Le Royaume de Jakar

Assassin, Ombre, Artisan, Sage...Qui choisirez-vous pour mener à bien votre mission ? Sauvez le Royaume ou mettez le à feu et à sang !
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un heureux événement en vue... [rp Lola et Melley]

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Soaric
Maître Archer, loyal
Maître Archer, loyal
avatar

Messages : 176
Date d'inscription : 11/11/2011
Age : 25
Localisation : La ou est celle que j'aime....

MessageSujet: Un heureux événement en vue... [rp Lola et Melley]   Mer 25 Avr - 21:06

Lorsque Soaric se réveilla, ce matin-là, il se dit que c'était une belle journée. Il ne savait pas pourquoi il pensait cela, mais s'en fichait. Il se leva donc, faisant attention à Lola qui dormait près de lui. Enfin, il se détacha d'elle plutôt. Toutes les nuits elle s'approchait de lui et se collait tout contre lui. Elle ne le faisait pas exprès, bien évidemment, et lui n'en profitait pas. Il savourait. Il ne le lui disait pas, bien sûr.

Elle ne lui avait pas encore pardonné. Cela faisait à présent près de deux mois qu'il respectait à la lettre ses conditions. Il ne l'avait plus touché, n'avait plus tenté de la serrer dans ses bras, ne l'avait plus embrassé de sa propre initiative, et ils n'avaient plus exprimé leur amour ensemble.
C'était parfois difficile, il fallait l'avouer. Parce qu'il l'aimait tellement…mais il le faisait pour elle. Pour eux.
Elle l'embrassait, elle, mais ce n'était pas pareil. Ils étaient encore courts, hésitants, mais pleins d'amour. Quoique, ces derniers temps, ils étaient plus tendres et plus longs. Et elle lui en donnait plus souvent aussi.

Rien que pour cela, il était prêt à attendre encore des années. Des siècles même. Il n'oubliait pas ce qu'il avait fait, deux mois auparavant. Il n'oubliait pas le massacre qu'il avait commis. Il n'oubliait rien. C'était au fond de sa tête, un rappel de la limite à ne plus franchir. La rage était très loin également. En fait, il n'y pensait plus. Ses armes étaient rangées. Enfin, l'Arc. C'est tout ce qu'il avait encore. Rangé dans une armoire qui était fermée à clé.

Il alla dans la salle de bains. Il s'habilla en silence et s'attacha les cheveux. Il ne les coupait même pas…ils poussaient et il les attachait, tout simplement.

Bref, il ressortit et alla dans la cuisine. Il prépara tout, comme tous les matins. Un bol pour lui, pour Logan et pour Lola. Il faisait tout pour lui simplifier la vie. Elle était enceinte de maintenant huit mois et elle était rapidement fatiguée. C'est pour sa aussi qu'il emmenait le petit se promener, ou qu'il jouait avec lui, pendant qu'elle lisait ou s'occupait sur le banc, dehors. Le surveillant de temps en temps. Il la voyait quelque fois les regarder, pour être sûre. Il comprenait qu'elle ait encore peur. Et savait qu'elle y arriverait. Alors il ne se formalisait pas et laissait faire. Il l'aimait tellement…

D'ailleurs, en parlant de petit, le voilà qui débarqua en dégringolant les marches, se réceptionnant sur les fesses. Soaric se précipita vers lui et lui dit :


-Ca va ? Tu n'as pas mal ?

Logan le regarda, les larmes aux yeux, mais d'un coup il éclata de rire.

-J'ai pas mal ! Mais ta tête ! C'est à refaire !

Soaric sourit et ébouriffa les cheveux du petit. Il l'aida à se relever et lui servit son petit-déjeuner, comme tous les matins. Il lui servit du lait, fraîchement acheté et des fruits. Logan adorait les fruits. Ils étaient donc en train de manger tranquillement, le soleil commençant à inonder de sa lumière la pièce, lorsque la porte s'ouvrit et Lola apparut. Soaric espéra que ce ne soit pas la chute du petit qui l'ait réveillée. Et il espéra encore plus qu'elle n'imagine pas que ce soit de sa faute.

Elle s'installa à table, après lui avoir donné son traditionnel petit bisou matinal et commença à manger, encore endormie.

Ils mangèrent en silence, sauf Logan qui parlait toujours et toujours.


Il alla rapidement en haut pour se changer, laissant ses parents seuls. Soaric était aussi soulagé qu'Hyndian ne soit pas revenu pendant ses deux mois. Le bandit le détestait toujours encore et ne changerait plus d'avis.

Avant de commencer à débarrasser, Soaric regarda Lola et lui demanda :

-Ca va ? Bien dormi ?

Il lui sourit. Ne pas la toucher était difficile. Mais il tiendrait. Aussi longtemps qu'elle le souhaitait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lola
Maître Artisane, loyale *admin*
Maître Artisane, loyale *admin*
avatar

Messages : 3002
Date d'inscription : 16/07/2011
Age : 22
Localisation : dans les bras de Soaric ♥

MessageSujet: Re: Un heureux événement en vue... [rp Lola et Melley]   Ven 27 Avr - 18:27

Lola en était à son huitième mois de grossesse. Toujours plus fatiguée, limitant les déplacements, elle passait le plus clair de son temps allongée sur son lit. Logan venait de temps à autre venir jouer dans sa chambre pour lui tenir compagnie ou Soaric s’asseyait près d’elle pour lui parler mais elle ne gambadait pas partout comme avant. Son ventre était si rond qu’on l’eut cru presque sur le point d’exploser et de temps à autre, les deux futurs parents voyaient un pied ou une main imprimée sur le ventre.

Pour ce qui était de l’amour qu’elle portait à Soaric, il n’avait pas décliné. Bien sur, elle ne l’avait pas tout à fait pardonné. Parfois il lui arrivait de surveiller les gestes du jeune homme lorsqu’il était avec leur fils adoptif mais elle avait déjà beaucoup plus facile à le laisser jouer seul avec lui.
Et puis, il pouvait l’embrasser maintenant où et quand il voulait. Sans la toucher. C’était dur, mais lorsqu’elle lui avait annoncé l’une des conditions effacées, il fut presque sur le point de lui sauter au cou. Presque. Parce-qu’il ne pouvait pas.

Pour ce qui était de l’acte en lui-même, Lola avait une fois essayer de le faire sans que le garçon ne la touche.
Mission impossible, vous imaginez. Ses bras et tout son corps en lui-même était comme aimantés à la jeune femme et au bout de deux minutes seulement ils renoncèrent. Enfin, ce fut plus elle qui renonça. Mais…bref.
L’artisane c’était dit qu’elle réessayerait aujourd’hui même. Peut-être que cela porterait ses fruits et elle se sentait prête à ce qu’il la touche. Peut-être qu’après l’amour, elle le laisserait faire autre chose que la caresser du regard. Avec un peu de chance…

Ce matin-là donc, après cette pensée formulée entre le sommeil et le réveil, Lola se décida à se lever.
Elle marcha lentement, le bébé ne pouvant lui permettre d’aller plus vite et entra dans la cuisine les yeux encore bouffis de sommeil. Avant de s’installer à table, elle embrassa Soaric pour le début de la journée et déposa un baiser sur le front du petit. Puis elle commença à manger en silence et manqua presque de s’endormir dans son bol. Mais, fort heureusement, Logan parlait tellement que ça la tenait éveillée…
Après un moment, ce dernier monta à l’étage pour jouer et laissa les parents seuls. Ce fut le jeune homme qui parla en premier :

-Ca va ? Bien dormi ?


-Plutôt, oui. Bébé a décidé de me laisser tranquille cette nuit alors j’ai assez bien dormi…Quoique un moment tu t’es mis à parler dans ton sommeil.


Lola sourit, se remémorant la scène. Elle avait collé son oreille contre sa bouche pour pouvoir déchiffrer le moindre mots mais avait du renoncer, réprimant un fou-rire tant sa position était ridicule. Elle lança d’ailleurs un regard amusé vers Soaric mais il ne devait sûrement pas comprendre.
La jeune femme haussa les épaules et se leva, se mettant devant lui. Ils échangèrent un regard amoureux en silence puis elle déposa ses mains sur ses hanches, susurrant :

-On pourrait ressayer une chose, toi et moi…pendant que le petit joue encore en haut…


Puis elle s’approcha de son visage et lécha ses lèvres pour le stimuler. N’attendant pas sa réponse, elle lui agrippa la main et l’entraîna dans sa chambre, commençant à se déshabiller. Et comme il la regardait sans bouger, elle ajouta :

-Tu as l’autorisation formelle de me toucher…


Elle vit son regard s’allumer et il s’approcha….

*************

Contrairement à ses espérances, cela ne se passa pas bien du tout. Lola essaya tant bien que mal de se laisser caresser, de profiter mais ce fut un réel désastre, peut-être pire que la dernière fois qu’ils avaient essayé.
Ils étaient à présent toujours dans le lit, dépités et la demoiselle était assise en tailleur, soupirant.

-Je suis désolée…


Elle leva son visage vers lui et sembla vraiment navrée. Puis elle sourit faiblement et détourna le regard, ne désirant pas croiser le sien.
Et puis après un moment qui lui parut une éternité, elle chuchota :

-Oublions ça, d’accord ? On réessaiera…Un autre moment. Peut-être.


Lola soupira une nouvelle fois et ferma les yeux. Elle pensait à Melley…Pourquoi ? A vrai dire, cela faisait longtemps qu’elle l’avait vu. Elle réussissait parfois à lui envoyer des lettres et à en recevoir, mais elles n’avaient pas souvent l’occasion de se voir. Et elle désirait tellement lui montrer sa maison…
Ce serait à un moment parfait. Son amie pourrait résider dans la chambre d’amis autant qu’elle le souhaiterait, elle prendrait grand soin d’elle (enfin, dans la mesure du possible). Elle partirait avant le neuvième mois pour ne pas qu’elle ait besoin d’assister à son accouchement. Bien décidée à l’inviter, que son chéri le veuille ou non, elle lui exposa son idée tandis qu’elle lui écrivait une lettre :

-J’ai envie d’inviter Melley à la maison. Tu sais, une amie ? Je t’en ai déjà parlé. Je lui demande de venir le plus vite possible !


Elle lui tendit l’enveloppe pour qu’il aille la donner à un messager. Et lorsque Soaric la regarda, il put admirer son sourire revenut. Il ne pouvait donc pas lui refuser ça…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fantesia.forumgratuit.org/
Soaric
Maître Archer, loyal
Maître Archer, loyal
avatar

Messages : 176
Date d'inscription : 11/11/2011
Age : 25
Localisation : La ou est celle que j'aime....

MessageSujet: Re: Un heureux événement en vue... [rp Lola et Melley]   Ven 27 Avr - 19:11

-Plutôt, oui. Bébé a décidé de me laisser tranquille cette nuit alors j’ai assez bien dormi…Quoique un moment tu t’es mis à parler dans ton sommeil.

Soaric la regarda, étonné. Il avait parlé ? De quoi ? Il ne se souvenait pas. Il tenta de se rappeler de quoi il avait rêvé, peut-être que cela l'aiderait, mais non. Rien. Le trou total.

Lola se leva alors et se mit devant lui, mettant ses mains sur ses hanches et lui susurrant :

-On pourrait ressayer une chose, toi et moi…pendant que le petit joue encore en haut…

Elle lui mordilla la lèvre, souriante, et l'entraîna dans la chambre avant qu'il ait eu le temps de répondre.
Il la regarda se déshabiller, admirant son corps, son ventre qui renfermait leur enfant, sans bouger. Tout d'un coup elle lui dit :


-Tu as l’autorisation formelle de me toucher…

Sur ses mots, son cœur ne tint plus et il s'approcha délicatement d'elle, prêt à lui montrer tout l'amour qu'il contenait depuis deux mois sans pouvoir le lui exprimer autrement que par des baisers, même sans la toucher…

-Je suis désolée…

Elle murmurait sa le regard dans le vide. Ils étaient toujours sur le lit, elle assise et lui à ses côtés. Elle n'avait pas réussi à le laisser la toucher. Pourtant, il y avait mis tant d'amour, ses caresses s'étaient faites encore plus douces qu'auparavant, ses gestes plus lents et plus calmes mais rien…Mais il ne pouvait pas lui en vouloir. Elle essayait vraiment.
Elle le regarda, avec dans le regard toute la culpabilité qu'elle ressentait. Il voulut lui dire que ce n'était pas grave, qu'elle y arriverait, qu'il serait aussi patient qu'elle le souhaitait, mais elle détourna le regard et ajouta :


-Oublions ça, d’accord ? On réessaiera…Un autre moment. Peut-être.

Il acquiesça mais elle ferma les yeux, semblant songer à quelque chose. Il n'avait même pas pu lui dire quoique ce soit, et il sentait qu'elle ne voulait plus aborder la situation. Lui ne pouvait empêcher son regard de s'attarder sur son ventre. De temps en temps, ils voyaient une main ou un pied. La première fois, il avait écarquillé les yeux, se demandant comment c'était possible. Il avait voulu poser sa main sur la petite qui se dessinait sur Lola, mais s'était abstenu. Ne pas la toucher.

Lola se leva alors et s'installa à la cuisine, du papier et un stylo en main. Il la laisse écrire et elle expliqua en même temps :


-J’ai envie d’inviter Melley à la maison. Tu sais, une amie ? Je t’en ai déjà parlé. Je lui demande de venir le plus vite possible !

Melley….il essayait de se rappeler ou elle l'avait croisée…parce que lui ne la connaissait pas. A oui ! Une Assassin ! Rencontrée en même temps que Waren, lorsqu'il faisait sa mission à Arlor…il y a si longtemps…
Il n'était pas contre. Elle faisait ce qu'elle voulait de toute manière il dirait oui…
Elle se leva et lui tendit l'enveloppe à donner au messager. Il la regarda et vit un énorme sourire sur ses lèvres. Un vrai, sincère, comme il aimait tellement les voir.


Il prit l'enveloppe et l'embrassa à pleine bouche, sans la toucher. Ses mains étant occupées par l'enveloppe, c'était un peu plus facile. La relâchant, il lui sourit et sortit en lui disant :

-Va te coucher et repose-toi, je suis vite de retour !

Une fois dehors, il marcha un peu puis, n'y tenant plus, se mit à courir. Il aimait courir. Cela évacuait le stress qu'il ressentait parfois. Ou la tension. Ou la peur. En fait, cela évacuait tout et le laissait dans un état de plénitude totale. Il courait à grandes foulées, aussi pour être plus vite de retour. Tout pouvait arriver en son absence, Lola pouvait tomber, Logan faire une bêtise, quelqu'un arriver…Il espérait que Hyndian ne vienne pas avant quelques temps.

Le village était à une heure de la maison et il y fût un peu plus vite en courant. Il s'arrêta un mètre devant la palissade, essoufflé, mais souriant, l'enveloppe en main. Il entra et chercha le messager. Qui allait justement partir. Il l'intercepta et lui donna le papier en disant :


-Une lettre encore pour vous, monsieur !

L'homme, assis sur son cheval, la prit, la mit avec les autres, lui sourit et partit au galop.
Soaric se remit en route, lentement. Il courrait un peu après. Il faudrait qu'il achète des chevaux un jour. Hyndian avait emporté ceux des braconniers, leur laissant la charrette. Mais une charrette sans chevaux ne sert pas à grand chose…
Le paysage défilait, et lui sentait un vent nouveau souffler sur sa vie. Ce vent grossissait de jour en jour depuis deux mois, deux longs mois sans la toucher, mais en voyant les efforts qu'elle fournissait. Et lui l'aidait du mieux qu'il pouvait.


En respectant ses conditions, déjà, mais aussi en faisant la plupart du temps le ménage, la vaisselle, les rangements… Et puis quelques fois, il se couchait exprès bien plus tard qu'elle, manquant s'endormir dans le fauteuil, pour qu'elle profite du lit complet pour s'étendre et dormir convenablement. Parce que le bébé ne la laissait pas tout le temps dormir. Dès qu'elle réclamait quelque chose, il le lui donnait ou Logan, cela dépendait. Bref, elle était aux petits soins et il aimait voir son regard pétiller de plus en plus.

Sans s'en rendre compte, il était arrivé à la maison. De dehors, c'était une maison tout à fait ordinaire. Personne ne pouvait deviner que, deux mois auparavant, elle avait failli partir en fumée, emmenant par la même occasion son bâtisseur.

Lorsqu'il entra, Lola était couchée sur le lit, enfin, à moitié assise, lisant tranquillement. Il entra en silence, ne voulant pas perturber sa lecture. Il toqua à la porte entrebâillée et dit :

-Je suis de retour…

Il passa juste la tête pour voir qu'elle souriait et retourna s'asseoir dans un fauteuil. Logan jouait dans le salon également et lui montra tout ce qu'il faisait. Soaric l'aida à construire de petites maisons en bois, le félicitant lorsqu'il en faisait une seul. Il passa pratiquement la matinée à le faire puis, lorsque le petit demanda s'ils mangeaient bientôt, Soaric se releva et alla préparer le déjeuner. Sur un plateau, il déposa une assiette pleine de légumes avec de la viande, des fruits, du lait, et une rose qu'il avait cueillie en rentrant. Ce n'était pas grand-chose, mais juste le sourire qui illuminait le visage de Lola ensoleillait la vie.Et, à travers elle, il voulait que Lola comprenne qu'il ne lui en voulait pas de ne pas réussir à accepter qu'il la touche, qu'elle devait prendre son temps. Qu'il serait toujours là. Il toqua à la chambre et entra doucement.

Il posa le plateau sur le lit, à côté de Lola. Ne pouvant pas la toucher, il ne pouvait pas le mettre ailleurs…
Avant de s'en aller, il lui dit :


-Bon appétit…

Il sourit et ressortit. Logan était à table, impatient.

Il lui prépara une assiette tout aussi remplie et le regarda manger, lui nettoyant la figure lorsqu'il s'en mettait partout.
Il mangea lui aussi, bien plus lentement.
Il débarrassa le tout, et demanda à Logan de voir si sa maman avait terminé.
Il attendit le plateau, debout devant la fenêtre, admirant le paysage…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lola
Maître Artisane, loyale *admin*
Maître Artisane, loyale *admin*
avatar

Messages : 3002
Date d'inscription : 16/07/2011
Age : 22
Localisation : dans les bras de Soaric ♥

MessageSujet: Re: Un heureux événement en vue... [rp Lola et Melley]   Sam 28 Avr - 11:58

Pour toutes réponses, Soaric prit l’enveloppe et embrassa amoureusement sa Lola sans même la toucher.
Comme cela devait être dur pour lui ! Ne même pas pouvoir l’effleurer…Elle-même ne pouvait s’empêcher de glisser ses doigts entre les siens ou derrière sa nuque lorsqu’il lui déposait un tendre baiser sur ses lèvres. Si c’est elle qui était dans le cas du jeune homme, elle n’aurait pas tenu longtemps. C’est qu’il devait vraiment l’aimer, alors…

En parlant de lui, il venait de se détacher d’elle et commençait à gagner la sortie. Lola passa distraitement la langue sur ses lèvres où était encore imprégné le goût du garçon (attention elle va le bouffer XD).
Mais avant d’ouvrir la porte, Soaric se tourna vers elle et lui dit :

-Va te coucher et repose-toi, je suis vite de retour !


Et il sortit, laissant Lola seule dans la cuisine. Elle appela Logan pour qu’il descende et il s’exécuta aussitôt, lui demandant ce qu’il se passait avec un ‘quoiiiii ?’ monumental.
Tout sourire, elle le prit dans ses bras mais dut le reposer aussitôt, trop fatiguée. Il la regardait avec de grands yeux ronds, s’interrogeant sûrement…

-Maman avait envie d’un câlin.


-Un câlin ? Moi j’aime bien les câlins. Si tu veux je peux t’en faire pleins ! Papa hier il m’a fait un câlin aussi et je lui ai donné un gros bisou ! C’est gentil hein ? Hein que c’est gentil maman?


L’artisane éclata de rire et passa sa main dans ses cheveux, les yeux remplis d’amour. Ils jouèrent ensemble un moment, dessinant sur une feuille de papier n’importe quoi (elle avait fait un énorme cœur coloré avec un S+L, comme si elle était encore une gamine) puis, exténuée elle alla se recoucher tandis que son fils adoptif jouait plus loin.
Elle s’assit tranquillement, prenant un livre sur la médecine que Soaric lui avait acheté il n’y a pas longtemps.
Passionnée par sa lecture, elle n’entendit pas son chéri rentrer du village et fut donc surprise lorsqu’il passa sa tête pour lui faire savoir qu’il était de retour.
Lola ne lui répondit pas mais sourit tout de même. Elle lut encore un peu jusqu’à ce que son déjeuner soit prêt.

Ce fut son Soarichou qui lui apporta un plateau rempli de victuailles mais où il avait déposé une magnifique rose. La jeune femme, lorsqu’elle la vit, remercia du regard son chéri. Elle ne savait pas au juste pourquoi il lui en offrait une mais elle appréciait. En grande romantique, elle était en réalité très folle de toutes ses petites attentions qu’il lui portait.
Ce n’était pas juste avec du ‘matériel’ qu’il lui témoignait son amour. Non…Déjà, en acceptant aussi longtemps de ne pas pouvoir la toucher. Et puis, depuis que Lola était enceinte, il faisait le ménage et la vaisselle en ne bronchant jamais. Elle avait maintes et maintes fois essayer de le remercier, mais les mots lui restaient toujours coincés au coin de sa gorge, comme si un simple ‘merci’ ne pouvait suffire…

Enfin bref, quoiqu’il en soit, l’archer lui souhaita un bon appétit avant de quitter la pièce. Lola prit la rose entre ses mains, constata qu’il avait pris soin d’enlever toutes les épines et l’accrocha dans ses longs cheveux bouclés.
Comme ça quand il reviendrait la voir, il serait sans doute content.

Lola mangea donc et lorsqu’elle eut terminé ce fut Logan qui alla rechercher le plateau vide. Il lui donna un bisou claquant sur la joue et sortit en rigolant.
Elle sourit en retour mais son sourire se figea rapidement. Le bébé recommençait avec ses coups incessant et elle gémit légèrement.

-Tu vas être un vrai batailleur toi, plus tard !


Soaric passa à nouveau sa tête, inquiet mais elle lui tira la langue-manière qui, pour elle, signifiait que tout allait bien.
Son sourire s’éclaira légèrement lorsqu’il vit la rose et elle parut contente elle-même de l’effet que cela lui faisait.
Mais bon, les amoureux avaient vu en cette fleur une signification bien différente ! (les doués !!!)

*************

Deux jours plus tard seulement, Melley arriva. Elle devait être dans les environs pour arriver si rapidement !
Quoiqu’il en soit, lorsque quelqu’un toqua à la porte d’entrée et que Soaric lui indiqua que c’était son amie, elle fut débordée de joie.

-Fais-la entrer ! Viiiite ! Dis, est-ce que je suis belle comme ça ? Je voudrais pas qu’elle pense que je me soigne pas…Mon cœur, pas un mot sur ce qu’il s’est passé il y a deux mois. J’espère seulement qu’elle ne verra pas que tu n’as pas le droit de me toucher. Soaric ? Soaric ?


Il devait être étonné de voir dans quel état elle se mettait pour son amie. Son amie qui, à l’extérieur, continuait de toquer à la porte, peut-être même impatiente.
Mais Lola lui demandait de faire tellement de chose que le pauvre archer ne savait plus où donner de la tête.
La jeune femme continua pourtant à l’appeler jusqu’à ce qu’il vienne dans sa chambre et lorsque cela fut, elle lui dit, le regard amoureux :

-Je t’aime.


L’artisane lui adressa un bisou volant et il put enfin partir chercher Melley à l’entrée. Lola ne lui avait jamais parlé de sa grossesse. De Soaric, oui. De Logan…Non. D’Hyndian, de temps à autre.
Mais pas du bébé qu’elle portait dans son ventre. Elle attendait donc avec impatience la réaction de Melley lorsqu’elle verrait son amie allongée sur son lit, un petit habitant grandissant en son sein même….
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fantesia.forumgratuit.org/
Melley
Maître Assassin, loyal
Maître Assassin, loyal
avatar

Messages : 4769
Date d'inscription : 16/07/2011
Age : 25
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Un heureux événement en vue... [rp Lola et Melley]   Sam 28 Avr - 16:57

[bon ! je commence avec Melley et termine avec Soaric !!! J'espère que cela te va !!!]


Melley approchait de la maison. Elle passait près de Zakar, lorsqu'un messager l'intercepta, lui donnant une lettre. Près de Zakar, oui, mais pas trop non plus. Elle n'oubliait pas que le Gouverneur n'acceptait plus les Assassins. Mais elle ne pouvait s'empêcher de regarder la ville de loin…
La lettre venait de Lola. Melley avait souri en voyant l'invitation et avait aussitôt changé sa destination. Revoir l'Artisane était bien mieux que de rentrer au Camp. Et son amie avait de la chance, elle serait auprès d'elle dans deux jours.

Deux jours qui étaient passés vite. Elle avait talonné sa monture et n'avait fait de pauses que pour la nuit et une légère pour manger le déjeuner. Elle avait hâte de retrouver Lola. Jeune femme débordante de vie, joyeuse, toujours le sourire aux lèvres…Leur rencontre à Niox remontait, avec Waren, mais Melley s'en souvenait. Elle était arrivée en furie parce qu'il n'y avait plus de savon dans sa chambre. Rien qu'en y pensant l'Assassin souriait.

Bref, elle approchait de la maison. Elle mit son cheval au pas pour terminer le trajet. Enfin une destination autre qu'une mission. C'était comme des vacances pour elle. Descendant de son cheval, elle l'attacha et se mit devant la porte. Elle toqua.
Aussitôt, elle entendit du bruit à l'intérieur. Des bruits de voix, une voix féminine et excitée et des bruits de pas.
Elle retoqua, de peur que personne ne l'ait entendue, lorsqu'un jeune homme ouvrit la porte.

Grand, bien bâti, la peau bronzée, des cheveux noirs tenus en queue de cheval, ce devait être Soaric. Lola lui en avait parlé mais elle n'avait jamais eu l'honneur de le rencontrer. Et il faut dire qu'il était vraiment très beau. Il lui sourit et la fît entrer en disant :


-Bonjour, je suis Soaric. Enchanté de faire votre connaissance.

Melley sourit et répondit :

-Moi de même Soaric. Je suis Melley.

Il sourit, donnant encore plus un air irrésistible à son visage et lui indiqua la chambre de Lola. Ce qui inquiéta un peu l'Assassin…était-elle souffrante ?
Mais avant qu'elle n'atteigne ladite chambre, un enfant lui sauta dessus. Il avait de grands yeux dans lesquels on pouvait se perdre et des cheveux bruns. Il dit, joyeux :


-Bonjour !! Je suis Logan !!!

Melley lui sourit et serra la main qu'il lui tendait. Soaric, approchant par derrière, ajouta :

-C'est notre fils adoptif.

Melley acquiesça. La maison était grande. La cuisine et le salon n'étaient séparés que d'une petite cloison, un escalier montait à l'étage, ou il y avait sans doute les chambres d'amis et du petit. Les meubles étaient fait main, cela se voyait, ainsi que la plupart des objets décoratifs. Un petit havre de paix…

Elle toqua à la porte, laissant les hommes à l'arrière et entra dès que Lola hurla presque un "entrez !!!".
Elle trouva son amie allongée sur le lit…le ventre rond. Enceinte…elle était enceinte…Et pratiquement au terme, vu la grosseur du ventre. Elle sourit de plus belle, approcha de Lola, lui fît une grosse bise, malgré la capuche et lui dit :


-Toutes mes félicitations Lola ! Un enfant ! Je suis si ravie pour toi ! Et le père est à croquer…

Elle avait ajouté cela avec un sourire en coin, ce qui fît rire son amie.

Soaric entra ensuite demandant :

-Voulez-vous quelque chose à boire ?

Melley acquiesça et il repartit.

-Alors, ma Lola ! Que s'est-il passé d'intéressant pour toi ? A part ta grossesse bien évidemment…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leroyaumedejakar.forumgratuit.org
Soaric
Maître Archer, loyal
Maître Archer, loyal
avatar

Messages : 176
Date d'inscription : 11/11/2011
Age : 25
Localisation : La ou est celle que j'aime....

MessageSujet: Re: Un heureux événement en vue... [rp Lola et Melley]   Sam 28 Avr - 16:59

[c'est parti pour Soso !!!]



Soaric entendit un gémissement provenant de la chambre. Immédiatement inquiet, il y alla et Lola lui tira la langue, habitude qu'elle avait prise pour lui dire qu'il n'y avait rien.
Il vit la rose, coincée dans ses longs cheveux et son sourit s'élargit. Elle était si belle…


******

Soaric était dans le salon lorsque quelqu'un toqua à la porte, deux jours plus tard. Il se leva et vit une cape blanche. Melley. Il avait cru un instant que c'était Hyndian. Il alla l'annoncer à Lola qui, devenant toute excitée, déclara :

-Fais-la entrer ! Viiiite ! Dis, est-ce que je suis belle comme ça ? Je voudrais pas qu’elle pense que je me soigne pas…Mon cœur, pas un mot sur ce qu’il s’est passé il y a deux mois. J’espère seulement qu’elle ne verra pas que tu n’as pas le droit de me toucher. Soaric ? Soaric ?

Il resta immobile, ne sachant pas quoi faire. Déjà, oui, il n'allait pas tout raconter, surtout s'ils voulaient l'effacer. Mais le fait qu'il ne la touche pas serait plus dur à camoufler. Elle était Assassin tout de même. Elle le verrait tôt ou tard et poserait la question. Plus à Lola qu'à lui, ce qui l'arrangeait, mais elle le ferait.
A la porte, les coups continuaient.
Entrant dans la chambre lorsque Lola l'appela, elle le regarda, amoureuse, et lui dit :


-Je t’aime.

Il reçut même un bisou volant qu'il fît mine de rattraper avant d'aller ouvrir.

La jeune femme qui se tenait devant lui avait tout d'un Assassin. L'armure au grand complet, la capuche rabattue de sorte qu'il ne voyait que sa fine bouche, les armes, la cape…Elle semblait elle aussi l'analyser. Il sentait ses yeux sur lui.
Il s'écarta en souriant et lui dit :


-Bonjour, je suis Soaric. Enchanté de faire votre connaissance.

Elle lui répondit, tout aussi souriante :

-Moi de même Soaric. Je suis Melley.

Il lui indiqua la chambre ou se trouvait Lola et la laissa avancer, jusqu'à ce que Logan débarque en hurlant et se présentant à son tour. Il lui tendit même la main, en fils bien élevé qu'il était. Ayant refermé la porte, Soaric ajouta pour que Melley comprenne :

-C'est notre fils adoptif.

Elle acquiesça et entra dans la chambre. Elle l'entendit s'exclamer sur la grossesse de Lola. Apparemment, celle-ci ne lui avait rien dit.
Soaric, resté avec Logan, attendit un peu, préparant des boissons. Il entra ensuite, demandant :


-Voulez-vous quelque chose à boire ?

Elles acquiescèrent et il ressortit. Logan l'aida à terminer de préparer le plateau. Il entra, interrompant momentanément la conversation des deux jeunes femmes.
Posant le plateau à côté de Lola, comme pour le déjeuner, il dit :


-Excusez-moi. Appelez si vous avez besoin de quoi que ce soit.

Il ressortit, fermant soigneusement la porte. Logan l'entraîna tout de suite dehors, voulant lui montrer un nouveau jeu dans la rivière. Il s'amusait à faire des ponts, plus ou moins solides, et ensuite voyait comment l'eau les brisait. Soaric observa sa patience et sa dextérité. Le petit était talentueux…
Il préférait laisser les deux amies ensemble, elles avaient sans doute énormément de choses à se raconter.

Ils rentrèrent donc en fin de matinée. Cette fois, Lola était dans le salon avec Melley, qui avait retiré sa cape. Il leur sourit et alla se laver un peu. Ensuite, il devrait faire la cuisine pour tout le monde. Logan l'aiderait, comme toujours, mais il profita tout de même de la douche un certain temps…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lola
Maître Artisane, loyale *admin*
Maître Artisane, loyale *admin*
avatar

Messages : 3002
Date d'inscription : 16/07/2011
Age : 22
Localisation : dans les bras de Soaric ♥

MessageSujet: Re: Un heureux événement en vue... [rp Lola et Melley]   Dim 29 Avr - 11:36

Lola restait allongée, entendant des bruits à l’entrée. Elle se recoiffa au moins trois fois, réajusta ses habits encore et toujours et bougeait tel ou tel objet dans sa chambre. Elle était tellement excitée qu’elle ne savait pas ne rien faire, tout simplement…
La petite voix de Logan lui parvenu, et elle tenta de s’imaginer la réaction de Melley face à ce petit garçon ultra mignon.
Puis elle toqua à la porte et la jeune artisane retint sa respiration en hurlant un ‘entrez’ un peu trop fort à son goût…
Mes lorsque l’assassin entra dans la pièce, toutes ses craintes s’envolèrent. Elle guetta son visage et fut satisfaite des émotions qui s’y trouvaient : la surprise, d’abord, de la voir enceinte. Et puis le bonheur de la revoir, bonheur qui était, vous l’aurez compris, partagé. Melley s’approcha d’elle et elles se firent la bise, souriantes toutes les deux…

-Toutes mes félicitations Lola ! Un enfant ! Je suis si ravie pour toi ! Et le père est à croquer…


Lola se mit à glousser. Il est vrai que Soaric était magnifiquement beau…Elle se jura de s’arranger pour lui montrer les beaux muscles qui parcouraient son corps à un moment ou à un autre. Quitte à le prendre par surprise et lui enlever son t-shirt lorsqu’il cuisinerait !
Justement, ce dernier entra dans la chambre et leur demanda, tout sourire lui aussi :

-Voulez-vous quelque chose à boire ?


Elles acquiescèrent dans un ensemble parfait et il sortit à nouveau préparer leurs boissons.
Les deux jeunes femmes, retrouvées seules, s’avisèrent l’une l’autre à nouveau. Lola lui désigna une chaise pour qu’elle s’asseye et elle s’exécuta avant de parler :

-Alors, ma Lola ! Que s'est-il passé d'intéressant pour toi ? A part ta grossesse bien évidemment…


-Oula ! Tellement de choses…


Des choses qu’elle ne lui dirait pas nécessairement. Même si elle adorait son amie, elle ne lui confierait sûrement pas que Soaric était un tueur ou qu’elle avait failli se faire violer…Et encore moins son aventure avec Maedren.
En fait, la plupart des événements de sa vie étaient à cacher…Elle réfléchit un moment, prenant soin de contourner lesdits événements puis finit par dire :

-Hé bien…J’ai rencontré Hyndian, comme je te l’ai dit. Brigand d’abord, il est devenu comme un père. Mais il n’aime pas trop Soaric, va savoir pourquoi…Peut-être est-il jaloux de sa beauté ?

Elle éclata de rire, presque fière de ses mensonges. S’il venait à arriver un jour ou l’autre dans sa maisonnette, en présence de Melley, elle ne désirait aucunement qu’elle se demande pourquoi il était si méchant lorsqu’il parlait à Soaric ou même qu’il le regardait. Autant inventer une histoire, comme elle venait de le faire, comme si elle ignorait pourquoi il ne pouvait le voir en peinture.
La jeune femme se promit cependant de lui avouer la vérité. Un jour. Dans très longtemps.

-Sinon, j’ai revu Maedren, tu sais ? Mais bon, il ne s’est rien passé de spécial. On a discuté et finalement j’ai réussi à lui pardonner…


Ne pas dire de quelle manière. Mais rien qu’à parler de ça, elle était devenue légèrement rouge. Lola continuait de sourire, l’air de rien, espérant que son amie ne remarque pas les petits détails sur son visage qui la trahissaient.
A ce moment, son chéri revint apporter un plateau avec des boissons et elle lui adressa un clin d’œil.

-Excusez-moi. Appelez si vous avez besoin de quoi que ce soit.


-Si j’ai besoin d’un bisou, tu viendras ?


Elle avait murmuré ça à l’intention de Melley, aussi douta-t-elle franchement que l’archer l’entendit. Mais cela n’avait pas vraiment d’importance.
Se servant un verre pour elle et pour son amie, elle continua son récit :

-Et puis je suis tombée enceinte, Soaric a construit cette magnifique maison…Waren est venu ici il y a un moment et il avait avec lui le petit Logan. J’ai tout de suite craqué, penses-tu…Et comme ses parents étaient morts dans un incendie, je me suis dit que ça ne nous coûtait rien de l’adopter. Je ne le regrette pas, crois-moi…


Elle but une immense gorgée d’eau et se tut. Elle voulait donner l’occasion à l’assassine d’avaler toutes ses nouvelles informations, et lorsqu’elle fut certaine que c’était le cas elle finit par demander :

-E toi ? Que s’est-il passé dans ta vie, depuis notre aventure ?


Lola lui sourit en retour. Elles avaient tellement de choses à dire ! Le temps allait passer tellement vite…

[HS: chez moi il est pas encore midi!!! Dans le rp, je veux dire ^^"]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fantesia.forumgratuit.org/
Melley
Maître Assassin, loyal
Maître Assassin, loyal
avatar

Messages : 4769
Date d'inscription : 16/07/2011
Age : 25
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Un heureux événement en vue... [rp Lola et Melley]   Dim 29 Avr - 12:06

[voilà pour Melley ! Puisque nous ne sommes pas dans le même temps avec Soaric (*se comprend*) je te propose de poster toi encore une fois et je reprendrais avec lui. Cela te convient ?]


-Oula ! Tellement de choses…

Elle sembla réfléchir, aussi Melley ne dit rien, attendant. Lola avait réellement tout pour être heureuse, dans cette maison. Celle-ci sentait le bonheur par tous les trous.
Finalement, l'Artisane commença.


-Hé bien…J’ai rencontré Hyndian, comme je te l’ai dit. Brigand d’abord, il est devenu comme un père. Mais il n’aime pas trop Soaric, va savoir pourquoi…Peut-être est-il jaloux de sa beauté ?

Oui, Melley se souvenait vaguement de cet homme. Lola lui en avait parlé, sans plus. Il n'aimait pas Soaric ? Affaire à éclaircir…

-Sinon, j’ai revu Maedren, tu sais ? Mais bon, il ne s’est rien passé de spécial. On a discuté et finalement j’ai réussi à lui pardonner…

Melley sourit en voyant les points rouges apparaître sur les joues de son amie, qui continuait à sourire, espérant sans doute qu'elle ne voie rien. Malheureusement pour elle, elle était Assassin et c'était devenu une seconde nature que de lire les visages et remarquer de petits signes qui trahissent les gens. Aussi Melley se douta qu'il s'était passé quelque chose, bien au contraire.

Soaric revint à se moment-là, un plateau chargé de boissons en main. Il le posa sur le lit et ajouta avant de partir :


-Excusez-moi. Appelez si vous avez besoin de quoi que ce soit.

Melley acquiesça et Lola lui chuchota :

-Si j’ai besoin d’un bisou, tu viendras ?

L'Assassin ne retint plus le grand sourire. Lola n'avait pas changé d'un pouce.
Elle prit le verre que lui tendait son amie et but une longue gorgée pendant qu'elle continuait. Sa chevauchée lui avait donné soif.


-Et puis je suis tombée enceinte, Soaric a construit cette magnifique maison…Waren est venu ici il y a un moment et il avait avec lui le petit Logan. J’ai tout de suite craqué, penses-tu…Et comme ses parents étaient morts dans un incendie, je me suis dit que ça ne nous coûtait rien de l’adopter. Je ne le regrette pas, crois-moi…

Waren était venu ici aussi ? Bientôt le Camp déménagerait dans la maison, si Lola invitait tous les Assassins ! Et, en plus, son cher et tendre était habile de ses dix doigts…de quelle classe est-il ? Melley réfléchit. Lola le lui avait sans doute dit un jour…à oui ! Archer. Il était Archer. Normal dans ce cas. Cela faisait beaucoup de choses en quelques mois, tout de même…Même si Melley pensait que Lola lui cachait certaines choses, au vu de ses tâches de rougeur et ses yeux qui n'arrêtaient pas de bouger en tout sens. Mais Melley ne poserait pas de questions. C'était sa vie privée et elle lui en parlerait si elle le souhaitait.
Après quelques minutes ou elles burent tranquillement, Lola termina :


-Et toi ? Que s’est-il passé dans ta vie, depuis notre aventure ?

Melley inspira un grand coup et sourit. Sa vie n'était faite que de longs voyages en solitaires et de missions bizarres dans chaque coin du Royaume. Vie qui ne lui déplaisait guère, mais qui n'était pas sujette à de longues discussions. Néanmoins, elle chercha un point de début.

-Si tu savais…

Elle réfléchit encore un peu et continua :

-Après Niox, j'ai juste eu le temps de parcourir quelques kilomètres qu'un messager m'apportait un message de mon père avec une nouvelle mission. A Lemioss. Je n'avais pas encore récupéré qu'il fallait que je me rende au Sud du Royaume. Comme toujours, les Ombres étaient impliqués. Avec Elis…

Elle se tut quelques instants, pour chercher la suite mais aussi pour masquer son tremblement soudain. Elle but une gorgée. Elis la hantait toujours. Et elle ne parvenait pas à le tuer. Soudain, elle eut peur qu'il l'ait suivie. Qu'il sache qu'elle était dans cette maison. Qu'il tente de s'en prendre à Lola, Logan ou Soaric. Elle inspira et reprit, tentant de recouvrer une voix calme :

-J'ai réussi à terminer cette mission aussi…tu me connais…Depuis Zakar je mets un point d'honneur à achever mes missions. Donc, après Lemioss, je suis remontée une nouvelle fois, et, enfin, j'ai pu passer près de deux semaines au Camp, profitant, m'entraînant et passant du bon temps avec les autres. De temps en temps je croisais Waren, mais sans plus. Et puis un jour j'en ai eu marre et je suis repartie. Les Assassins sont utiles partout. Donc, mission ou non, je savais que tôt ou tard, dans une ville ou même un village, quelqu'un me demanderait. Ce qui arriva. Un maître chanteur à démasquer. Il m'a donné du fil à retordre mais maintenant, il ne fera chanter plus personne. Sauf peut-être les anges…

Elle sourit. De sous sa capuche, elle voyait Lola qui buvait ses paroles. Pourtant il n'y avait rien de très extraordinaire. Puis elle décida que, pour elle, elle pouvait se dévoiler. Il n'y avait plus d'Assassin entre elles. Elle retira donc sa capuche, dévoilant son visage à Lola, qui n'avait pas ou peu eu l'occasion de le voir. Elle avait même reçu une légère cicatrice à la tempe, mais on la voyait avec difficulté. Le reste de son corps, valait mieux ne pas compter les marques…Rien que la croix de Jyfrey, gravée sur son ventre, était énorme…

Elle but une nouvelle fois, vidant le verre.

-Je suis heureuse de te revoir, Lola. Tu m'as manquée. Tu en es à ton combientième mois ?

A vu d'œil, elle dirait sept ou huit. Peut-être aurait-elle l'honneur de l'aider à mettre son enfant au monde. Elle ne savait pas quelle heure il était, ni ou se trouvaient les hommes, mais peu importe. Elle était avec Lola, deux vieilles amies qui se retrouvaient.
Elle la laissa digérer l'histoire, chercher ses mots, s'adossant à la chaise. Elle commençait même à avoir faim.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leroyaumedejakar.forumgratuit.org
Lola
Maître Artisane, loyale *admin*
Maître Artisane, loyale *admin*
avatar

Messages : 3002
Date d'inscription : 16/07/2011
Age : 22
Localisation : dans les bras de Soaric ♥

MessageSujet: Re: Un heureux événement en vue... [rp Lola et Melley]   Dim 29 Avr - 12:37

-Si tu savais…


Melley aussi avait eu bon nombre d’aventures ? Et est-ce qu’elle désirait lui en cacher quelques unes ? Lola respecterait son choix de se taire, si elle le désirait. Après tout, elle agissait de même. Mais…Comme elle était curieuse, elle se promit de savoir tout.
Alors même que la simple phrase de l’assassin ne voulait rien dire, la demoiselle s’imaginait déjà tout un bateau, fidèle à elle-même. Elle se sourit, consciente de sa stupidité mais ne dit rien car son amie reprenait :

-Après Niox, j'ai juste eu le temps de parcourir quelques kilomètres qu'un messager m'apportait un message de mon père avec une nouvelle mission. A Lemioss. Je n'avais pas encore récupéré qu'il fallait que je me rende au Sud du Royaume. Comme toujours, les Ombres étaient impliqués. Avec Elis…


L’artisane avait oublié à quel point la vie des assassins étaient mouvementées. Toujours de nouvelles missions à accomplir sitôt l’une achevée. La vie de sa classe, elle…En fait, elle n’en avait aucune idée. Il y avait tellement de débouchés pour les artisans : menuisier, docteur comme elle ou même forgeron. Et elle n’avait pas vraiment pu goûter à la vie d’apprentie. Son maître n’avait rien du ou presque lui apprendre, et rapidement elle avait été faite maître elle-même. Lola se demandait même comment ferait-elle si jamais un jour elle devait avoir un élève.
Elle n’avait aucune idée de comment le prendre en charge !
Mais la jeune femme ne dit rien de ses pensées. La voix de Melley s’était quelque peu atténuée lors du prénom du garçon ‘Elis’…(tiens, ça fait hélice un peu ! *sort*)Elle ne se souvenait pas très bien de qui il était pour l’assassin. Un amant regretté ? Un homme qui la pourchassait, non ? Un truc dans ce genre-là…Elle avait oublié !

-J'ai réussi à terminer cette mission aussi…tu me connais…Depuis Zakar je mets un point d'honneur à achever mes missions. Donc, après Lemioss, je suis remontée une nouvelle fois, et, enfin, j'ai pu passer près de deux semaines au Camp, profitant, m'entraînant et passant du bon temps avec les autres. De temps en temps je croisais Waren, mais sans plus. Et puis un jour j'en ai eu marre et je suis repartie. Les Assassins sont utiles partout. Donc, mission ou non, je savais que tôt ou tard, dans une ville ou même un village, quelqu'un me demanderait. Ce qui arriva. Un maître chanteur à démasquer. Il m'a donné du fil à retordre mais maintenant, il ne fera chanter plus personne. Sauf peut-être les anges…


Lola leva les yeux au ciel. Evidemment. Elle avait failli négliger une autre chose. Les assassins…assassinaient. Malgré que le nom de cette classe voulait tout dire, elle était passée outre ! Du Lola tout craché ça !
Mais même si elle n’appréciait guère qu’on achève la vie de quelqu’un comme cela-tout le monde avait le droit de vivre, pour elle, et surtout de choisir sa mort- elle était rassurée que Melley soit avec elle, dans cette maison.
L’artisane avait pris l’habitude d’attirer les ennuis, alors…
A ce moment, son amie enleva son capuchon. Je devrais dire, enfin. Car depuis qu’elle était venue, elle avait gardé le bout de tissu sur sa tête, dissimulant son visage. Lola sourit. Malgré l’une ou l’autre cicatrice qui était apparue, elle n’avait pas changé. Ses cheveux étaient toujours aussi courts, aussi noirs et ses yeux gardaient leur magnifique nuance noisette.

-Je suis heureuse de te revoir, Lola. Tu m'as manquée. Tu en es à ton combientième mois ?


Et comme si le bébé entendait qu’on parle de lui, il donna un coup dans le ventre de l’artisane. Celle-ci empoigna vivement la main de Melley pour lui faire sentir le petit pied.

-Même si ça fait mal, c’est adorable ! Tu verrais le visage de Soaric quand il voit ça…Il devient un papa gâteau presque !


Lola relâcha la main de son amie et caressa du bout des doigts son ventre, impatiente que le bébé arrive. Impatiente de savoir qui était le père…

-Huitième mois. C’est pour très bientôt ! J’ai tellement hâte ! Mais en même temps je me dis qu’il est très bien dans ce ventre…Parce-qu’après, il va beugler toute la nuit, réveillant toute la maisonnée !


Nouveau coup, comme s’il aurait été vexée. La jeune femme éclata de rire puis essaya de se relever doucement. Assise sur le lit, elle pencha la tête sur le côté et demanda :

-Tu veux aller dans le salon ? Je te parie que les fauteuils sont beaucoup plus conforts que cette chaise !


Elle n’attendit pas la réponse et marcha vers la pièce, s’asseyant lourdement sur un des sofas. Melley arriva après elle et elles se sourirent à nouveau.

-Tu seras là pour combien de temps ?


Lola hocha la tête lorsqu’elle entendit la réponse, trouvant cela trop court. Mais, en même temps, même si elle aurait passé un an avec elle, elle aurait jugé le temps beaucoup trop rapide…
La jeune femme entendit à ce moment Soaric s’activer dans la cuisine. Elle se mordit les lèvres, l’œil pétillant.
Cela annonçait rien de bon…

-Viens avec moi ! Vite !


L’artisane alla discrètement dans la salle où son chéri se trouvait et se retint de rire. Elle désirait lui montrer les abdos de son cher et tendre…
Et bien sur, elle ne pouvait pas faire comme tout le monde, c’est-à-dire de lui demander son accord et de lui faire des yeux brillants s’il refusait…
Au lieu de ça, elle hurla un ‘les mains en l’air !’ qui fit sursauter Soaric, et, pensant peut-être à un jeu de Logan il s’exécuta.
Là-dessus elle empoigna son t-shirt et le souleva vivement, se tournant fièrement vers Melley.

-Tadaaaaaaaaam !




[*va se cacher*]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fantesia.forumgratuit.org/
Melley
Maître Assassin, loyal
Maître Assassin, loyal
avatar

Messages : 4769
Date d'inscription : 16/07/2011
Age : 25
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Un heureux événement en vue... [rp Lola et Melley]   Dim 29 Avr - 13:38

[franchement j'ai explosé de rire devant mon ordi...XD Allez ! Melley puis Soso !!!]


Avec une légère grimace, Lola lui empoigna la main et la mit sur son ventre. Melley sentit nettement le coup de pied du bébé. Elle sourit en retour à celui de son ami qui ajouta :

-Même si ça fait mal, c’est adorable ! Tu verrais le visage de Soaric quand il voit ça…Il devient un papa gâteau presque !

Elle l'imaginait très bien. Les hommes étaient souvent pris au dépourvus dans ce genre de situation, même si elle n'avait jamais fait l'expérience…

-Huitième mois. C’est pour très bientôt ! J’ai tellement hâte ! Mais en même temps je me dis qu’il est très bien dans ce ventre…Parce-qu’après, il va beugler toute la nuit, réveillant toute la maisonnée !

Huitième…très bientôt oui ! Et Melley comptait bien rester pour l'aider.
Lola se releva lentement, délicatement, et se mit en position assise sur le lit. Elle inclina la tête et demanda :


-Tu veux aller dans le salon ? Je te parie que les fauteuils sont beaucoup plus conforts que cette chaise !

Melley ne put répondre qu'elle se dirigeait déjà vers la pièce. Elle se leva et la suivit donc. Elle posa sa cape sur la rambarde de l'escalier, au passage. Elle avait chaud. Lola s'était installée dans un fauteuil et étendait ses jambes le plus loin possible. Melley se sentait vraiment bien, en sa compagnie. Dans un nouveau sourire, elle demanda à l'Assassin :

-Tu seras là pour combien de temps ?

Melley réfléchit et répondit :

-Je pense au moins jusqu'à la naissance de ton enfant. Un peu plus. Mais je ne peux pas rester indéfiniment, même si je le souhaiterais. Mon père a besoin de moi au Camp.

Lola hocha la tête tranquillement, une main toujours sur son ventre. C'est à ce moment qu'elles entendirent Soaric entrer dans la cuisine pour préparer le déjeuner sans doute. Et, vu le regard que Lola lança à Melley, la suite allait être amusante…

-Viens avec moi ! Vite !

Melley s'exécuta aussitôt et la suivit dans la cuisine. L'Artisane hurla un "les mains en l'air", imitant assez fidèlement la voix du petit Logan. Surpris, Soaric obéit docilement et Lola fît quelque chose à laquelle Melley n'avait pas songée. Elle empoigna le tee-shirt du jeune homme et le souleva jusque sous son menton, le faisant pivoter vers elles. Elle le vit rougir légèrement et écarquiller les yeux. Il avait les cheveux mouillés, donc il sortait de la douche. En plus, il sentait bon…

Fière d'elle, Lola s'exclama :


-Tadaaaaaaaaam !

Melley rit de bon cœur en voyant l'air déconfit de Soaric et la mine joyeuse de Lola. Alors, pour jouer le jeu jusqu'au bout, Melley s'avança et observa avec minutie les tablettes. Il était vraiment musclé…Le regard brillant, elle fît un clin d'œil à Lola et frappa légèrement les abdos qui se contractèrent. Soaric ne broncha pas mais ferma les yeux.

-Et ben dis donc…il y a de la marchandise là-dessous…je n'imagine même pas encore plus bas…

Elle rit et fût suivie de Lola, devant un Soaric rouge et confus.
Puis Lola le relâcha et l'embrassa. Elle fourra ses mains sur sa nuque, Melley détourna le regard, mais une chose la frappa néanmoins. Il gardait ses bras le long de son corps.
Peut-être par la gêne ou la surprise…
Lorsqu'elle se détacha de lui, elles allèrent s'installer à table, pendant que Soaric terminait le repas. Logan débarqua aussi, propre comme un sou neuf, s'installa et commença à parler…pour ne plus s'arrêter.

Il raconta ses journées, le fait qu'il était heureux d'être avec ses parents, qu'il s'amusait toujours et qu'il aidait dès qu'il pouvait. Melley souriait, heureuse de voir une si bonne entente familiale. Lorsque Soaric s'installa avec eux, le repas encore chaud, elle fût surprise qu'il les serve. Franchement, il était bien dressé…elle devrait demander les secrets à Lola…pour le cas ou elle aurait un homme, un jour.
Elle remercia l'Archer et mangea tranquillement ses légumes et sa viande, buvant le vin tout frais et savourant. Lola parlait, Logan aussi, il y avait une si bonne ambiance que Melley se sentit chez elle.


Ce fût également Soaric qui débarrassa le tout. Melley l'aida tout de même un peu, mais il refusa poliment, lui disant de rester avec Lola et que cela ne le dérangeait pas.
Alors elle aida Lola à se relever et lui demanda :


-Tu me fais visiter ton havre de paix ?

Elle sourit à son amie. Le lieu était si paisible qu'il fallait le connaître de A à Z…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leroyaumedejakar.forumgratuit.org
Soaric
Maître Archer, loyal
Maître Archer, loyal
avatar

Messages : 176
Date d'inscription : 11/11/2011
Age : 25
Localisation : La ou est celle que j'aime....

MessageSujet: Re: Un heureux événement en vue... [rp Lola et Melley]   Dim 29 Avr - 13:41

[ma nouvelle couleur de peau : rouge tomate !!!XD]

Sortant de la douche, Soaric se sécha et s'habilla. Il sortit de la salle de bains, pour aller préparer le déjeuner. Il se mit donc à la cuisine et commença, entendant vaguement la discussion des deux jeunes femmes.
Il faisait cuire la viande lorsqu'un cri retenti. Un "les mains en l'air!". Il sursauta et s'exécuta, prêt à dire à Logan qu'il avait gagné, lorsqu'il vit Lola arriver et lui soulever le tee-shirt, jusqu'au menton !
Fière, elle s'exclama :


-Tadaaaaaaaaam !

Il écarquilla les yeux et se sentit rougir. Elle aurait pu demander, il l'aurait fait…
Il ne bougea pas, et regarda Melley approcher, observant son ventre attentivement, comme une experte. Puis, elle lui donna une légère tape sur ses muscles. Il ne sentit pratiquement rien et ferma les yeux en soupirant discrètement. Melley eut même la bonté de faire un commentaire :


-Et ben dis donc…il y a de la marchandise là-dessous…je n'imagine même pas encore plus bas…

Elles rirent de plus belle et lui se sentit rougir une nouvelle fois. Alors Lola l'embrassa, comme pour le remercier de sa patience, mettant ses mains autour de sa nuque. Et lui, bien sûr, les garda le long de ses jambes, priant pour que Melley ne voie rien ou mette cela sur le compte de la surprise ou quelque chose du même genre…

Elle se détacha de lui, le regard brillant et un immense sourire aux lèvres, et entraîna son amie à table. Il termina donc, entendant Logan débarquer en trombe et commencer son monologue. Parce que c'est ce qu'il faisait, un monologue. Personne ne pouvait en caser une lorsqu'il avait décidé de parler.


Il servit le repas, remplit les assiettes de leur hôte et de sa famille et commença à manger. Logan parlait toujours, et les trois adultes se lançaient des sourires complices de temps en temps…
Il y a deux mois, Soaric faisait du mieux qu'il pouvait pour se tasser et se faire le plus petit possible, même à table. Maintenant, c'était mieux. Il ne parlait certes pas beaucoup, mais la tension s'était affaiblie. Nettement.


Et, en mangeant, il observa Melley qui avait retiré sa capuche. Elle avait de courts cheveux noirs, lisses et soyeux, de beaux yeux avec des nuances de noisettes, une fine bouche et quelques légères cicatrices. En même temps, en étant Assassin…
D'elle se dégageait une aura de puissance et de force telle que Soaric se surprit à se sentir en sécurité. Si par malheur il devait redevenir fou, comme deux mois auparavant, ce qu'il ne souhaitait pas, mais alors vraiment pas du tout, il savait que Melley saurait le maîtriser. Il voyait les lames attachées à ses bras. S'il en avait le courage, il lui demanderait peut-être d'en sortir une, pour qu'il la voie.


Il chassa ses pensées. Il ne redeviendrait pas fou. La rage était loin, très loin. Mais il se demandait toujours pourquoi il ne s'était pas souvenu à l'instant présent de ses actes. Il avait entendu, il y a très longtemps, des histoires sur des personnes qui avaient deux personnalités. L'une n'arrivait que dans des situations très précises et lorsque la personne redevenait elle-même, elle ne se souvenait pas ou par vague successive, de ce qu'elle avait dit ou fait en étant l'autre elle.
Peut-être qu'il était dans le même cas. Parce que l'autre Soaric ne venait que lorsqu'il était en danger ou lorsque quelqu'un qu'il aimait l'était. Il ne venait que lorsqu'il était en colère, impuissant.


Il débarrassa en ruminant ses pensées, qu'il gardait bien évidemment pour lui. Il n'en parlerait pas à Lola. Pas pour refaire jaillir des souvenirs qu'elle voulait effacer de sa mémoire.
Melley voulut l'aider, mais il lui dit de rester avec Lola. Logan l'aida donc, gentiment, cassant même une assiette. Soaric le consola, lui disant que ce n'était pas grave, vérifia qu'il ne s'était pas coupé et nettoya les débris, pendant que les deux jeunes femmes sortaient. Lola allait lui faire visiter, si Soaric avait bien entendu.


Lorsqu'il eut terminé, il mit la cape de l'Assassin dans la chambre qu'elle occuperait le temps de son séjour, à l'étage. La cape était douce et légère. D'un blanc immaculé. Soaric la contempla longtemps jusqu'à ce qu'il se secoue et ressorte en fermant la porte. Logan jouait une nouvelle fois dehors, et Soaric savait quoi faire de son après-midi. Les nuits devenaient fraîches et il leur fallait du bois pour chauffer. Il prit donc la hache et se mit au travail. Fendre, entasser, empiler, couper…

Il transpira vite et retira son haut. Comme sa, Lola pourrait à nouveau montrer ses abdos à Melley sans avoir besoin de le prendre par surprise…
Une après-midi tranquille, sous un soleil éclatant, avec pour bruit les chants d'oiseaux, les rires de Logan et des filles. Il était bien. Vraiment très bien. Et il ne voulait pas que cela change.
C'est pour cela qu'il ne voulait pas qu'Hyndian arrive à l'improviste. Parce que Soaric savait qu'il le ferait un jour ou l'autre. Pour vérifier que Lola soit toujours en bonne santé. Pour être sûre de ne pas avoir besoin de la protéger. Le bandit avait la rancune tenace. Il le détestait toujours et cela ne changerait plus. Deux hommes qui le détestaient…entre Hyndian et Maedren, il était servit…

Coupant toujours du bois, il se prit à sourire à la vie. Une vie qu'il avait failli gâcher…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lola
Maître Artisane, loyale *admin*
Maître Artisane, loyale *admin*
avatar

Messages : 3002
Date d'inscription : 16/07/2011
Age : 22
Localisation : dans les bras de Soaric ♥

MessageSujet: Re: Un heureux événement en vue... [rp Lola et Melley]   Dim 29 Avr - 20:01

Soaric se mit à rougir violemment tandis que Melley s’approcha pour analyser son torse, comme une professionnelle.
Lola se tenait à côté, le bout de tissu en main, fière de son chéri. Il soupira discrètement et elle se mordit les lèvres, consciente de sa gaminerie. Mais bon, en restant avec elle aussi longtemps, il avait l’habitude…

-Et ben dis donc…il y a de la marchandise là-dessous…je n'imagine même pas encore plus bas…


Elles éclatèrent de rire ensemble en avisant le rouge montant de plus belle aux joues du jeune homme. Et pour se faire pardonner, l’artisane s’approcha se Soaric et l’embrassa longuement, ses mains derrière sa nuque. Elle se perdit si bien dans ce baiser qu’elle parut presque déboussolée lorsqu’elle de détacha de lui.
Elle continua de sourire, entraînant Melley à table. Elle ouvrit la bouche pour parler mais Logan déboula dans les escaliers et commença aussitôt à parler.
Le repas fut servi sans qu’il ne s’arrête et les trois adultes s’échangèrent des regards amusés. Quel moulin à parole, ce petit !
Sous la table, par contre, la jeune femme allongea ses jambes sur les cuisses de Soaric, mine de rien. Il ne broncha pas, ne passa même pas la main pour les effleurer et…Elle en fut presque déçue.
Cette pensée lui embauma le cœur, se disant que peut-être elle arriverait enfin à franchir une nouvelle étape.

Le repas s’acheva ainsi, dans une joie sans faille. Logan et Soaric débarrassèrent la table et Melley s’approcha d’elle pour lui demander :

-Tu me fais visiter ton havre de paix ?


-Bien sur ! Donc ben ici c’est la cuisine, tu l'auras deviné !


Lola lui présenta ainsi tour à tour les pièces, décrivant une anecdote pour chacune. Ainsi, le salon lui rappela la fois où Soaric voulu absolument tout meubler à lui tout seul mais qu’il était revenu vers elle, lui montrant son doigt tout gonflé car une armoire lui était tombé dessus.
La salle de bain lui remémora la fois où ils étaient partis pour une soirée très très chaude mais qu’ils s’étaient tous deux cognés contre la baignoire, se faisant tomber l’un l’autre. Ils avaient fini leur soirée à se soigner, Lola bougonnant.

-Et ici, c’est notre chambre…Pas d’anecdotes pour ici…Pas que je me rappelle, en tous cas. Mais par contre, je vais te laisser vagabonder où tu souhaites. Je suis fatiguée…Tu peux appeler Soaric pour moi, deux secondes ?


Melley s’exécuta et le jeune homme rappliqua aussitôt, presque comme s’il attendait qu’elle l’appelle, caché derrière une porte.
Elle regarda son amie pour qu’elle les laisse seuls et elle comprit aussitôt. L’artisane fixa Soaric et glissa sa main entre la sienne, l’obligeant ensuite à mettre sa main sur sa joue. Elle murmura doucement :

-Nouvelle étape. Mais juste le visage ou les jambes. Pas plus…Je ne pouvais plus attendre pour le signaler…


Le garçon sourit et déposa un tendre baiser sur ses lèvres, les mains tremblantes sur son visage. Comme cela devait lui manquer… !
Mais lorsqu’il se détacha d’elle, Lola émit un long bâillement. Elle s’excusa en bredouillant mais il comprit, sortant pour la laisser seule.
Elle se coucha alors sur le dos, se caressant elle même la joue comme Soaric venait de le faire un instant plus tôt. Elle était fière de pouvoir passer enfin à une autre étape. Et puis, ce serait peut-être plus facile comme ça : Melley risquait moins de se rendre compte de quelque-chose.
Du moins l’espérait-elle.
Ce fut lors de ses dernières pensées qu’elle s’endormit, une main posée sur son ventre.
Elle ne put malheureusement pas entendre les bruits venant de la porte d’entrée, ni la voix d’un nouvel invité arriver.
Hyndian…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fantesia.forumgratuit.org/
Soaric
Maître Archer, loyal
Maître Archer, loyal
avatar

Messages : 176
Date d'inscription : 11/11/2011
Age : 25
Localisation : La ou est celle que j'aime....

MessageSujet: Re: Un heureux événement en vue... [rp Lola et Melley]   Dim 29 Avr - 21:25

Ayant terminé, Soaric était rentré, bien décidé à prendre quelques instants de répit. C'est à ce moment que Melley sortit de la chambre en lui disant que Lola voulait le voir. Il acquiesça et entra à son tour dans la pièce. Melley comprit qu'elle était en trop et sortit attendre.
Restés seuls, Soaric se demandant ce qu'il se passait, restant immobile au-dessus de Lola qui le fixait, il fût surpris lorsqu'elle glissa sa main dans la sienne, mêlant ses doigts aux siens. Et encore plus lorsque, de l'autre main, elle mit celle du jeune homme sur sa joue.
Enfin il eut droit à une explication :


-Nouvelle étape. Mais juste le visage ou les jambes. Pas plus…Je ne pouvais plus attendre pour le signaler…

Il sourit et se pencha vers elle, déposant un long et tendre baiser sur ses lèvres, posant ses mains sur ses joues. Il se rendit compte qu'elles tremblaient. Il avait tant attendu ce moment ! Il en avait rêvé, de ce jour ou, enfin, il pourrait prendre son doux visage entre ses mains, caresser à nouveau sa peau parfaite, s'enivrer rien qu'en la touchant…
Cela lui avait tant manqué et maintenant, il pouvait à nouveau. Le visage et les jambes. Ce qui était un grand pas pour lui.
Lorsqu'il la lâcha, elle retint à grand peine un énorme bâillement. Elle était épuisée, à force de rester debout ou assise, montrant la maison à leur invitée. Il sourit et sortit en silence, refermant la porte.

Retournant au salon, il croisa le regard de Melley, installée nonchalamment dans un fauteuil. Mais cette posture détendue était un leurre. Il avait assez vu de gens le faire pour savoir que, au moindre problème, elle serait vite prête à se battre.
Il s'installa en face d'elle.


-Lola doit se reposer. Dit-il timidement.

Elle leva la main pour le rassurer.

-Je sais. Et ce n'est pas grave. Cela va nous permettre d'apprendre à nous connaître, Soaric.

Elle sourit, illuminant son visage si sérieux et tiré par sa vie mouvementée. Il le lui rendit, baissant légèrement les yeux. Apprendre à se connaître…

Ce fût elle qui commença :


-Que faisiez-vous avant de rencontrer Lola ?

-Déjà, tutoyions-nous. Ensuite, avant…j'errais, principalement. J'errais de ville en ville lorsque le besoin se faisait ressentir et sinon je restais en forêt. Mais heureusement que j'étais au service du Gouverneur, à Zakar, ce fameux jour…

Elle parut de plus en plus intriguée et lui demanda même de poursuivre. Ce qu'il fît. Cette période n'avait pas besoin d'être dissimulée. Il raconta donc dans les grosses lignes son engagement pour protéger les esclaves, puis le sauvetage de Lola, qui avait failli être vendue, l'incendie avec un Ombre nommé Elis, et puis…la suite il balbutia, ne sachant s'il devait taire ou pas la tentative de viol du Gouverneur.
Melley avait écouté, impassible, sauf une grimace en entendant le nom de l'Ombre. Sans doute le connaissait-elle.


-Elle m'a raconté. Ne t'en fais pas.

Il acquiesça et passa directement à la suite, leur baiser, leur fuite…Mais il dut s'arrêter en entendant des bruits de pas à l'extérieur. Sa gorge se noua. Ce ne pouvait être qu'Hyndian.
Melley le regardait étrangement mais il eut juste le temps de se lever avec elle que la porte s'ouvrait, livrant passage au bandit. Lorsqu'il vit Soaric, il fronça directement les sourcils et serra les poings. En revanche, lorsqu'il aperçut enfin Melley, il s'inclina gauchement en disant :


-Enchanté, Assassin, je suis Hyndian, ancien bandit.

Melley acquiesça simplement et se rassit. Soaric se posta devant Hyndian qui le regarda à nouveau, l'air mauvais.
Il l'entraîna dans la cuisine, pour que Melley ne voie rien. Laissant la porte entrouverte seulement. Il savait qu'elle allait de toute manière écouter.
Hyndian pointa tout de suite un doigt sur sa poitrine en murmurant sauvagement :


-Je veux voir Lola. Ou est-elle ?

Soaric leva les mains pour montrer qu'il n'y avait rien et répondit du ton le plus calme qu'il pouvait :

-Elle dort. Elle se fatigue vite, en étant enceinte de huit mois. Et si on la réveille, elle sera de mauvaise humeur.

Hyndian regarda ladite porte, fermée, puis reporta son attention sur Soaric. Il le prit au collet, comme deux mois auparavant, comme si c'était une nouvelle habitude chez lui.

-Tu mens ! Je parie que c'est toi qui l'as enfermée, trop amochée pour être présentable ! Je suis sûr que tu la frappes ! Je suis sûr que tu fais ton gentil chien devant votre invitée et que derrière tu frappes Lola ! Ouvre-moi cette porte !

Il avait presque hurlé les derniers mots. Et Soaric ne voulait pas que Lola soit réveillée par les beuglements d'Hyndian.

-Non. Elle dort, je te l'ai dit !

La main partit d'elle-même. La joue en feu, Soaric ne broncha tout de même pas. Il s'attendait au second coup, lorsqu'une main se posa sur le bras d'Hyndian, le détachant de lui. Melley. Elle avait donc écouté. Hyndian reprit son air poli et lui dit :

-Je vous prie de bien vouloir retirer votre main, Assassin. C'est une affaire privée.

Melley avait rabattue sa capuche. Hyndian ne savait donc pas que c'était une femme. Il écarquilla donc les yeux lorsqu'elle parla, d'un ton bien plus froid que celui qu'elle utilisait pour Lola ou lui.

-Mon cher, je n'ai pu empêcher mes oreilles d'entendre votre requête. Et j'ai le malheur d'avoir compris que vous ne croyiez pas Soaric. Aussi je me dois de confirmer ses dires. Lola est fatiguée et elle se repose dans la chambre. Revenez ce soir.

Le ton était sans appel et elle le lâcha. Hyndian acquiesça et pointa une dernière fois son doigt sur Soaric, comme autant de promesses de retrouvailles. Et, juste avant qu'il ne s'en aille, la porte s'ouvrit sur une Lola endormie, qui bâilla. Hyndian sourit à son adresse et elle répondit, mais Soaric ne savait pas si elle comprenait vraiment ce qu'il se passait. Hyndian repartit donc, disant qu'il repasserait lorsque Lola serait réveillée et pourrait parler. Apparemment, la voir ne suffisait pas, il fallait qu'elle parle pour être sûr qu'elle n'ait rien.
Soaric raccompagna Lola dans la chambre, la rallongea et l'embrassa, lui disant :


-Ce n'est rien. Rendors-toi… je suis là…

Elle soupira et referma les yeux. Il caressa tendrement sa joue tout en espérant que sa joue ne soit pas trop rouge. Le bandit avait de la force dans les mains…
Revenant dans le salon, il vit que Melley n'avait pas bougé mais avait à nouveau descendue sa capuche.
Ils se rassirent, mais Soaric n'arrêtait pas de jouer avec ses doigts. Elle avait tout entendu. Elle avait entendu le bandit dire que Soaric frappait Lola. Elle demanderait des explications. A tous les coups…
Contrairement à ses attentes, elle demanda :


-Pourrais-je avoir un verre d'eau ? J'ai usé de trop de salive pour cet homme.

Le ton était de nouveau chaud et sympathique. Soaric se leva et revint rapidement avec le verre, qu'elle but d'un trait.
Puis son regard redevint sérieux. Trop même.


-Quelle est cette histoire, Soaric. Tu bats Lola ?

Le cœur de Soaric accéléra. Question directe, nette et précise. Sans détour possible. Seulement oui ou non.

-Non. Bien sûr que non. Je…

Il soupira. Il faudrait tout avouer. Mais il ne savait pas si ce devait être lui ou Lola.

-Vois avec Lola. Je…demande-le lui.

C'est tout ce qu'il pouvait faire. Melley haussa les sourcils mais n'insista pas. Logan débarqua, et commença à poser des questions à l'Assassin.
Il sauvait un peu la situation. Car, maintenant, il fallait attendre le réveil de Lola…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melley
Maître Assassin, loyal
Maître Assassin, loyal
avatar

Messages : 4769
Date d'inscription : 16/07/2011
Age : 25
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Un heureux événement en vue... [rp Lola et Melley]   Dim 29 Avr - 21:54

Lola lui montra toutes les pièces, racontant quelques anecdotes sur chacune d'entre elles. La dernière pièce fût leur chambre. Lola déclara d'un ton fatigué :

-Et ici, c’est notre chambre…Pas d’anecdotes pour ici…Pas que je me rappelle, en tous cas. Mais par contre, je vais te laisser vagabonder où tu souhaites. Je suis fatiguée…Tu peux appeler Soaric pour moi, deux secondes ?

Melley acquiesça et alla chercher le jeune homme, assis dans le salon. Elle le suivit mais comprit rapidement que Lola voulait lui dire bonne nuit à sa façon…
Elle ressortit donc et s'installa dans un fauteuil pour attendre le jeune homme.
Qui ne tarda pas, refermant la porte en silence et s'installant en face d'elle. Une perle cet homme…Lola ne devait réellement ne jamais le quitter.

Timidement, il annonça :


-Lola doit se reposer.

Elle le rassura en un geste en disant :

-Je sais. Et ce n'est pas grave. Cela va nous permettre d'apprendre à nous connaître, Soaric.

Elle lui sourit chaleureusement. Peut-être livrerait-il plus d'informations croustillantes, omises par Lola ? Elle plaisantait bien sûr. Il n'y avait pas d'Assassin et pas de questions privées. Lola lui dirait ce qu'elle souhaiterait partager et rien d'autre.
Voyant qu'il ne savait pas par ou commencer, elle se lança :


-Que faisiez-vous avant de rencontrer Lola ?

Il la regarda et répondit :

-Déjà, tutoyions-nous. Ensuite, avant…j'errais, principalement. J'errais de ville en ville lorsque le besoin se faisait ressentir et sinon je restais en forêt. Mais heureusement que j'étais au service du Gouverneur, à Zakar, ce fameux jour…

Et il continua. Il parla, sans s'arrêter, parlant avec amour de sa rencontre avec Lola, avec les sentiments naissants. Puis il conta l'aventure de l'auberge, partie en fumée et de son affrontement avec un Ombre, Elis. Melley grinça des dents en entendant le nom. Décidément, il était partout…
Puis Soaric se mit à bafouiller en arrivant au passage peu flatteur de Maedren.


Elle le relança :

-Elle m'a raconté. Ne t'en fais pas.

Pas la peine de remuer le couteau. Il reprit et ses yeux pétillèrent lorsqu'il relata son tout premier baiser, en face du Palais, ses mains tremblaient légèrement en contant la fuite de la ville.
Il était réellement amoureux. Cela se voyait. Mais il dut s'interrompre. Melley l'avait déjà perçu depuis quelques secondes. Un bruit de pas. Ils se levèrent de concert et Melley eut juste le temps de rabattre sa capuche que la porte s'ouvrait sur un homme, musclé, plus vieux, barbu. Sans doute le bandit qui n'aimait pas Soaric. Et le regard qu'il lança au jeune homme était sans équivoque.


Il vit l'Assassin, s'inclina maladroitement et dit :

-Enchanté, Assassin, je suis Hyndian, ancien bandit.

Melley se contenta d'acquiescer. Soaric entraîna l'homme dans la cuisine, fermant à moitié la porte. Melley se plaça derrière, pour entendre et n'avoir qu'à se pencher légèrement pour voir. Curieuse ? Non. Déformation professionnelle.

Elle entendit donc Hyndian demander à voir Lola en particulier, sur un ton des plus mordants. Soaric répondit calmement en disant qu'elle dormait et qu'il était déconseillé de la réveiller.
Mais la réplique du bandit percuta la jeune femme :


-Tu mens ! Je parie que c'est toi qui l'as enfermée, trop amochée pour être présentable ! Je suis sûr que tu la frappes ! Je suis sûr que tu fais ton gentil chien devant votre invitée et que derrière tu frappes Lola ! Ouvre-moi cette porte !

Elle fronça les sourcils. Frapper Lola ? Elle n'avait pas l'air de quelqu'un de maltraité. Quoique, beaucoup de femmes battues se renfermaient et faisaient comme si tout allait bien dans le meilleur des mondes.
Elle entendit Soaric redire qu'elle dormait simplement. Puis elle entendit le bruit caractéristique d'une gifle. Et là, elle se dit qu'elle devait intervenir avant que tout ceci ne se transforme en bain de sang. Elle entra en silence. Les hommes ne la virent pas.


Hyndian tenait Soaric au collet. Elle posa donc sa main sur le bras tendu du barbu, qui la regarda et dit :

-Je vous prie de bien vouloir retirer votre main, Assassin. C'est une affaire privée.

Melley sourit faiblement. Les politesses ne lui étaient plus d'un grand secours. Elle dit, du ton froid qu'elle optait pour les menaces :

-Mon cher, je n'ai pu empêcher mes oreilles d'entendre votre requête. Et j'ai le malheur d'avoir compris que vous ne croyiez pas Soaric. Aussi je me dois de confirmer ses dires. Lola est fatiguée et elle se repose dans la chambre. Revenez ce soir.

Le bandit lâcha Soaric, à contrecœur, et commença à partir lorsque la porte derrière eux s'ouvrit sur Lola. Elle se tenait dans l'encadrement de la porte, bâillant, les yeux à moitiés fermés. Le bandit lui adressa un sourire des plus joyeux, changeant radicalement avec son attitude d'avant et s'en alla, montrant clairement son intention de revenir la voir plus tard.
Soaric raccompagna l'Artisane dans la chambre. Melley se réinstalla donc et retira une nouvelle fois sa capuche. Toute cette histoire la tarabustait.
Elle était d'un naturel curieux, et sa formation n'avait en rien entaché ce défaut. Elle voulait savoir. Parce que, pour avoir une attitude aussi changeante que celle d'Hyndian, il fallait quelque chose de lourd.


Soaric revint s'asseoir en face d'elle et était anxieux. Il jouait avec ses doigts et son regard ne s'arrêtait pas plus de deux secondes sur un même endroit. Melley décida de ne pas tout de suite l'accabler de questions.

-Pourrais-je avoir un verre d'eau ? J'ai usé de trop de salive pour cet homme.

Il acquiesça et se leva, revenant rapidement avec le verre. Elle le but d'une traite, laissant le liquide frais glisser dans sa gorge.
Mais maintenant, les choses sérieuses allaient commencer.


-Quelle est cette histoire, Soaric. Tu bats Lola ?

Il la regarda intensément avant de répondre :

-Non. Bien sûr que non. Je…

Un peu trop hésitant. Cela ne donnait pas envie à croire. Pourtant, elle le voyait mal la frapper. Il était si rempli d'amour pour elle ou Logan. Il faisait la vaisselle, la cuisine, le ménage, il coupait du bois, il était aux petits soins pour elle. Pourquoi la frapperait-il ?

-Vois avec Lola. Je…demande-le lui.

Elle haussa les sourcils. Il préférait décharger cette tâche à Lola ? Soit. Melley lui demanderait une fois qu'elle serait réveillé et en état de parler. Logan débarqua à ce moment, s'asseyant près d'elle, posant diverses questions sur les Assassins. Melley tenta d'y répondre sans donner trop de détails, trop sanglants pour lui. Il était ravi.
Une heure passa facilement ainsi. Soaric était retourné en cuisine, voir pour le repas du soir, puisque le soleil descendait à l'horizon. Logan décréta qu'il en avait marre de lui parler et sortit jouer. Melley sourit.
La porte de la chambre s'ouvrit alors sur Lola. Bien mieux réveillée que tout à l'heure.

Elle l'entendit déposer un baiser à Soaric puis arriver au salon. Elle s'assit dans le fauteuil occupé par le jeune homme auparavant et regarda Melley.


-Bien dormi ?

Elle acquiesça en souriant.

-Dis-moi…si ce n'est pas trop indiscret…

Elle vit Lola se tendre. Elle savait donc ou elle voulait en venir.

-Je n'ai pu m'empêcher d'entendre Hyndian parler. Selon lui, Soaric te frapperais. Je n'ose pas y croire. Il est bien trop amoureux pour…et bien trop attentionné ! Ais-je le droit à une explication ? Juste les grosses lignes pour que je comprenne l'attitude de ton faux-père ?

Elle était inquiète et ne le cachait pas vraiment. Pas à Lola. Parce qu'elle était inquiète pour elle…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leroyaumedejakar.forumgratuit.org
Lola
Maître Artisane, loyale *admin*
Maître Artisane, loyale *admin*
avatar

Messages : 3002
Date d'inscription : 16/07/2011
Age : 22
Localisation : dans les bras de Soaric ♥

MessageSujet: Re: Un heureux événement en vue... [rp Lola et Melley]   Lun 30 Avr - 18:32

Et tandis que les deux jeunes gens se disputaient avec le barbu, Lola dormait tranquillement dans son lit, rêvassant sur tout et surtout sur n’importe quoi.
Et comme vous êtes de petits curieux, je vais vous raconter en détail son rêve…La jeune femme était à la mer, dans un magnifique paysage oscillant entre le jour et la nuit…Couchée dans un hamac, coincé entre deux palmiers, elle s’amusait à se balancer de droite à gauche comme une gamine.
Et puis soudain, un requin immense sortit de l’eau et commença à lui parler :

-J’ai faim ! Je peux te manger ?

-Ben non, tu rigoles ou quoi ? répondit-elle.J’ai pas mon maillot.

Il est inutile à chercher le sens de la réponse. D’abord, parce-que même les réponses de Lola en temps normal ne sont pas toujours remplis de sens, mais alors dans un rêve…Non, vraiment, ne cherchez pas !
Le requin prit soudainement la forme du gouverneur Maedren et fit, la mine boudeuse :

-C’est dommage. J’aurais bien voulu te croquer…Et puis, tu aurais pu danser la samba.

-J’aime pas la samba ! Et en plus, j’ai une affaire importante à résoudre.


Elle se redressa de son hamac et avisa le regard interrogateur du vieil homme. La jeune femme secoua ses cheveux et tapota son ventre qui, d’un coup, se mit à grossir. Elle pencha la tête sur le côté et répliqua :

-Oui…Savoir si t’es le père du gosse ou si c’est Soaric.


Au moins, cela avait du sens. Ou presque. Personnellement, je ne vois pas trop comment Lola pourrait-elle savoir qui est le père, n’ayant pas toutes les technologies de notre monde mais…Ne nous interrogeons pas plus, et découvrons ensemble la suite du rêve.
Soaric apparut en courant et donna un coup de pied dans le vieil homme qui se dématérialisa. Il regarda sa dulcinée avant de lui expliquer son geste :

-Il n’avait pas mis de parfum. Je peux pas supporter ça.


-Oh, je vois. Mais bon, ça ne me fait pas avancer dans mon énigme.


Le garçon acquiesça et soudainement le décor changea. Lola se retrouva dans une immense chambre, où des millions d’enfant sautait sur son lit, alors qu’elle essayait vainement de dormir.
Alors Melley apparut et hurla, lorsqu’Hyndian demanda à sauter à son tour :

-Lola est fatiguée et elle se repose dans la chambre. Revenez ce soir.


La jeune femme se leva enfin en sursaut. Elle avait bien cru entendre des personnes parler…Non ? Elle sauta de son lit et ouvrit la porte, à moitié endormie.
Elle aperçut Hyndian, qui sourit lorsqu’il la vit et leur prévint qu’il repasserait plus tard, lorsqu’elle serait plus réveillée que ça.
La future mère n’y comprenait rien, se disant que limite son rêve avait plus de sens mais Soaric la raccompagna jusqu’à sont lit et l’embrassa tendrement.

-J’ai fait un rêve de toi mais…Oh. J’ai oublié.


-Ce n'est rien. Rendors-toi… je suis là…


(n’empêche avoue que ça marche aussi comme ça ! XD). Elle soupira, fermant les yeux. Elle sentit le monde des rêves l’appeler à nouveau, mais elle lutta un instant contre le sommeil pour profiter de la caresse furtive de son chéri.
Puis elle s’abandonna mais, malheureusement pour vous, ne rêva plus…

*************

Une heure voir même plus plus tard, Lola sortit de la chambre parfaitement réveillée. Avant de rejoindre Melley dans le salon, elle passa dans la cuisine où Soaric se chargeait de leur repas.
Elle se glissa derrière lui, entourant ses hanches de ses bras et lui donna un bisou sonore dans le cou.

-Hmmm…Tu m’as manqué toi…


La jeune femme l’obligea à se retourner et lui offrit encore une multitude de bisous comme s’ils s’étaient séparés de puis des mois.
Puis elle le quitta, presque à regret, et s’assit bruyamment sur un des fauteuils. Melley lui faisait face, souriante, et lui demanda :

-Bien dormi ?


L’artisane hocha vivement la tête et continua de sourire. Sourire qui se figea lorsque son amie l’interrogea :

-Dis-moi…si ce n'est pas trop indiscret…


Hyndian. Evidemment. Elle venait-enfin- de comprendre ce que l’ancien brigand faisait dans sa maison, quelques instants plus tôt.
Il était venu la voir pour voir si elle était toujours vivante ou si Soaric ne la battait pas. Et, bien sûr, Melley avait du comprendre quelque-chose ou du moins en partie.
Elle se mit à détester son faux-père pour lui avoir imposer le devoir de tout dire à son amie…ou presque tout. Elle pouvait peut-être encore mentir ?

-Je n'ai pu m'empêcher d'entendre Hyndian parler. Selon lui, Soaric te frapperait. Je n'ose pas y croire. Il est bien trop amoureux pour…et bien trop attentionné ! Ais-je le droit à une explication ? Juste les grosses lignes pour que je comprenne l'attitude de ton faux-père ?


Lola décida donc de répondre tout en douceur. Elle vit l’intéressé même sortir de la cuisine pour écouter, curieux de ce qu’elle allait dire :

-Non, il ne me bat pas. Il me vénère trop pour ça !


Elle émit un petit rire nerveux mais, constatant que ni le concerné ni Melley ne rigolaient, elle toussota, mine de rien.
Puis elle répondit plus franchement :

-Les grosses lignes, alors. Hé bien, disons qu’il n’y a pas longtemps un sale type nous a pas mal embêté et a même cherché à me violer…On dirait que les hommes s’amusent à vouloir me violer, pas possible !


Elle soupira longuement. Puis elle reprit, baissant la tête, sachant éperdument qu’elle ne lui dirait pas TOUTE l’histoire… :

-Bref. Soaric a un peu pété un câble et le gars n’est malheureusement plus en mesure de te conter lui aussi cette histoire, si tu vois ce que je veux dire…Donc Hyndian qui était là a eu peur qu’il s’en prenne à moi aussi.


La jeune femme se tut, levant la tête vers Soaric. Il la regardait droit dans les yeux, comme s’il la remerciait de ne pas parler de l’épisode de la famille. Elle lui sourit faiblement puis reporta son attention à Melley qui était pensive…


[Hs : tu peux continuer la soirée comme tu veux, Lola parlant avec Melley…Tu fais Melley parler sur un big truc, m’en fous ! Mais tu peux aller jusqu’au dodo sitiplit ? Tu termines au dododoudida et moi je fais que plus tard dans la nuit Lolachounette réveille sosochounet pour une surprise…]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fantesia.forumgratuit.org/
Melley
Maître Assassin, loyal
Maître Assassin, loyal
avatar

Messages : 4769
Date d'inscription : 16/07/2011
Age : 25
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Un heureux événement en vue... [rp Lola et Melley]   Lun 30 Avr - 19:08

Lola réfléchit à la réponse un certain temps. Melley se doutait qu'elle n'allait pas tout lui dire, mais cela ne faisait rien. Elle voulait juste comprendre l'attitude du bandit. Rien d'autre. Il y a des passages d'une vie que l'on préfère mettre aux oubliettes, elle était la mieux placée pour le savoir.
Elle vit du coin de l'œil Soaric apparaître à la porte. Il voulait savoir ce que Lola allait dire.
Elle se lança donc, en souriant :


-Non, il ne me bat pas. Il me vénère trop pour ça !

Elle rit même faiblement, mais ni le jeune homme, ni Melley ne la suivit. C'était une affaire un peu trop sérieuse pour ce le permettre.
Lola recouvra très vite son sérieux et reprit, plus assurée :


-Les grosses lignes, alors. Hé bien, disons qu’il n’y a pas longtemps un sale type nous a pas mal embêté et a même cherché à me violer…On dirait que les hommes s’amusent à vouloir me violer, pas possible !

Melley fronça les sourcils. Aimant à ennuis cette fille ? Pensée dérisoire et inutile en la circonstance. Mais entre Maedren et ce type, elle n'avait pas réellement de chance. La pauvre…Melley s'en voulut d'avoir fait ressurgir les souvenirs. Mais Lola continuait en soupirant et baissant la tête sans qu'elle puisse dire quoique ce soit :

-Bref. Soaric a un peu pété un câble et le gars n’est malheureusement plus en mesure de te conter lui aussi cette histoire, si tu vois ce que je veux dire…Donc Hyndian qui était là a eu peur qu’il s’en prenne à moi aussi.

Oui elle voyait ce qu'elle voulait dire...Soaric savait tuer...
Melley reporta son attention sur Soaric en même temps que l'Artisane. Le garçon fixait sa chère et tendre droit dans les yeux, sans ciller, comme s'il voulait lui transmettre un message. Elle n'avait donc pas tout dit. Mais cela suffisait pour l'Assassin.
Lola détourna son regard de Soaric, qui s'en alla pour vérifier la cuisson. Melley posa sa main sur la cuisse de Lola, la regarda droit dans les yeux et lui dit :


-Merci de m'avoir raconté cela. Je sais que cela peut être difficile. Et je tiens à m'excuser. Mais je comprend l'attitude d'Hyndian maintenant.

Elle relâcha la jeune femme, lui sourit franchement et rajouta :

-Et, Soaric à pété un câble pour te défendre non ? C'est normal de sa part. Et je l'imagine très bien te sauvant…

Elle voulait un peu détendre l'atmosphère. Lola sourit un peu, mais apparemment elle pensait à autre chose. Melley s'installa à nouveau au fond de son fauteuil, cherchant quelque chose à dire qui redonnerait le sourire à son amie.
Mais, comme si on l'avait appelé, Logan revint en courant, dérapant au pas de la porte, se réceptionnant contre le fauteuil, essoufflé, puis il sourit et se posta entre les deux jeunes femmes. Melley ne put s'empêcher de penser qu'il avait un sixième sens pour venir dans les situations à détendre…


Melley le regarda reprendre son souffle puis l'écouta :

-J'ai entendu Hyndian ! Il était là pourquoi ???

Les amies ne répondirent pas…pas parce qu'elles n'avaient pas envie, mais parce qu'il ne leur en laissa pas le temps…

-Et puis, alors, je me suis caché en haut de l'escalier pour voir toute la scène ! Et j'ai vu papa être giflé par Hyndian. Pourquoi il est méchant avec papa, maman ?

Le petit avait vraiment envie de savoir. Et la phrase surpris Lola qui écarquilla les yeux. Oui, ni Melley, ni Soaric n'avaient précisé le passage de la gifle.
Lola ouvrit la bouche, mais ne dit rien et la referma. Melley prit la parole, d'un ton posé et doux :


-Hyndian voulait montrer à Soaric comment mettre des claques aux vilaines personnes qui pourraient venir vous embêter.

Le petit sourit, satisfait. Pourtant, l'excuse était pathétique. Lola lui sourit, reconnaissante. Logan alla alors dans la cuisine, à l'appel de Soaric, pour mettre la table. Et, puisqu'elles allaient bientôt manger, Melley se leva, aida Lola à faire de même et l'entraîna dans la cuisine.

Soaric mettait un immense plat sur table, dont le fumet mit l'eau à la bouche de l'Assassin. Un lapin rôti, entouré de légumes frais, accompagné d'un vin.
Elles s'installèrent, riant devant Logan qui trépignaient d'impatience devant la nourriture. Comme si son estomac n'était jamais satisfait…


Soaric sourit et s'installa aussi, après avoir servi tout le monde, comme à midi. Ils mangèrent tranquillement. Melley ne pouvait s'empêcher de tenter d'imaginer Soaric en colère. Il était si doux…
Mais bon…
A la fin du repas, elle s'adossa à la chaise et déclara :


-Soaric, laisse-moi te dire que je n'ai jamais aussi bien mangé…

Il sourit et débarrassa. Pas très bavard non plus…
Elle se pencha vers Lola et lui murmura :


-Tu lui as mit de la colle entre les lèvres ?

Logan alla se doucher pour pouvoir jouer encore un peu avant d'aller au lit. Soaric revint à table avec un alcool un peu plus fort que le vin. Il servit un verre à tout le monde, rempli de moitié et dit :

-Fabrication maison. C'est une liqueur.

Melley leva le verre et but d'une traite. Et faillit s'étrangler. C'était fort ! Mais super bon ! Le liquide chaud coula au fond de sa gorge, en un goût de pomme.

Soaric savourait aussi. Lola un peu plus doucement, mais elle goûta tout de même. Puis Melley se mit à parler. Elle avait envie. Elle se sentait si bien en leur compagnie…

Elle leur raconta des anecdotes de certaines missions, comme par exemple lorsqu'elle avait dû rattraper un petit voleur de fruits…Elle avait été en colère que le père ait fait appel aux Assassins pour cette histoire, mais maintenant, elle en riait. Elle s'était bien amusée. Pour une fois que les Ombres n'étaient pas avec…

Ils parlèrent ainsi jusque tard dans la soirée, de tout et de rien, se rappelant des choses. Et Melley ne put résister à l'envie de raconter leur rencontre à Soaric :

-Si tu l'avais vue, à Niox ! Nous buvions tranquillement lorsqu'une demoiselle, nue sous un drap, trempée de chez trempée, est descendue l'escalier, manquant tomber, hurlant sur le patron ! Il n'y avait plus de savon et tous les clients furent mis au courant ! Et ensuite, elle s'est installée avec nous, à but au verre de mon collègue et à fais la conversation. Le tout d'un naturel…

Soaric regarda Lola qui rougit et, pour la première fois, Melley l'entendit rire. Un rire grave, mais léger. Ils continuèrent encore un peu, jusqu'à ce que Melley déclare :

-Je crois qu'il va être temps pour moi de vous laisser. Je suis épuisée du voyage et cette journée a été bien remplie !

Soaric se leva pour l'accompagner, mais avant, elle fît une dernière bise à Lola, lui souhaitant bonne nuit. Elle suivit donc le jeune homme à l'étage. Il était aussi silencieux qu'elle. En même temps, Logan dormait. Il ouvrit la porte et elle entra. Se souhaitant mutuellement bonne nuit, il referma et elle l'entendit redescendre les marches. Heureuse, elle enleva une grosse partie de son armure, qu'elle posa soigneusement sur une chaise et se coucha.
Qu'est-ce qu'elle pouvait être bien…et le lit était d'un confortable…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leroyaumedejakar.forumgratuit.org
Soaric
Maître Archer, loyal
Maître Archer, loyal
avatar

Messages : 176
Date d'inscription : 11/11/2011
Age : 25
Localisation : La ou est celle que j'aime....

MessageSujet: Re: Un heureux événement en vue... [rp Lola et Melley]   Lun 30 Avr - 19:33

Lola se réveilla une heure et demie plus tard. Soaric l'entendit arriver dans la cuisine, aussi ne fût-il pas surpris lorsque les bras de la jeune femme l'enserrèrent et qu'elle lui donna un baiser dans le cou. Et lui était heureux….

-Hmmm…Tu m’as manqué toi…

Elle le força à se retourner pour l'embrasser encore partout. Lui mit ses mains autour de sa nuque, puisqu'il avait le droit à présent et les lui rendit tous. Lorsqu'elle le relâcha pour rejoindre Melley, il voulut presque la retenir.
Il mit la viande à cuire et capta la question de Melley sur l'attitude d'Hyndian. Curieux de savoir ce que Lola allait dire, et aussi pour la soutenir si le besoin se faisait ressentir, il se mit à la porte. Les jeunes femmes le virent et Lola commença, réfutant vivement le fait qu'il la battait. Elle ajouta une touche d'humour, mais fût la seule à en rire. Pas maintenant.
Même si elle n'avait pas tout à fait tort…
Elle continua, passant les détails.


-Bref. Soaric a un peu pété un câble et le gars n’est malheureusement plus en mesure de te conter lui aussi cette histoire, si tu vois ce que je veux dire…Donc Hyndian qui était là a eu peur qu’il s’en prenne à moi aussi.

Puis elle le regarda. Lui la fixa, la remerciant du regard. La remercier d'avoir caché la tuerie qu'il avait faite, tuant sauvagement une famille entière, consumé par l'autre Soaric, hors de lui.
Elle sourit faiblement et reporta son attention sur Melley.
Il s'éclipsa, devant surveiller la viande.


Il entendit le bruit de course de Logan et l'entendit parler. Et Soaric fronça les sourcils lorsque le petit déclara avoir vu Hyndian le gifler. Il ferma les yeux et les rouvrit. Qu'allait penser Lola ? Il se frotta machinalement la joue, comme pour enlever les traces rouges qui n'étaient déjà plus visibles…

Attendant quelques instants, il appela Logan, pour mettre la table. Le petit arriva vite, mais Soaric ne dit rien. Les filles pouvaient entendre. D'ailleurs, celles-ci arrivèrent bien vite. Il mit le plat sur table, le lapin chassé le matin, avant l'arrivée de Melley. Entouré de légumes, avec une bonne carafe de vin. Un vrai festin.


Il servit tout le monde et le repas se passa en silence, chacun savourant le plat.
Sous la table, Soaric sentit les jambes de Lola se poser sur les siennes. Comme à midi. Sauf qu'à midi, il n'avait pas le droit de la toucher…
Passant la main sous la table, il caressa lentement les jambes, du bas vers le haut, tendrement. Cela lui avait tant manqué qu'il ne pouvait s'en empêcher.


A la fin, il fût obligé de retirer les jambes de l'Artisane pour pouvoir se lever. Il commença à débarrasser et Melley déclara :

-Soaric, laisse-moi te dire que je n'ai jamais aussi bien mangé…

Il sourit et continua sa tâche. Il l'entendit murmurer quelque chose à Lola. Lorsqu'il eut tout terminé et que Logan fût remonté se doucher, il s'installa avec une bouteille de sa liqueur. Il l'avait fabriquée et voulait goûter. Il servit de moitié les jeunes femmes et lui-même. Il ajouta :

-Fabrication maison. C'est une liqueur.

Melley but d'un coup et il vit ses yeux s'écarquiller. C'était fort, oui, mais très bon. Il but lui aussi. La pomme se mariait très bien…
Lola ne fît que tremper ses lèvres, mais en même temps, elle était enceinte et ne raffolait pas de tout ceci.
La soirée avança ainsi, Melley parlant de tout et de rien, racontant des anecdotes sur sa vie. Soaric était fasciné par ce qu'elle avait vécu.
Et il le fût encore plus lorsqu'elle raconta sa première rencontre avec Lola :


-Si tu l'avais vue, à Niox ! Nous buvions tranquillement lorsqu'une demoiselle, nue sous un drap, trempée de chez trempée, est descendue l'escalier, manquant tomber, hurlant sur le patron ! Il n'y avait plus de savon et tous les clients furent mis au courant ! Et ensuite, elle s'est installée avec nous, à but au verre de mon collègue et à fais la conversation. Le tout d'un naturel…

Lola rougit et il rit. C'était du Lola tout craché ! Et, sous la table, il mit sa main sur sa cuisse, tendrement.

Il voyait nettement la scène…Puis, quelques minutes plus tard, Melley déclara :

-Je crois qu'il va être temps pour moi de vous laisser. Je suis épuisée du voyage et cette journée a été bien remplie !

Soaric se leva donc, et attendit qu'elle dise bonne nuit à Lola pour la raccompagner. Ils montèrent en silence, Logan dormait déjà.
S'il ne savait pas qu'elle se trouvait derrière, il se serait retourné vérifier tant elle était silencieuse. Il ouvrit la porte et la laissa entrer. Il lui souhaita une bonne nuit et redescendit.
Lola était allée se doucher. Il termina de tout ranger et le rejoignit. Elle sortait donc de la salle de bains lorsqu'il entra dans la douche.


Il se lava correctement, puis sortit, se sécha et revêtit son caleçon pour la nuit, ainsi qu'une chemise. Il faisait légèrement trop frais pour dormir juste en caleçon.
Lola l'attendait, assise sur le lit. Il s'installa près d'elle et l'embrassa tendrement. Il ne s'empêchait plus de mettre ses mains sur son visage et ses jambes, profitant pleinement. La relâchant, il l'aida à s'allonger, voyant qu'elle était plus qu'éreintée et lui murmura :


-Bonne nuit mon cœur…

Il la regarda sombrer dans le sommeil avant de se coucher à son tour et de fermer les yeux…soulagé qu'Hyndian ne soit pas revenu de la soirée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lola
Maître Artisane, loyale *admin*
Maître Artisane, loyale *admin*
avatar

Messages : 3002
Date d'inscription : 16/07/2011
Age : 22
Localisation : dans les bras de Soaric ♥

MessageSujet: Re: Un heureux événement en vue... [rp Lola et Melley]   Mar 1 Mai - 13:38

Melley, comme si elle sentait la fragilité soudaine de Lola, déposa sa main sur sa cuisse dans le but de la réconforter. Elle continuait cependant de sourire, imperturbable, mais au fond les souvenirs étaient ressassés et elle hurlait, coincée entre quatre murs, sans que personne ne l’entende(en même temps, c’était entièrement sa faute)…

-Merci de m'avoir raconté cela. Je sais que cela peut être difficile. Et je tiens à m'excuser. Mais je comprends l'attitude d'Hyndian maintenant.


Elle relâcha son emprise et lui sourit franchement mais ce sourire n’atteint pas l’artisane. Trop plongée dans ses pensées, elle entendit à peine la réflexion de son amie :

-Et, Soaric à pété un câble pour te défendre non ? C'est normal de sa part. Et je l'imagine très bien te sauvant…


Bien sûr…Il la sauvait sans cesse et continuerait. Mais est-ce que sa rage reprendrait à nouveau le dessus ? Est-ce qu’il allait tuer des enfants, des femmes ? Ses enfants ?
Non. Non, il ne fallait pas qu’elle pense ça de lui. Il lui avait promis. Et elle ne voulait rien faire d’autre qu’y croire.
Lola était tellement absorbée dans ses pensées qu’elle sursauta lorsque Logan déboula des escaliers, se réceptionnant de justesse contre le fauteuil, manquant le virage. Il les regarda tour à tour, reprenant son souffle, puis il cria presque :

-J'ai entendu Hyndian ! Il était là pourquoi ???


La jeune femme se mordit la joue, réfléchissant à un prétexte quelconque. Mais même si elle aurait trouvé à l’instant, elle n’en aurait pas eu le temps car déjà il enchaînait :

-Et puis, alors, je me suis caché en haut de l'escalier pour voir toute la scène ! Et j'ai vu papa être giflé par Hyndian. Pourquoi il est méchant avec papa, maman ?


Lola écarquilla les yeux. Elle déposa sa main sur sa bouche, émit un léger ‘oh’ presque imperceptible et voulut fusiller du regard Melley. Mais elle se rappela qu’elle n’y était pour rien et que c’était à Soaric de s’expliquer clairement. Pourquoi lui avait-il caché ça ?
Et surtout, avait-il répliqué… ?

-Hyndian voulait montrer à Soaric comment mettre des claques aux vilaines personnes qui pourraient venir vous embêter.


La demoiselle se retint d’éclater de rire. Bien sûr ! Et il goberait ça ?! Elle tourna la tête vers le petit garçon, analysant ses traits de son visage et vit que …Il goba ça. Il souriait, satisfaite de la réponse, mais ne put déblatérer d’avantage car Soaric l’appelait depuis la cuisine pour mettre la table.
Le ventre de Lola gémit lourdement, la faisant glousser comme une gamine et là dessus, l’assassin l’aida à se lever et elles arrivèrent dans la pièce où le petit garçon se mettait sur la pointe des pieds pour arriver à poser une assiette.
La future mère-si proche !!!- le souleva de terre, lui déposant un énorme bisou sur la tempe alors qu’il se débattait et l’assit sur la chaise qui lui était réservée, étant plus haute que les autres.
Soaric déposa ensuite la nourriture et les boissons à table, vins et eau pour elle et Logan, et s’installa à table.
Aussitôt, l’artisane réquisitionna les jambes du jeune homme, comme à midi. Sauf qu’à ce moment, il n’avait pas le droit de la toucher et elle avait désiré au plus profond de son être que ce fut le cas.
Et maintenant…Elle poussa un soupir satisfait lorsqu’il glissa discrètement sa main sous la table pour la caresser tendrement. Elle rougit, par peur qu’on l’ait entendue mais se rassura lorsque personne ne réagit.
Elle mangea donc tranquillement, partagée entre le plaisir de remplir son ventre et celui de l’amour que lui portait son cher archer.

A la fin du repas cependant, Soaric dut enlever ses jambes et Lola grogna doucement à son intention, lui montrant clairement qu’elle avait envie qu’il continue ses caresses incessantes (elle a peut-être été chat dans une vie antérieure ?)

-Soaric, laisse-moi te dire que je n'ai jamais aussi bien mangé…


Le jeune homme se contenta de sourire pour toutes réponses, et Melley qui venait de parler, se pencha vers l’artisane pour lui murmurer :

-Tu lui as mit de la colle entre les lèvres ?


-Ou bien est-il trop ébloui par l’amour qu’il me porte pour répondre…


Elles éclatèrent de rire tandis que Logan monta se doucher pour pouvoir profiter des quelques instants restant de sa soirée, avant de devoir se coucher.
L’archer revint à table avec une liqueur, remplissant de moitié des petits verres. Lola leva les yeux au ciel, dépassée à l’idée qu’il ait oublié qu’elle ne pouvait pas boire d’alcool.

-Fabrication maison. C'est une liqueur.


Ah. Elle comprenait mieux. L’artisane trempa ses lèvres dans le liquide pour lui faire plaisir, mais n’en but pas plus. S’il se demandait quoi, elle lui ferait remarquer gentiment que sa condition ne lui permettait pas un tel débordement….
L’alcool était fort mais possédait un agréable goût de pomme, et elle se promit de le féliciter plus tard lorsqu’ils seraient seuls. Des félicitations maisons, à elles aussi…
Le liquide eut un effet ‘délieur de langue’ chez Melley car elle commença à parler de sa vie d’assassin, leur présentant des anecdotes marrantes qui les fit hurler de rire pour Lola et sourire pour Soaric.
Mais lorsque le passage de leur rencontre fut énoncé, il éclata à son tour de rire et, voyant la jeune femme virer au rouge, il déposa tendrement sa main sur sa cuisse car, évidemment, elle avait profité qu’il se soit remis à table pour profiter à nouveau de son merveilleux support…
Quelques minutes de bonheur passèrent, puis l’assassin se leva en disant :

-Je crois qu'il va être temps pour moi de vous laisser. Je suis épuisée du voyage et cette journée a été bien remplie !


Elle se pencha vers Lola pour lui souhaiter une agréable nuit, auquel elle répondit joyeusement. Puis Soaric l’accompagne jusqu’à sa chambre et la jeune femme en profita pour se laver, prête à dormir toute une nuit entière.
Ou presque. Le bébé dans son ventre semblait s’agiter un peu, les contractions qui étaient jusque là régulières se rapprochant de plus en plus entre elles. Mais elle se dit que c’était normal et s’allongea dans son lit en même que le fit Soaric, après s’être lavé.

-Bonne nuit mon cœur…


-Avant de dire bonne nuit, je dois dire deux choses ! De un…


Elle lui martela la poitrine de son doigt, bougonnant :

-Tu aurais du me dire pour la gifle ! J’espère seulement que tu n’as rien fait en retour. Enfin, soit.


L’artisane avisa son air désolé sur son visage et ne remarqua rien qui aurait pu lui dire qu’il avait répliquer. Satisfaite, elle exposa la deuxième chose plus doucement :

-Ta liqueur était très bonne, je te félicite…


Elle se pencha vers lui et lui mordilla les lèvres avant de l’embrasser. Il parcourut ses jambes, semblant possédait d’une force nouvelle et elle lui murmura au creux de l’oreille, amusée et conquise :

-J’ai une bonne nouvelle pour toi et une énorme nouvelle pour la médecine : les fesses font partie des jambes.


Il comprit où il voulait en venir, à son tour amusé, et remonta ses mains plus haut avec envie. Mais à ce moment, le bébé dans son ventre protesta et une nouvelle contraction lui vint. Elle laissa place aux baisers plus tendres plutôt qu’aux baisers ardents, signifiant que la minute intense devait cessé.

-Je suis éreintée…Bonne nuit, mon cœur.


Elle ferma les yeux, faisant semblant de dormir et compta machinalement les minutes qui séparaient le Soaric éveillé de celui complètement endormi.
Lola essaya bien de dormir, mais les douleurs la ramenaient sans cesse à la réalité. Elle essayait de se rassurer, de se dire que ça ne voulait rien signifier mais au fur à et à mesure qu’elles se rapprochaient, elle dut se résoudre à admettre l’idée que bébé était trop impatient de naître et de voir le monde.
Et juste comme elle allait secouer son chéri pour le prévenir, quelque-chose se rompit. En elle. S’ensuivit un liquide qui coula le long de sa jambe, la laissant de stupeur. Puis elle comprit, et fit pour elle-même :

-La poche des eaux !


Là dessus, la jeune femme secoua Soaric comme un prunier qui s’écroula à terre dans un retentissant ‘boum’. Elle se mordit la lèvre, partagée entre l’envie de rire et de s’excuser, mais alors qu’elle ouvrait la bouche pour le faire, un cri s’en échappa.

-Ouaaw ! Ca tape fort là dedans !


La tête de son chéri apparut, encore endormi et elle le trouva terriblement adorable. Mais les épanchements de sentiments n’étaient pas le moment. Aussi, elle rouvrit la bouche et lui expliqua calmement :

-Tu vas être papa.


Si Lola avait su qu’en une simple phrase il se serait mis dans tous ses états (ça faisait d’ailleurs un choc, lui qui était si calme d’habitude !), encore plus paniqué qu’elle, elle se serait tut, vraiment !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fantesia.forumgratuit.org/
Soaric
Maître Archer, loyal
Maître Archer, loyal
avatar

Messages : 176
Date d'inscription : 11/11/2011
Age : 25
Localisation : La ou est celle que j'aime....

MessageSujet: Re: Un heureux événement en vue... [rp Lola et Melley]   Mar 1 Mai - 14:15

Lola ne s'endormit pas tout de suite. Elle le regarda et dit :

-Avant de dire bonne nuit, je dois dire deux choses ! De un…

Il écarquilla les yeux lorsqu'elle frappa du doigt sa poitrine en s'exclamant :

-Tu aurais du me dire pour la gifle ! J’espère seulement que tu n’as rien fait en retour. Enfin, soit.

Il voulut répondre…parce qu'évidemment il n'avait pas répliqué et puis…cela aurait changé quoi qu'il le lui dise ???
Il la regarda donc, et elle parut satisfaite de ce qu'elle vit car elle radoucit le ton en terminant :


-Ta liqueur était très bonne, je te félicite…

Il sourit et elle mordilla sa lèvre avant de l'embrasser. Aussitôt, ses mains vinrent caresser ses jambes en douceur. D'un coup elle murmura :

-J’ai une bonne nouvelle pour toi et une énorme nouvelle pour la médecine : les fesses font partie des jambes.

Il sourit et n'hésita pas, remontant encore plus les mains. Qu'il aimait cela ! Elle avait fait tant d'efforts ! Il continua à l'embrasser, tendrement, mais elle ralentit le rythme et déclara :

-Je suis éreintée…Bonne nuit, mon cœur.

Soaric sourit, lui caressa la joue une dernière fois et s'allongea. Il comprenait parfaitement. Et, elle l'aura remarqué, il était patient. Il ferma donc les yeux et s'endormit en quelques minutes, sombrant dans un sommeil peuplé de rêves étranges…

…Pour être réveillé en sursaut et se retrouver au sol, ne comprenant pas ce qu'il se passait. Il tentait de se réveiller complètement lorsqu'il entendit un cri :


-Ouaaw ! Ca tape fort là dedans !

Il mit ses mains sur le lit et se redressa, voyant juste au-dessus. Lola était assise et se tenait le ventre. Mais lui, dans le brouillard du sommeil, ne comprit pas immédiatement. Ce n'est que lorsque Lola continua, qu'il le fît :

-Tu vas être papa.

Il cligna des yeux et la phrase percuta son cerveau qui se mit en marche. Son cœur accéléra et il se releva gauchement, paniqué. Que devait-il faire ? Il n'était pas prêt ! Pas là tout de suite !!
Il y avait encore un mois ! Il serra les mains et sortit de la chambre.
Il n'arriverait à rien tout seul. Melley devait l'aider.


Il escalada quatre à quatre les marches, peu attentif au bruit qu'il faisait, entra en trombe dans la chambre et la réveilla. Elle mit moins longtemps que lui pour sortir de son sommeil et le regarda étrangement.
Retrouvant son souffle, tremblant mais souriant, Soaric balbutia :


-Lola…le bébé…il arrive ! Vite !

Elle rejeta les draps et se leva, déjà prête à agir alors que lui paniquait totalement. Il n'avait jamais été dans cet état là, à vrai dire…d'ordinaire il maîtrisait ses émotions, mais là…Il allait être papa ! Pour de vrai ! Il aimait Logan comme son propre fils certes, mais ce n'était pas pareil…

Melley prit sa cape et dévala les escaliers, lui sur ses talons. Elle entra dans la chambre, ou Lola était allongée, une main sur le ventre, grimaçant de douleur. Il regarda Melley faire, lorsqu'elle regarda la situation, analysa. Enfin elle lui dit :


-Va me chercher une bassine d'eau chaude et des serviettes. Beaucoup de serviettes. Vite !

Il sursauta et courut à la cuisine chercher le tout. Tremblant, il rassembla les serviettes qu'il déposa dans la chambre pendant que la bassine se remplissait. Lorsqu'il revint avec cette dernière, Melley était prête et Lola souffrait.
Il n'aimait pas la voir souffrir. Il voulait subir la douleur à sa place, mais savait que ce n'était pas possible.
D'une main, Lola lui fît signe d'approcher. Il obéit et s'assit à ses côtés. Elle lui prit la main et serra si fort qu'il crut qu'elle l'avait cassée. Mais il ne dit rien.


Melley regarda Lola et dit :

-Prête ?

Lola acquiesça.

-Alors vas-y ! Pousse !

Lola s'exécuta, tout en serrant la main de Soaric qui paniquait totalement. Les cris de Lola étaient si violents qu'il avait autant mal qu'elle. Mais l'Assassin agissait en véritable experte et aidait l'Artisane. Lui n'aurait pas su quoi faire…

Il rafraîchissait le front de Lola, emperlé de sueur, retirait les cheveux qui lui tombait dans les yeux l'aidait avec sa voix.
Il ne savait pas combien de temps passa. Mais il était tout aussi tremblant qu'au début et, lorsqu'enfin il entendit les pleurs du bébé, il redressa la tête. Lola était essoufflée. Il lui déposa un baiser sur la bouche, lui souriant.

Melley approcha avec l'enfant, emmailloté dans sa cape.


-C'est un garçon. Dit-elle joyeusement.

Elle le tendit à Lola, qui le prit dans ses bras tendrement. Il était encore couvert de sang, mais il était si beau…
Soaric le regarda intensément. Il regarda ses petites mains s'ouvrir et se fermer, cette bouche hoqueter, ses yeux tenter de s'ouvrir en vain…les quelques cheveux qu'il avait sur la tête étaient aussi noirs que la nuit.

Soaric sentit ses yeux s'humidifier. Et encore plus lorsque Lola lui tendit l'enfant. Il fût surpris. Il ne pensait pas qu'elle voudrait qu'il le tienne. Mais, trop heureux, il le prit et le cala entre ses bras.


Il était si petit, si frêle ! Soaric avait l'impression de l'écraser dans ses grosses mains. Il mit son doigt entre les doigts du bébé, qui se refermèrent sur le sien en une petite pression.

Soaric était au paradis.
Melley souriait à Lola, l'aidant à se redresser un peu tout en lui donnant de l'eau.


-Avez-vous un prénom à lui donner ? Demanda-t-elle une fois fait.

Soaric regarda Lola qui acquiesça.

-Elyas. Il se nomme Elyas.

Il ne pouvait détacher son regard de l'enfant tant il était beau. Sans défense et pourtant…
Il le tendit à Melley lorsqu'elle le lui demanda, pour qu'elle le lave un peu. Le petit lui manqua aussitôt.
Jamais il ne s'était senti aussi heureux. Il s'assit sur le lit, près de Lola, qui était elle aussi aux anges.

Il murmura :


-Félicitations…tu as été magnifique…

Il l'embrassa tendrement. Lorsque Melley revint, Elyas était beau comme un sou neuf et elle avait taillé une sorte de vêtement dans sa cape pour qu'il n'ait pas froid. Elle le donna à Lola, qui le berça doucement.

Père…il était père…et il ne s'en était pas encore remis…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melley
Maître Assassin, loyal
Maître Assassin, loyal
avatar

Messages : 4769
Date d'inscription : 16/07/2011
Age : 25
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Un heureux événement en vue... [rp Lola et Melley]   Mar 1 Mai - 14:38

Melley se réveilla lorsqu'elle entendit des bruits de pas dans l'escalier. Elle ne sut plus ou elle était pendant quelques instants, instants qui profitèrent à Soaric pour débouler dans la chambre et la secouer.
Elle se redressa et le regarda. Il était complètement paniqué, tremblant comme une feuille, essoufflé. Il réussit néanmoins à expliquer la situation :


-Lola…le bébé…il arrive ! Vite !

Aussitôt elle se leva. Il avait un mois d'avance, mais ce n'était pas grave. Et Soaric paniquait. Lui qui était si calme, il étonna l'Assassin. Melley prit sa cape et descendit, suivie de l'Archer. Entrant dans la chambre, elle vit Lola, en sueur, grimaçant, couchée sur le lit. Elle s'approcha en silence et regarda. Oui, le travail avait commencé et il était plus que temps qu'elle l'aide.

Elle reporta son attention sur Soaric, dansant d'un pied sur l'autre devant la porte et lui dit :

-Va me chercher une bassine d'eau chaude et des serviettes. Beaucoup de serviettes. Vite !

Il sursauta, comme si on le ramenait à la réalité et il courut chercher le tout. Melley parla à Lola, lui disant que tout allait bien se passer et qu'il ne fallait pas avoir peur.
Soaric revint avec les serviettes et repartit chercher la bassine.
Melley mit les serviettes en place et prépara sa cape. Elle accueillerait l'enfant dedans. L'honneur de naître dans une cape d'Assassin…



Lorsque l'Archer revint, Lola lui fît un signe et lui prit la main. Qu'elle serra fort, vu le regard de Soaric. Melley regarda l'Artisane dans les yeux et lui dit :


-Prête ?

Elle attendit l'approbation pour reprendre :

-Alors vas-y ! Pousse !

Elle n'avait jamais donné naissance à un enfant. Mais, étrangement, elle savait ce qu'elle faisait. Elle ne savait pas pourquoi, mais elle savait.

Lola s'exécuta ainsi et quelques heures passèrent, ou Melley désespérait de voir la tête apparaître un jour. Mais Lola tint bon, s'accrocha et, finalement, Melley aperçut la tête du bébé sortir. Elle prépara la cape e-dessous, mains prêtes à l'accueillir en son sein.


Elle l'encourageait du regard, le plus souvent, car elle avait vu que Soaric s'occupait de lui parler. Et elle retint un sourire lorsqu'elle vit la main de l'Archer rouge.

Lola poussa une dernière fois et, enfin, le bébé atterrit dans ses bras, pleurant à pleins poumons. Melley se redressa, essuyant légèrement le sang. Elle le nettoierait mieux une fois que ses parents l'auraient pris dans leur bras. Elle approcha de Lola en disant :


-C'est un garçon.

Elle sourit et le donna à sa mère, qui était essoufflée, mais souriante comme jamais. Rangeant les serviettes inutilisées, elle laissa le couple savourer l'instant.
Soaric avait les yeux pétillants, tremblant encore, mais heureux. Lola, elle, l'était tout autant. Elle souriait au bébé, lui caressait les doigts…
Lola tendit l'enfant à Soaric, qui le prit délicatement, comme s'il avait peur de lui faire mal. Et ils formaient un si beau tableau que Melley ne s'empêcha pas de sourire jusqu'aux oreilles.


Ayant fini avec les serviettes, elle s'approcha de Lola, l'aida à se redresser quelques peu et lui donna à boire avant de demander :

-Avez-vous un prénom à lui donner ?

Soaric répondit, après l'accord de l'Artisane :

-Elyas. Il se nomme Elyas.

Melley sourit en acquiesçant. Magnifique prénom. Lola ne détachait pas non plus son regard de son cher et tendre.
Ce fût là que Melley se demanda s'ils étaient mariés…Sans doute que non…sinon elle aurait été invitée non ?
Bref, elle demanda Elyas à Soaric pour le nettoyer.

Il le lui donna presque à regret. Ce qu'elle pouvait comprendre. Prenant délicatement l'enfant, elle le lava, retirant le sang de son petit corps. Ses mains cherchaient à agripper tout ce qui passait à proximité.
Souriante, elle découpa sa cape en deux, pour lui faire une sorte de vêtement provisoire.
Elle se referait faire une cape, ce n'était pas le souci et cela lui faisait plaisir. Revenant, elle tendit le petit à Lola qui le berça.


Puis elle se retira dans la cuisine, pour préparer des boissons et un petit biberon, confectionné main. Elle ne savait pas si Lola allaiterait, mais elle prévoyait, au cas où.
Et elle laissait le couple entre eux pour célébrer l'événement…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leroyaumedejakar.forumgratuit.org
Lola
Maître Artisane, loyale *admin*
Maître Artisane, loyale *admin*
avatar

Messages : 3002
Date d'inscription : 16/07/2011
Age : 22
Localisation : dans les bras de Soaric ♥

MessageSujet: Re: Un heureux événement en vue... [rp Lola et Melley]   Mar 1 Mai - 16:16

Les contractions étaient omniprésentes, toujours de plus en plus fortes, lui obligeant à se tenir au lit.
Lola ferma les yeux, essayant de se concentrer sur le bébé plutôt que le mal. Elle entendit Soaric redescendre et le vit en compagnie de Melley. Fidèle à elle-même, elle voulut lancer une plaisanterie mais celle-ci disparut dans un cri déchirant, le bébé en elle s’amusant à jouer de la boxe.

-Haaaa ! Bordel, ça fait mal !


-Va me chercher une bassine d'eau chaude et des serviettes. Beaucoup de serviettes. Vite !


Soaric observa l’artisane puis l’assassin tour à tour, complètement perdu, puis courut jusqu’à la cuisine pour chercher les affaires. Et la jeune femme avait tellement mal qu’elle se mit à être en colère contre lui pour ne pas agir plus rapidement.
Melley en remit une couche, lui disant que tout irait bien. Elle allait pour lui empoigner le col et lui hurler que ses mots ne servaient à rien, sa main tendue en l’air retomba sur son ventre et elle gémit longuement, larmes aux yeux.

-Ca fait trop mal ! Ca fait trop mal ! Va chercher les anesthésiants ! Dans la salle de bain, tu verras tout de suite.


L’assassin partit et revint rapidement, lui tendant les herbes qu’elle avala d’un coup. Elle en prenait souvent lorsque le bébé lui faisait trop mal mais à cet instant, vu la douleur, elle doutait fortement que cela allait soulager quoique se soit.
Soaric revint alors et Lola lui fit signe de s’approcher. Il se cala dans le lit, tout près d’elle et elle lui empoigna la main, tellement fort qu’elle entendit ses os craquer…

-Prête ?


"Non !"

-Oui !


-Alors vas-y ! Pousse !


La demoiselle s’activa, serrant la main de Soaric dans la sienne. Le travail dura ainsi des heures, et elle sentait son sang se perdre sur le matelas…Logan avait apparu dans l’encadrement de la porte, paniqué, mais l’archer lui avait expliqué que le bébé arrivait et qu’il devait aller remonter se coucher sagement. Il s’exécuta, non sans avoir fait signe à sa maman qui s’inquiétait de plus en plus de ses pertes trop importantes de sang.
Elle avait même murmuré à son chéri :

-Si je meurs, tu prends soin des enfants hein ?


Il n’avait rien répondu mais son regard en disant long. Si elle mourrait, il irait la rechercher dans les tréfonds du paradis pour qu’elle vive à nouveau. Quitte à se sacrifier pour elle. Elle avait sourit faiblement mais son bébé ne lui laissa pas un autre instant de répit, poussant de plus belle dans son ventre.
Et puis, finalement, une tête sortit, sous l’extase des deux parents, puis le corps tout entier. L’assassin donna une claque aux fesses du nouveau-né et ce dernier hurla alors que sa première respiration se faisait, déchirante pour ses petits poumons. Puis elle coupa le cordon qui reliait la mère à l’enfant, tout en disant joyeusement :

-C'est un garçon.


Melley le tendit à Lola qui le prit délicatement contre sa poitrine. Même s’il était couvert de sang, elle le trouvait magnifique.
Le plus beau bébé du monde…
L’artisane ne retint pas ses larmes tandis qu’elle caressait le ventre de son enfant, admirant les cheveux noirs qui l’ornaient. Les cheveux de Soaric ? Elle se crut à l’espérer et fondit littéralement lorsque le petit enfant se mit à suçoter son doigt, espérant y trouver de la nourriture.
Mais il n’y avait pas de mots pour décrire la joie qu’elle ressentait. Un immense lien la reliait à son fils, si imminent qu’elle s’étonnait que personne ne le remarque.
Elle leva la tête vers son archer d’amour, qui regardait tendrement leur fils. Il n’osait pas le toucher. Et en récompense des deux mois passés à s’abstenir de tout contact, elle lui tendit à son tour son bébé, estimant qu’il avait de toutes façons largement le droit de le tenir dans ses bras.
Soaric prit l’enfant, les larmes aux yeux. Il était tellement heureux, lui aussi ! Il était fier de sa chérie aussi, pour avoir eu le courage de mettre se bébé au monde. Mais ce n’était pas vraiment du courage…Plus un devoir. Qu’elle prendrait plaisir à refaire si l’occasion se représentait…
Melley arriva avec de l’eau que la jeune femme but d’une traite. Elle se cala dans son coussin, consciente que pourtant, son travail n’était pas terminé. Le placenta devait lui aussi s’en aller…(*a bien écouter ses cours en première*)

-Avez-vous un prénom à lui donner ?


Le jeune homme regarda sa dulcinée, l’interrogeant du regard. Il avait émis le souhait d’appeler leur enfant Elyas, elle s’en souvenait vivement. Et elle accepta, hochant lourdement la tête. Comme elle se sentait fatiguée !

-Elyas. Il se nomme Elyas.


L’assassin sourit puis demanda à prendre l’enfant pour lui donner son premier bain. Lola soupira longuement lorsqu’elle remarqua que les dernières contractions étaient enfin finies, signe que l’accouchement était bel et bien terminé.
Soaric revint s’asseoir près d’elle et murmura en lui caressant les cheveux :

-Félicitations…tu as été magnifique…


La jeune femme se tourna vers lui, exigeant du regard un énorme baiser pour récompense. Il s’exécuta aussitôt, mélangeant sa langue à la sienne comme il ne l’avait jamais fait !
Lola l’avisa un instant, amusée :

-Tu vas me sauter dessus ou quoi ?


Melley revint à ce moment avec le petit et ils se turent, l’artisane tendant les bras pour recevoir le petit. Elle le lui remit, souriante, et Lola le berça doucement contre son sein. Il agitait les mains, cherchant quelque-chose à agripper et elle lui tendit son doigt qu’il se mit à sucer comme tout à l’heure.

-Mon dieu, comme il est mignon…Je pense que je vais me marier avec lui, plutôt qu’avec toi…


La nouvelle maman sourit, oubliant à ce moment qu’elle n’avait en réalité plus sa bague de fiançailles. L’assassin repartit vers les cuisines alors qu’Elys se mit à hurler, lâchant la main de sa mouman.
Comprenant aussitôt, Lola se dénuda de moitié et lui présenta un sein qu’il s’empressa d’attraper. Lorsqu’il commença à téter, elle éclata de rire :

-Ca fait drôle !


Elle leva la tête vers Soaric qui souriait béatement. Il avait l’air absorbée par le bébé et elle décida de le taquiner :

-Arrête de le reluquer comme ça, jaloux…Tu auras beau insister, je ne vais jamais te nourrir au sein !


Lola sourit encore une fois, tellement heureuse. Elle avait été tellement fatiguée mais son bonheur était-elle qu’elle oublia son épuisement.
Mais ils allaient devoir changer les draps et elle devrait passer à la douche, sa robe de nuit plaqué sur elle par la sueur et les jambes encore ruisselantes de sang.
Et puis, il faudrait ramener le berceau dans la pièce aussi car pour les premiers jours, Elyas resterait dans leur chambre. Oh et bien sur, prévenir Logan et lui montrer son petit frère. Envoyer des faire-part à un peu tout le monde et puis, avec tout ça…
Prendre le temps d’être heureux. Et ça, ils comptaient bien le faire, croyez-moi…


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fantesia.forumgratuit.org/
Soaric
Maître Archer, loyal
Maître Archer, loyal
avatar

Messages : 176
Date d'inscription : 11/11/2011
Age : 25
Localisation : La ou est celle que j'aime....

MessageSujet: Re: Un heureux événement en vue... [rp Lola et Melley]   Mar 1 Mai - 17:31

Soaric n'avait de cesse d'admirer Elyas. Il était si beau et si doux…
La panique qui l'avait étreint durant toute la durée de l'accouchement s'était dissipée, laissant place à un bonheur énorme.
Il était avec Lola, avait un fils, même deux à présent, les mauvais souvenirs étaient loin et l'avenir était plus que radieux…

Melley était partie en cuisine, pour chercher des boissons apparemment. Elyas se mit à hurler d'un coup. Soaric ne comprit pas. Lola si.
Elle retira une partie de sa chemise trempée et le petit agrippa son sein pour téter. Ils étaient si mignons, tous les deux…
Lola s'exclama :


-Ca fait drôle !

Lui ne détachait toujours pas son regard d'Elyas, comme s'il pouvait disparaître s'il tournait la tête. Ce qui fît rire Lola qui ajouta :

-Arrête de le reluquer comme ça, jaloux…Tu auras beau insister, je ne vais jamais te nourrir au sein !

Il lui rendit son sourire. Il n'était pas jaloux…du tout !
Melley revint avec Logan, excité.
Le petit s'approcha du lit et regarda son frère, un grand sourire aux lèvres.


-Il est trop mignon ! Je pourrais le prendre dans mes bras aussi ! Hein!! Dis !!! Dis !!!

Soaric sourit et ébouriffa ses cheveux en répondant :

-Oui. Mais pas tout de suite. Maintenant il mange, tu vois ?

Logan rit et observa encore un peu son frère avant de retourner avec Melley. Elle ferait baby-sitter pour le reste de la journée et Soaric ne la remercierait jamais assez. Pour sa et pour avoir aidé Lola à accoucher...

Pendant qu'Elyas tétait, Soaric alla chercher le petit lit qu'il lui avait fabriqué et l'installa dans la chambre.


Lorsque le petit eut terminé de téter, Lola voulut se redresser. N'était-ce pas trop tôt ? Mais elle semblait en avoir la force. Alors Soaric prit Elyas, le coucha dans ses draps et aida Lola. Il la soutint et l'emmena jusque dans la douche. Elle souriait tellement qu'elle allait se décrocher la mâchoire.
Et Soaric savait ce qu'il allait faire…


Il retira les draps du lit, couverts de sang et les mis dans une immense bassine d'eau savonneuse. Ils resteraient à tremper quelques heures avant d'être lavés.
Lola sortit de la douche en soupirant. Elle devait se sentir mieux, maintenant que toute la sueur et le sang étaient partis !

Lorsqu'elle revint dans la chambre et se réinstalla sur le lit, Soaric avait le petit dans les bras et jouait avec ses petites mains.
Il la regarda se mettre en position assise contre le mur en souriant. Puis il lui donna Elyas. C'était elle, la mère après tout.


Il l'embrassa amoureusement, mettant ses mains sur sa nuque et, lorsqu'il la détacha, mis un doigt sur sa bouche pour qu'elle ne parle pas. Elle écarquilla les yeux mais déjà, il sortait la boîte qu'il avait mise dans sa poche en ressortant de la salle de bains.
Son cœur battait à nouveau la chamade et, vu ses yeux, elle semblait entrapercevoir ce qui allait suivre…

Cette fois, il ne ferait plus de faux-pas. Cette fois, il n'avait rien préparé et laissait son cœur le guider. C'était le bon moment.
Il s'agenouilla, regardant Lola droit dans les yeux. Il sourit et ouvrit la boîte, révélant la bague qu'il lui avait déjà offertes des siècles auparavant selon lui, en disant :


-Lola…je te l'avais déjà demandé. Mais j'ai dérapé entre-temps et ai failli tout ruiner. Aussi, pour recommencer, je te le redemande.

Il inspira un grand coup pour ne pas bafouiller.

-Veux-tu devenir ma femme ? Veux-tu faire de moi l'homme le plus heureux de tous les temps ? Veux-tu m'accompagner pour le restant de nos jours ?

Il sourit de plus belle. Elle le regardait, les larmes aux yeux. Le bébé dormait dans ses bras, sa poitrine se soulevant avec régularité. Elle tendit sa main, trop émue pour parler, et, tremblant légèrement, il lui passa la bague au doigt, exactement comme la première fois.
Il était si heureux ! Il se releva et se pencha vers elle. De sa main libre, elle l'agrippa au cou et leurs lèvres se rencontrèrent, tellement longtemps que Soaric fût déboussolé en la relâchant.

Elle n'arrivait toujours pas à parler. Mais ce n'était pas nécessaire. Il s'assit à ses côtés, lui prenant la main. Il resterait la jusqu'à ce qu'elle ait dit quelque chose, car il savait qu'elle le ferait, même s'il n'attendait rien de sa part. Elle lui avait déjà tout donné…
Son amour, son pardon, un fils…une vie.

Elle était tout pour lui. Et il ne la remercierait jamais assez…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melley
Maître Assassin, loyal
Maître Assassin, loyal
avatar

Messages : 4769
Date d'inscription : 16/07/2011
Age : 25
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Un heureux événement en vue... [rp Lola et Melley]   Mar 1 Mai - 18:04

Dans la cuisine, Melley prépara le tout. Lorsqu'elle arriva, elle vit Elyas téter, aussi fît-elle demi-tour. Elle était si heureuse pour Soaric et Lola !

Puis, alors qu'elle se demandait ce qu'elle pourrait bien faire pour les aider un peu plus, Logan débarqua, un peu timide et cachant mal son excitation.
Elle le regarda, le questionnant du regard.

Enfin il parla :


-Je peux…aller voir mon frère ?

Melley sourit et l'accompagna jusque dans la chambre. Il avait retrouvé sa bonne humeur et voulait même le prendre dans ses bras.
Ses parents le lui promirent et Melley l'entraîna à nouveau avec elle. Elle lui dit d'attendre et monta s'habiller. Elle renfila son armure. Mais pas tout. Elle laissa le plastron sur le lit. Elle se sentait plus légère comme sa. Ses armes en revanche…l'épée elle la laissa, mais pas ses lames…

Elle redescendit et s'assit dans le salon avec le petit. Elle devait jouer la baby-sitter…ce qui ne la dérangeait pas en tant que tel…elle ne savait juste pas comment s'y prendre…

Logan fît la conversation, comme à son habitude.


-Dis…je peux voir tes lames ?

Elle lui sourit. Il était si craquant que personne ne pouvait refuser…

Regardant vers la chambre pour être sûre que personne n'en sortait, elle lui fît un clin d'œil, le faisant rire et sortit sa lame en un chuintement feutré.
La lame était belle. Finement gravée, brillante comme au premier jour, tranchante comme jamais.


Le petit était fasciné.

-Je peux toucher ?

-Avec les yeux. Tu risquerais de te couper.

Il acquiesça, mais parut tout de même déçu. Ensuite, lorsqu'elle la rangea, il demanda à voir son armure de bout en bout, tant il était curieux. Elle désangla un gantelet et le lui tendit. Il eut du mal à le tenir, même à deux mains.
Mais il souriait. Elle le lui enfila, bien qu'il soit beaucoup trop grand et trop large pour sa main.


-Tu as vu ! Je suis comme toi !!

Melley sourit.

-Peut-être un jour !

Le temps défila ainsi. Ils parlèrent de tout et n'importe quoi, jusqu'à ce que Melley se rende compte qu'il était temps de manger. Elle demanda à Logan de venir l'aider, ce qu'il fît avec joie. Ils préparèrent ensemble le repas, en jouant à moitié.
Une fois fait, elle prépara un plateau pour les amoureux. Elle savait que Lola resterait dans la chambre et que Soaric ne voudrait pas en sortir. Et cela ne la gênait pas. Elle avait Logan pour lui tenir compagnie.

D'ailleurs, ce fût lui qui ouvrit la porte. Elle entra tous sourires, posa le plateau sur les genoux de Soaric installé à côté de Lola. Qui avait les yeux humides. Et une bague au doigt. Melley sourit de plus belle. Il avait fait sa demande apparemment…

Elle leur souhaita bon appétit. Elyas dormait dans son berceau.
Elle leur dit également qu'elle reviendrait lorsqu'elle et Logan auraient mangé. Elle l'appela donc. Il était allé au-dessus du berceau, curieux comme il était.


S'asseyant à table, ils mangèrent, en rigolant tous les deux. Elle était vraiment bien, dans cette maison. Elle oubliait ses soucis, oubliait Elis, oubliait son père et les missions qu'il avait à lui confier…
Il n'y avait plus qu'elle et Logan.

Ils débarrassèrent tout aussi joyeusement et Logan lui proposa de l'emmener à la rivière pour lui montrer ce qu'il faisait comme expérience. Elle accepta avec joie, mais stoppa son geste en voyant l'homme s'approcher. Hyndian. Il revenait voir Lola. Rabattant sa capuche devant un Logan qui ne comprenait pas, elle lui dit :


-Monte Logan. Je t'appellerais lorsque nous irons dehors.

Il acquiesça et monta. Melley attendit sagement Hyndian. Même si elle comprenait son attitude, elle ne voulait pas qu'il gâche le bonheur du couple. Aussi lorsqu'il entra il fût surpris de ne trouver qu'elle et non Soaric.

-Excusez-moi Assassin…Ou est Lola ?

Elle haussa un sourcil. Mais répondit d'un ton assez calme.

-Dans sa chambre. Elle est épuisée.

Il soupira.

-C'est que vous m'avez dit hier après-midi aussi. Et lui, ou est-il ?

-Dans la chambre.

Là, il fronça les sourcils et s'approcha d'un pas vif de la porte. Melley fût plus rapide et lui barra la route. Il était à deux doigts de la frapper, elle le jurerait !

-Laissez-moi passer ! Vous ne savez pas de quoi il est capable !

Melley soupira avec force et lui murmura d'un ton froid :

-Lola a accouché cette nuit. Et Soaric est heureux d'avoir un fils. Elle aussi. Ils le sont tellement que je n'accepterais pas que vous gâchiez leur bonheur. Compris ? Veillez à ce que je n'ai pas à intervenir.

Il déglutit, comprenant enfin qu'il s'adressait pas à n'importe qui et acquiesça. Elle le laissa donc passer et il entra.

Quelques minutes après, Soaric sortait, impassible.
Il s'assit à table et elle le rejoignit. Il dit simplement :


-Je suis en trop, là-bas, pour le moment.

Il regardait dans le vide et ses mains tremblaient légèrement. Il disait cela, mais c'était faux. Il était parti pour éviter un drame. Melley lui prit une main et la serra légèrement. Elle veilla à prendre celle que Lola n'avait pas prise, celle-ci étant encore assez rouge…

-Je suis là. Tu n'as rien à craindre. Et Hyndian ne fera rien. Tu n'as rien à te reprocher.

Il sourit faiblement. Apparemment, si, il avait quelque chose à se reprocher. Mais il ne parlerait plus. Ils attendirent donc qu'Hyndian ressorte, Melley ne lâchant pas la main du jeune homme, pour lui donner la force de rester calme et impassible…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leroyaumedejakar.forumgratuit.org
Lola
Maître Artisane, loyale *admin*
Maître Artisane, loyale *admin*
avatar

Messages : 3002
Date d'inscription : 16/07/2011
Age : 22
Localisation : dans les bras de Soaric ♥

MessageSujet: Re: Un heureux événement en vue... [rp Lola et Melley]   Mar 1 Mai - 21:21

Melley revint soudainement, Logan sur les talons. Il était tellement excité que lorsqu’il vit le petit être dans les bras de sa maman, il ne fit plus attention où il mettait les pieds et trébucha, manquant de tomber à terre.
Il monta alors sur le lit, avisant son nouveau petit frère et demanda, les yeux brillants :

-Il est trop mignon ! Je pourrais le prendre dans mes bras aussi ! Hein!! Dis !!! Dis !!!


Soaric sourit en ébouriffant les cheveux de son fils adoptif et lui répondit :

-Oui. Mais pas tout de suite. Maintenant il mange, tu vois ?


Il éclata de rire et s’avança jusqu’à atteindre le poupon, qui tétait goulûment. Il tendit une main hésitante jusqu’au visage d’Elyas et caressa sa joue, sous le regard attendrit de Lola. Il resta encore un long moment à l’observer, pour une fois silencieux.
Puis il sortit de la chambre après avoir embrassé ses deux parents, promettant de revenir plus tard. Le nouveau-né continuait de téter et Soaric alla chercher son petit berceau. La jeune femme regarda son fils, caressant tendrement sa petite joue comme l’avait fait Logan quelques instants plus tôt. Il cessa enfin de manger mais elle ne put s’empêcher de s’exclamer :

-Quel gourmand ! Il va épuiser mes réservoirs à cette allure !


Lola éclata de rire toute seule alors que Soaric terminait d’installer le lit du bébé. Elle chercha à se redresser, Elyas toujours calé au creux de son bras et son chéri vint l’aider à se lever, l’accompagnant même jusqu’à la salle de bain.
Lorsqu’il lui retira le bébé des bras, elle faillit protester, comme s’il lui arrachait une partie d’elle-même. Puis elle vit qu’il s’était déjà endormi et le laissa aux soins de son mari, le prévenant tout de même qu’il devait toujours tenir la tête de leurs fils car sinon, n’arrivant pas lui-même à soutenir sa tête, il risquerait de se faire le coup du lapin. Il hocha la tête patiemment et elle entra enfin dans la douche, y prenant tout son temps.
Et c’est seulement lorsqu’elle reçut le jet d’eau froide qu’elle prit conscience de quelque-chose.
Elle était maman. Pour de vrai. Pas comme lorsqu’elle était petite et qu’elle jouait à la poupée pour imiter sa mère. Non…C’était son fils, à elle seule (et à Soaric aussi mais bon). Logan bien sur était aussi son enfant, mais il avait été adopté alors ce n’était pas tout à fait le même. Et puis, lui, elle le verrait grandir.

-Dix-neuf ans et déjà maman…C’est peut-être un peu jeune ?


Lola haussa les épaules, décidant de ne pas s’en formaliser. Elle était devenue maman et c’était tout…Le reste importait peu !
Lorsqu’elle sortit de la salle de bain, elle poussa un énorme soupire de soulagement. Que cela était bon d’être propre ! Elle ne se soucierait plus de sentir ou non la transpiration pour se pelotonner contre Soaric.
Ce dernier était en train de jouer avec le petit (déjà réveillé !), assit sur des draps propres. Elle s’assit à son tour, dos au mur et accueillit avec plaisir son petit chérubin dans ses bras. Lola déposa un baiser sur le front du petit qui émit un léger gémissement avant de s’endormir à nouveau.
Elle releva la tête, souriante, et reçut un tout autre genre de baiser sur les lèvres qui la fit frissonner de plaisir. Lorsqu’ils se séparèrent, le jeune père déposa un doigt sur sa bouche pour l’empêcher de formuler un quelconque mot.
Lola écarquilla les yeux, cherchant à comprendre et ceux-ci s’humidifièrent lorsqu’elle vit une petite boîte dans la main de son chéri. La bague de fiançailles !
Elle l’avait complètement oubliée. C’est vrai qu’elle l’avait glissée dans l’enveloppe, avec la lettre pour Soaric, lorsqu’elle avait pensé partir. Comme cela lui semblait loin ! Et aujourd’hui, elle ne regrettait pas ses choix.
L’archer ouvrit doucement la boîte qui révéla la magnifique bague qu’il avait choisie avec soin. Elle souriait à présent aussi béatement que lui, lorsqu’il avait vu son fils en train de téter…

-Lola…je te l'avais déjà demandé. Mais j'ai dérapé entre-temps et ai failli tout ruiner. Aussi, pour recommencer, je te le redemande.


Il inspira un grand coup, tandis qu’elle retenait sa respiration, impatiente de pouvoir hurler ‘oui’ lorsqu’il lui demanderait de l’épouser. Et la demande ne tarda pas… :

-Veux-tu devenir ma femme ? Veux-tu faire de moi l'homme le plus heureux de tous les temps ? Veux-tu m'accompagner pour le restant de nos jours ?


Et le fabuleux ‘oui’ resta coincé au fond de sa gorge. Elle tendit alors une main, l’autre tenant fermement Elyas, et il lui enfila la bague doucement et tendrement. Il se pencha vers elle, avide de recevoir un baiser. Et Lola agrippa son col avec force, l’obligeant à combler les derniers millimètres qui les séparaient puis remonta sa main derrière sa nuque, profitant du baiser échanger.
Et il dura si longtemps que la jeune femme, une fois leur bouche déliées, reprit une longue goulée d’air comme si elle en avait été privée depuis longtemps-ce qui n’était pas tout à fait faux-.
Il lui empoigna alors la main, jouant avec ses doigts et l’artisane la ramena jusqu’à ses lèvres, adressant un bisou à chacune de ses phalanges.
Et c’est d’un ton plus qu’amoureux qu’elle répondit :

-Oh Soaric ! Je le veux ! Oui oui oui !


Lola sortit du lit, déposant le bébé dans le berceau. Puis elle courut presque jusqu’à Soaric, faisant rebondir leur lit lorsqu’elle se jeta dedans. Elle s’installa sur les genoux de l’archer, encore assit, et lui souleva sa chemise pour couvrir son torse de baisers. Mais avant qu’il ne s’excite d’avantage, elle s’expliqua :

-Ca n’ira pas plus loin, ce soir. Trop crevée…


Elle crut le voir déçu mais n’aurait pu le jurer car elle continua de l’embrasser, partant du nombril jusqu’à rencontrer sa bouche.
Il caressa lui ses jambes, ses fesses, son visage. Partout où il en avait le droit. Mais au bout de dix minutes à peine, au grand dam peut-être de Soaric, elle bailla bruyamment et descendit de ses genoux, se blottissant contre lui. Comme avant.

-Lola va dodoter…Bonne nuit…Ou matin…je sais plus…


Et dès qu’elle ferma ses paupières, elle s’endormit.
Pour se réveiller une demi-heure plus tard, lorsque Hyndian entra en trombe dans leur chambre. Il resta un instant sur le pas de la porte, méfiant, puis s’avança jusqu’à Lola.

-Bonjour, toi…

Bonjour ? On était donc dans la journée. Elle murmura un faible ‘salut’ mais enfonça d’avantage sa tête sur le torse de Soaric, qui fit remarquer à l’ancien bandit qu’il fallait que la jeune femme se repose et qu’il n’était donc pas le bienvenu.

-Je me fiche d’être le bienvenu ou pas ! Je veux parler à Lola ! Et cette fois, je ne partirai pas !


Lola soupira bruyamment, et leva le visage vers son chéri. Il comprit le message et partit, non s’en avoir échangé à Hyndian un regard qui en disant long. Celui-ci s’approcha du berceau et commenta :

-Il est vraiment magnifique !


-Hyndian ? Je t’apprécie, tu sais, mais là tu deviens trop imposant dans ma vie.


-Ca fait deux mois qu’on ne s’est pas vu !


-Hyndian…


La jeune femme s’assit sur son lit et lui lança un regard rempli de sous-entendu. Il baissa la tête, honteux, mais murmura :

-Je veux te protéger…Il est cruel ! Tu ne le vois pas ! Il ne te mérite pas ! Pars avec moi, je t’en prie ! Je te trouverai un autre mari, je te le promets.


-Hyndian, je ne veux pas.


Mais il n’écoutait pas. Il lui empoigna la main, chercha une valise du regard et se dirigea vers elle, lui ordonnant de faire ses affaires.
Lola l’observa longuement et répondit froidement :

-Je reste ici.


-Non ! Tu pars !


-Je reste !


Elle essaya de se dégager de son emprise mais il serra plus fort, à lui faire pousser un hurlement strident. Il la lâcha aussitôt, sidéré par cette force dont il avait oublié qu’il possédait et s’excusa longuement. Des pas se firent entendre dans les escaliers mais il ferma la porte à clé, et dit, persuadé de la rassurer :

-Ne t’inquiète pas, je ne le laisserai pas entrer.


-Hyndian, t’as pété un câble mon vieux ! Sors de cette maison !


Le bébé se réveilla à cause des cris et se mit à hurler à son tour, tendant ses petits bras pour qu’on le prenne.
Lola s’approcha donc, cherchant à le consoler mais le brigand fut plus rapide et lui barra le chemin :

-Je te le laisse si tu pars avec moi !


La jeune femme le regarda, les yeux remplis de colère, tandis que Soaric ou Melley-ou les deux- frappait à la porte.
Cette fois, c’en était trop…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fantesia.forumgratuit.org/
Soaric
Maître Archer, loyal
Maître Archer, loyal
avatar

Messages : 176
Date d'inscription : 11/11/2011
Age : 25
Localisation : La ou est celle que j'aime....

MessageSujet: Re: Un heureux événement en vue... [rp Lola et Melley]   Mar 1 Mai - 22:31

Lola prit sa main qu'elle tenait fermement et embrassa chacun de ses doigts, lentement, avant de répondre, d'un ton si tendre :

-Oh Soaric ! Je le veux ! Oui oui oui !

Il sourit, comblé. Il retrouvait pour de bon la partie qui lui manquait. Son cœur hurlait en silence dans sa poitrine. Lola sortit du lit, coucha Elyas qui dormait une nouvelle fois puis, courant presque, elle sauta sur le lit, se jetant sur les genoux de Soaric, toujours assis.

Elle souleva sa chemise et il sentit un frisson parcourir son corps, de l'échine jusqu'aux pieds lorsqu'elle commença à l'embrasser partout sur le torse.
Frisson qu'elle dût capter car elle dit :


-Ca n’ira pas plus loin, ce soir. Trop crevée…

Il comprenait parfaitement, même s'il était un peu déçu. Mais Lola continuait, embrassant son nombril, remontant au torse, jusqu'au cou pour finalement rencontrer à nouveau sa bouche. Lui ne tenait plus, caressait ses jambes, son cou, son visage, ses fesses….le tout avec une ardeur mal dissimulée.
Malheureusement, cela ne dura pas, même s'il avait profité au maximum.
Lola se recoucha sur le lit, se lovant contre lui.


Son cœur refît un salto. Elle se couchait contre lui…comme avant. Alors qu'elle fermait lentement les yeux, elle dit :

-Lola va dodoter…Bonne nuit…Ou matin…je sais plus…

Soaric sourit, seul être vivant éveillé dans la pièce. Il caressa les cheveux de Lola, doucement. Il l'aurait bien entourée, mais cela impliquerait de toucher ses hanches, et c'était une partie qu'il n'avait pas encore le droit de toucher.

Il contempla le berceau, puis Lola, revenant finalement sur l'enfant. Il était heureux d'être père. Ils étaient jeunes, certes, mais avaient déjà vécu tant de choses qu'ils y arriveraient. Et Lola était une mère formidable.
Mais, au fond de son esprit ensoleillé subsistait un doute qui était revenu tout à l'heure, lorsqu'il jouait avec le petit, regardant ses magnifiques yeux bleus regarder ses doigts avec curiosité. Ce n'était peut-être pas lui le père. Il y avait Maedren.
Doute qui se confirmerait avec la croissance d'Elyas. S'il prenait les traits du Gouverneur, il serait fixé. Et avait un peu peur de sa réaction. Il aimerait Elyas comme son propre fils, le cas échéant.


Oui, il disait cela maintenant, dans l'incertitude…que dirait-il devant le fait accompli ? Il y arriverait. Pour Lola.
Il l'aimait plus que tout. Et c'est lui qui allait élever l'enfant et non Maedren. Cela changeait beaucoup de choses.
Il fronça les sourcils lorsqu'il entendit des voix. Il y avait celle de Melley oui…mais l'autre n'était pas celle de Logan.


Son cœur se serra. Hyndian. Il était revenu. Non…

La porte s'ouvrit doucement au même moment. Lola ouvrit les yeux lorsqu'il dit, tout bas :


-Bonjour, toi…

Elle parla et se remit contre son torse, mais Soaric ne comprit pas et il dit, d'un ton calme en regardant le bandit :

-Elle doit dormir. Elle vient de donner naissance à son enfant. Tu n'es pas le bienvenu pour le moment. Reviens dans quelques heures.

Sur ces mots, Hyndian devint furieux et s'exclama :

-Je me fiche d’être le bienvenu ou pas ! Je veux parler à Lola ! Et cette fois, je ne partirai pas !

Lola soupira et le regarda. Alors il sourit faiblement et sortit. Les laissant seuls mais en transmettant une menace par le regard à Hyndian.

Arrivant à la cuisine, il trouva Melley debout devant la table. Il s'installa à table et, lorsqu'elle l'eut rejoint, dit faiblement :

-Je suis en trop, là-bas, pour le moment.

Son regard parti dans le vide, regardant sans le voir le paysage. Il tremblait à nouveau pour rester calme. Melley lui prit la main, gentiment, celle que Lola n'avait pas amochée et dit :

-Je suis là. Tu n'as rien à craindre. Et Hyndian ne fera rien. Tu n'as rien à te reprocher.

Il sourit légèrement. Elle ne lâcha pas sa main.
Si, il avait quelque chose à se reprocher. Un quelque chose qui pesait des tonnes dans son esprit. Une famille entière, décimée de sa main, sans raison aucune, juste une rage…un autre Soaric prenant possession du bon…une colère froide…le sang avait bien trop giclé se jour-là. Et il avait promis à Lola de ne plus redevenir ainsi. Il s'était promis à lui-même qu'il ne frapperait plus les êtres humains.


Il s'inquiétait, lorsqu'un cri retentit. Lola ! Il se redressa d'un bond, en même temps que Melley. Ils se regardèrent et l'Assassin courut à l'étage. Sans doute enfiler le reste de son armure. Soaric se précipita à la porte…qui était fermée à clé !

Il paniqua, frappant le plus fort possible contre le pauvre bois –comme Lola, deux mois auparavant-alors qu'Elyas se mettait à hurler lui aussi.

Il paniquait. Logan apparut lui aussi, inquiet. Soaric ne dit rien mais lui fît signe d'aller au salon. Il acquiesça et s'en alla. Melley redescendit en trombe et frappa à son tour à la porte.


Elle regarda Soaric. Il lut dans son regard une assurance sans faille. Elle allait sauver Lola et Elyas des mains d'Hyndian. Elle allait le faire.

Elle sourit en coin et remonta sa capuche avant de dire :


-Écarte-toi et laisse-moi faire.

Il obéit docilement et, comme s'il avait attendu ce moment, Logan débarqua et se blottit contre lui. Caressant ses cheveux en le consolant, Soaric observa la scène. Elyas pleurait toujours.

Prenant de l'élan, Melley cogna si fort contre la porte qu'elle s'ouvrit à la volée. Heureusement qu'elle avait son armure pour atténuer le choc…

Soaric resta immobile, n'osant pas bouger. Mais finalement, trop inquiet, il força ses jambes à avancer, lâchant Logan. Il entra dans la chambre et se jeta dans les bras de Lola. Elle aussi était paniquée.
Melley s'avançait vers Hyndian, qui barrait la route, entre le berceau et eux. D'une voix froide, elle lui dit :


-Écartez-vous, Hyndian. Et il ne vous arrivera rien.

Lola retenait son souffle contre sa poitrine. Logan arriva et s'accrocha à sa mère, pour lui donner sa force. Soaric était fasciné par la puissance que dégageait Melley, même dans cette situation.
Hyndian cracha quelques mots durs :


-Pour qu'il tue l'enfant comme l'autre ?? Sa va pas ! Je suis pas fou, moi ! Jamais je ne le laisserai l'approcher !

Voilà. Il avait parlé. Melley allait poser des questions et il serait obligé de tout lui dire sur le massacre de la famille. Lola serra sa main.
Logan le regarda, mais ne dit rien. Melley resta de marbre. Elle était l'Assassin, à présent. Rien d'autre.


-Je ne me répèterais pas. Hyndian…écartez-vous !

Soaric pria pour qu'elle ne fasse pas couler le sang…Hyndian ne méritait pas de mourir par accès de protection. Pour lui, son attitude était justifiée à plus d'un titre. Alors qu'il dépassait les bornes.

Hyndian ne bougea pas et, comme un imbécile, se mit en garde. Il n'avait aucune chance face à Melley ! Soaric voulut lui dire d'arrêter ses idioties, mais il se ravisa. Cela n'aurait que démultiplier la colère du bandit. Et il ne voulait pas compliquer la tâche de Melley.
Celle-ci était toujours droite comme un I, les bras croisés. Si puissante…


Et, avant même que quiconque puisse réagir, elle sauta sur Hyndian, l'agrippant au col et crocheta sa jambe avec la sienne, le forçant à s'agenouiller.

Et, sans doute pour jouer le jeu jusqu'au bout, elle sortit une de ses lames cachées qu'elle pointa sous les yeux du bandit qui était terrifié.
Le ton était encore plus froid que la banquise.


-Je disais comprendre votre attitude. En fait, je ne comprends rien. Mais tout ce que je sais, c'est que vous dépassez les bornes. Alors vous allez me suivre et on va s'expliquer entre nous.

Puis elle le releva de force, comme s'il n'avait rien pesé, et sortit dignement, Hyndian traînant derrière elle.

Aussitôt, Lola se dégagea et courut jusqu'au berceau. Elle prit Elyas dans ses bras et le berça pour qu'il se calme. Soaric la rejoint et l'aida comme il put. Ils mirent quelques minutes à le calmer mais ils y parvinrent, avec Logan, qui chantait doucement. Une fois recouché, Soaric prit Lola dans ses bras et la laissa pleurer sur son épaule. Il tâchait de ne pas la toucher là ou il n'avait pas le droit, aussi laissa-t-il ses mains sur ses cheveux.
Il murmura :


-C'est fini…c'est de ma faute…excuse-moi…

C'était de sa faute…Comme toujours…Secouée de sanglots, Lola ne répondit rien. Il la souleva de terre, sans toucher la ou il n'avait pas le droit (oui oui il y arrive) et la recoucha dans le lit. Il lui fallait quelques heures d'un repos plus que mérité. Il la berça, comme elle l'avait fait pour Elyas, caressant sa joue, chantant doucement. Logan se blottit entre les bras de sa mère qui se calmait petit à petit. Lorsque, enfin, elle eut fermé les yeux, ainsi que Logan, une sieste ne lui ferait pas de mal, il sortit de la chambre après lui avoir donné un dernier baiser sur le front.

Fermant la porte, il trouva Melley à nouveau à la cuisine, comme si rien ne c'était passé. Il fallait l'affronter, à présent.


Il s'assit et lui dit :

-Merci énormément. Pour tout.

Elle sourit chaleureusement et répliqua :

-Il ne reviendra plus avant un bon bout de temps. Je crois qu'il a compris.

Elle fît craquer ses doigts un par un pour bien démontrer ses dires. Soaric ne voulut même pas savoir ce qu'elle avait fait.

-Qu'a-t-il voulu dire, Soaric ? Est-ce si grave ? Je ne veux pas faire revenir des souvenirs déplaisants. Je n'aime pas le faire, mais il a sous-entendu que tu as tué un enfant…

Soaric inspira un grand coup. Il fallait le lui dire. Sans détour.

-Ne me juge pas, je t'en prie.

Elle ne répondit rien.

-Il y a deux mois…lorsque ce type nous chercher des noises…il m'a eut…j'ai été traité en chien, attaché à une laisse.

Les marques dans son cou pouvaient le prouver, mais il ne voulait pas s'épancher la-dessus.

-Et…En moi j'ai une sorte de…rage…qui, lorsqu'elle prend le contrôle me fait faire des choses monstrueuses…Aussi, lorsque ce type m'a mis hors de moi et m'a ordonné de tuer une famille entière, femme, mari et enfant, elle a pris le pouvoir.

Il ferma les yeux, les larmes trop près de couler. Melley lui reprit la main, comme tout à l'heure.

-Je les ai tués, Melley. Sans pitié. Sans remords sur le moment. Mais ce n'était pas moi ! J'étais possédé par l'autre moi ! Je…je ne sais pas comment l'expliquer…

Les larmes coulaient maintenant. Il n'y arrivait pas. La panique causée par Hyndian, les remords contenus, tout s'échappait. Heureusement que Lola dormait.

-Je t'en prie, ne me juge pas…je m'en veux tellement…Lola a voulu partir après. Et j'ai failli mettre le feu à la maison, moi compris.

Elle le regardait, comme si elle partageait sa souffrance.

-Mais Lola est revenue. Elle m'a redonné une seconde chance. Une dernière chance. Je lui dois tant de choses…et Hyndian me déteste maintenant… il veut la protéger de moi…et il ne comprend pas que je fais tout pour ne plus redevenir comme avant…

Melley serra encore sa main puis prit son menton et le força à la regarder. Il ne s'était jamais épanché ainsi. Même pas à Lola. Il avait toujours tout gardé en lui pour ne pas la faire souffrir. Et il trouvait en Melley une oreille attentive, une épaule assez forte pour l'aider.

-Soaric, je n'imagine que trop ce que tu peux ressentir. Mais si Lola ta donné cette chance, c'est qu'elle sait que tu en es capable. Et moi aussi je le sais. Cette…seconde personnalité…restera au fond de toi. C'est toi le maître et pas elle. Lola t'aime, tu l'aimes. Vous avez un merveilleux bébé ensemble. Une famille. Je ne te juge pas. Je ne dis pas que ce n'est pas grave, ce que tu as fait, puisque ça l'est. Mais tu as des remords. Tes larmes le prouvent. Tu es quelqu'un de bien Soaric. Lola mérité un homme comme toi. Tu es merveilleux. Oublie cette rage qui est en toi, vis ta vie comme elle vient avec elle. Marie-toi avec elle. Fais lui d'autres enfants.

Il la regarda, stupéfait par ses paroles. Chaque mot sonnait drôlement bien dans son esprit. Si vrais…comme ceux que Lola avait utilisé, dans la fontaine…même si, à ce moment là, son intention était déjà de s'en aller.
Elle termina.


-Mais là, tu es éreinté. Alors tu vas monter dans ma chambre et te coucher. Logan et Lola dorment dans votre lit, si je déduis bien. Prends quelques heures de repos. Je viendrais te réveiller. Ou Lola. Je suis là. Plus rien ne peux vous arriver dans l'immédiat. Va dormir.

Il hésita à se lever, aussi ajouta-t-elle, souriante :

-Dépêche-toi ou je t'y emmène de force !

Alors il sourit légèrement et se leva, la bouche sèche. Les mots qu'ils voulaient dire restaient dans sa gorge. Il monta comme dans un rêve et se coucha dans le lit défait, occupé par Melley quelques heures plus tôt. Le soleil était haut dans le ciel.

Melley lui avait parlé avec tant de sincérité…Il savait que Lola aurait fait de même. Mais il n'avait jamais voulu s'épancher sur son épaule. Elle était enceinte et avait subi trop de choses pour qu'il en rajoute. Et là…Melley l'avait rassuré. Et ne l'avait pas jugé.

Il ferma les yeux, pensant à Lola, Elyas, Logan, qui dormaient paisiblement un étage plus bas. Sa dernière pensée avant de s'endormir fût celle de remercier Melley…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un heureux événement en vue... [rp Lola et Melley]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un heureux événement en vue... [rp Lola et Melley]
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Un Heureux événement [DVDRiP]
» Fêtons l'heureux événement de Bertrand et Luna (LIBRE)
» Pourquoi les hommes sont-ils heureux ?
» Entraînement d'orientation
» Wouyyyyyyy Le premier ministre Bellerive ''heureux'' de l'issue des élections

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Royaume de Jakar :: Villes :: Asperance :: Maison de Lola et Soaric-
Sauter vers: