lettres, si tu sens que ça dure…

Il acquiesça. Il essaierait comme à chaque fois. Logan se jeta dans ses bras et Soaric lui offrit un gros câlin en retour.
Puis Lola l'embrassa en se jetant sur lui, le renversant en arrière. Lorsqu'elle lui permit de se redresser, son rire était mêlé aux larmes.


-Je t’aime…Je t’aime, mon cœur. Rappelle tant…Toujours.

-Moi aussi. Je reviendrais, je te le promets. Fais attention à toi surtout. Et aux enfants.

Il ne sut pas si elle avait entendu. Mais elle se détacha, prenant Logan à côté d'elle, le serrant contre ses hanches. Il était temps. Il prit son sac et se retourna, commençant à marcher. Il n'aimait pas. Il la laissait seule, sans défense. Et le mariage était loin d'être organisé…bah, cela pourrait peut-être l'occuper, et lui changer les idées. Il se retourna tous les mètres, gravant leur visage, leur sourire, leur vie dans sa tête. Il mémorisa le tableau qu'ils formaient devant la maison.

Au cas où se serait la dernière vision qu'il aurait d'eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lola
Maître Artisane, loyale *admin*
Maître Artisane, loyale *admin*
avatar

Messages : 3002
Date d'inscription : 16/07/2011
Age : 22
Localisation : dans les bras de Soaric ♥

MessageSujet: Re: Un heureux événement en vue... [rp Lola et Melley]   Dim 10 Juin - 19:58

-Moi aussi. Je reviendrais, je te le promets. Fais attention à toi surtout. Et aux enfants.

Lola ne répondit rien. A vrai dire, sa gorge était beaucoup trop nouée pour cela. Préférant arrêtez là les au revoir, qui ne ferait que traîner si elle restait encore ne serait-ce qu’une minute de plus dans ses bras, elle se détacha de son cher et tendre et serra Logan contre elle. Et bon, puisqu’il n’est pas encore aussi grand que son père adoptif, sa tête lui arriva un peu plus bas que les hanches. Pourquoi je dis ça ? Aucune idée.
Puis Soaric partit, se retournant plusieurs fois. On devinait dans son regard qu’il avait peur. De la laisser seule ici, sans défense. Ou de mourir, lui. La mort en tant que telle ne lui faisait pas le moindre frisson, loin de là ! C’est plutôt le fait de périr loin des bras de sa bien-aimée qui lui donnait la chair de poule. Enfin, je l’aurais parié.

Pour ce qui était de la famille, rendue si vide d’un coup, le train train quotidien reprit. Comme la jeune femme était seule, elle eut plus de mal pour s’occuper de la maison et de son bébé. Mais Logan l’aida beaucoup, et puis Hyndian finit par revenir. Il crut d’abord qu’elle avait enfin laissé Soaric tomber, mais elle lui expliqua tout le contraire.
Et, miracle des miracles, réussit à le convaincre que c’était un type extraordinaire. Il promit même à la jeune maman de s’excuser auprès de lui quand il reviendrait. S’il revenait.

Bref, sur ces joyeux mots, je tenais à préciser qu’une autre chose s’était produite en l’absence de Soaric. Une de ces choses qui, s’il l’apprenait, ferait hurler son chéri de rage.
Mais il comprendrait bien pourquoi en rentrant. Oh, ça oui. Lola préférait même pas imaginer sa réaction lorsqu’il verrait Elyas.
Ses cheveux s’étaient éclaircis. Beaucoup. Vous, en tant que lecteurs gentils et naïfs, vous vous direz bien sûr que c’est normal. Les cheveux des bébés, et même leurs yeux, changent de couleur. Mais à ce point ! Ah !
Au lieu du beau noir de sa naissance, pareil à celui de la magnifique chevelure de son amour, le bébé possédait désormais des cheveux blancs. Aussi blancs que dash ceux du gouverneur Maedren.
Et une information comme ça ne pouvait tout simplement pas être dissimulée aux yeux du véritable père. Aussi, profitant de l’absence de Soaric-autrement, je n’imagine même pas le combat qu’il y aurait eu-, Lola prit sa plume et invita Eghir à passer un moment chez elle. Elle utilisa ses mots :

« Cher Maedren,

Avant de rentrer dans le vif du sujet, comment vas-tu ? Cela fait tellement longtemps que je n’ai pas de tes nouvelles. Enfin, je peux le comprendre. Mais je dois avouer que tu me manques. Pas en tant qu’amour, non, j’ai fait mon deuil, mais en tant qu’amis. Ne penses-tu pas qu’il serait envisageable que nous soyons de simples amis ?
En même temps, j’ai peur que te voir ne ferait que raviver des sentiments éteints. C’est si facile de renier l’amour lorsqu’il est loin !

Bref, les bavardages suffisent. J’ai peut-être peur, mais il faut que l’on se voit. Inutile de jeter la lettre dès maintenant sans lire la suite. Ce que j’ai à te dire est vraiment important.
Tu as sans doute reçu le faire-part de naissance du petit Elyas. Et bien, Soaric n’est pas le père. Je me doute que tu as dès lors deviné quel était-il.
Je le sais car il a les mêmes cheveux que toi. Au départ, ils étaient noirs ébène alors je ne me suis pas inquiétée. Mais à partir d’un moment, ils s’éclaircissaient d’avantages, jusqu’à devenir blancs comme neige. Tu es le père, Maedren. Et tu souhaites sans aucun doute voir ton fils. Et puis, tu as ta part de responsabilité, maintenant.

Je profite donc de l’absence de Soaric pour t’inviter à la maison. Tu resteras autant que tu voudras, je possède des chambres d’amis.
Bien sûr, une petite aide dans les tâches ménagères ne serait pas de trop…

Réponds-moi vite,
Lola »

Et ce fut lors d’un jour ensoleillé qu’elle confia la lettre à un messager. Elle ne savait pas au juste combien de temps il lui prendrait pour qu’il arrive à destination, ni si Eghir y répondrait. Elle souhaitait juste qu’il vienne. Parce-qu’il fallait qu’il voit le fruit de leur amour passé. Et puis…Elle devait se l’avouer, il lui manquait un peu.


[Je vous rassure tout de suite, elle est pas en train de retomber amoureuse ! >< comme elle a dit, un ami peut aussi vous manquer !]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fantesia.forumgratuit.org/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un heureux événement en vue... [rp Lola et Melley]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un heureux événement en vue... [rp Lola et Melley]
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Un Heureux événement [DVDRiP]
» Fêtons l'heureux événement de Bertrand et Luna (LIBRE)
» Pourquoi les hommes sont-ils heureux ?
» Entraînement d'orientation
» Wouyyyyyyy Le premier ministre Bellerive ''heureux'' de l'issue des élections

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Royaume de Jakar :: Villes :: Asperance :: Maison de Lola et Soaric-
Sauter vers: