Le Royaume de Jakar

Assassin, Ombre, Artisan, Sage...Qui choisirez-vous pour mener à bien votre mission ? Sauvez le Royaume ou mettez le à feu et à sang !
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une rencontre...néfaste ? [rp Soaric : Maedren puis Lola]

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Soaric
Maître Archer, loyal
Maître Archer, loyal
avatar

Messages : 176
Date d'inscription : 11/11/2011
Age : 25
Localisation : La ou est celle que j'aime....

MessageSujet: Une rencontre...néfaste ? [rp Soaric : Maedren puis Lola]   Jeu 5 Avr - 21:56

Le jour se levait, nimbant le ciel d'une couleur orangée qui plaisait énormément à Soaric. Ce dernier se leva doucement, pour ne pas réveiller Lola qui dormait comme un loir ou encore Logan, dans la pièce du haut.

Il ferma la porte derrière lui et se dirigea vers la cuisine, préparer son petit-déjeuner ainsi que celui de Lola. Souriant, il mangea en silence, pensant à la route qu'il devrait effectuer.

En effet, ils devaient se réapprovisionner en biens vitaux, comme des fruits ou des légumes. Il devait partir tôt pour être sûr de pouvoir rentrer dans l'après-midi. Lola étant enceinte de 5 mois environ, elle était énormément fatiguée. De plus, elle devait garder Logan. Donc, la tâche tombait sur Soaric qui ne se plaignait pas. Au contraire, s'il pouvait se rendre utile…

Il rangea, alla se rafraîchir, s'habiller, laissa un petit mot pour pas qu'elle s'inquiète, et sortit. Il n'avait emmené que sa dague. Les routes n'étaient pas de tout repos, valait mieux être prudent.

Le soleil se levait, illuminant la maison de ses premiers rayons. Soaric sourit et s'éloigna tranquillement, un sac sur l'épaule, pour tout transporter. Peut-être trouverait-il un petit cadeau pour les deux membres de sa nouvelle famille…

La route était déserte. En même temps, il ne s'attendait pas à croiser quelqu'un de si beau matin.

Il marcha ainsi pendant près d'une heure, sans rencontrer âme qui vive, hormis les animaux. Il était en paix, heureux. Les ennuis étaient derrière, le bonheur devant. Il regardait le sol, lorsqu'une intuition lui fît redresser la tête.

Une silhouette se dressait devant lui. Une silhouette qu'il reconnut tant bien que mal avec son œil qui voyait de travers de plus en plus.
Une silhouette, une fois reconnue, qu'il n'aurait pas voulu voir.

Devant lui se tenait le Gouverneur Maedren, Gouverneur de Zakar. Que faisait-il là ? Hasard ? Coïncidence ? Soaric ne savait pas.
C'était un homme qu'il pouvait haïr, et avait les raisons de le faire, puisqu'il avait tenté de violer Lola, mais pourtant, il n'y arrivait pas. Il éprouvait de l'aversion pour ce qu'il avait fait, ce qu'il était devenu, mais Soaric ne pouvait, parfois, s'empêcher de culpabiliser en se disant que c'était de SA faute si le Gouverneur était ce qu'il était à présent.
Soaric marcha jusqu'à être devant lui.

Le regardant, droit dans les yeux, il dit :


-Bien le bonjour, Gouverneur.

Aussi respectueusement qu'il le pouvait. D'ailleurs, Maedren avait changé. Ses longs cheveux de jadis étaient coupés à ras, lui donnant encore plus un air autoritaire, son visage était marqué, ridé, strié par la peine et la douleur.
Soaric ne put empêcher une nouvelle fois la boule dans son ventre de se former. S'il n'avait pas été là, Maedren serait avec Lola, la chouchoutant comme elle le méritait…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gouverneur Maedren
Maître Sage, rebelle
Maître Sage, rebelle
avatar

Messages : 141
Date d'inscription : 01/09/2011

MessageSujet: Re: Une rencontre...néfaste ? [rp Soaric : Maedren puis Lola]   Ven 6 Avr - 23:39

Le gouverneur Maedren marchait d’un pas vif. La campagne environnante différait de celle qu’il avait l’habitude de côtoyer, mais elle lui permettait de se reposer l’esprit. De plus il était tôt et personne ne marchaient sur ces routes, lui permettant de rester au calme.

Eghir était en visite diplomatique à Aspérance. C’était une ville proche de Zakar et leur soutient et commerce était nécessaire. Depuis le début de l’esclavage, la ville de Zakar n’avait fait que se développer, et maintenant elle avait besoin de le prouver aux autres grandes Cités. A commencer par Aspérance. Cette Cité n’avait pas grand-chose pour elle, et son actuel gouverneur ne forçait pas les choses. Il avait cependant finit par comprendre qu’il gagnerait à être aux côté de Maedren. Celui-ci le fournirait en matières premières, mais aussi, et surtout manufacturées. Un premier allié. De taille, car malgré les apparences, cette cité entretenait des liens très étroits avec Gurik. C’était comme si les deux cités étaient ses alliées. Ils allaient les conquérir, une par une, et finir par la plus belle, la plus grandiose d’entre toutes… Ikrahm.

Un plan complexe se mettait en place dans son esprit tandis qu’il marchait seul. Il avait quitté la réunion pour laisser les dirigeants se concertés, mais il savait que la partie était gagnée, ils n’avaient aucun contre-arguments, et ils admiraient l’avancée que prenait Zakar. En s’alliant, ils pouvaient espérer être bien vu lorsque la Cité deviendra la nouvelle Capitale.

Tout allait pour le mieux, même si cela prenait trop de temps de l’avis d’Eghir. Zakar se reconstruisait, et devenait de plus en plus magnifique. Elle se modifiait à vue d’œil et les affaires étaient florissante, surtout depuis qu’il avait décidé de passer à l’offensive.

Le gouverneur fut tiré de ses pensé par un salut.


-Bien le bonjour, Gouverneur.


Il fut déçu de reconnaître en ce qu’il pensait être un citoyen, un archer. Soaric. A qui il devait la vie. Mais aussi sa « résurrection ».
Il hocha la tête, en un bonjour poli. Il devrait peut-être lancer la discussion ou lui témoigner plus de gratitude, mais il ne le pouvait pas. Son cœur l’en empêchait. Car Soaric lui avait crevée cœur, l’avait broyé, charcuté…


- J’espère que vous m’excuserez si je ne tiens pas à vous faire la conversation …

Il eu un sourire assez froid, et le regarda.

Il entendit soudain du bruit. Un attelage se portait à leur rencontre. Sur les côté on pouvait lire les armoiries d’Aspérance, et le cocher répondit à la question muette de Meadren.


- Monsieur le gouverneur de Zakar, nos grands ont pris leur décision et désirent vous la faire connaître.


Maedren hocha la tête et monta à bord.

Cependant le cocher fit un peu trop de zèle,et proposa à l’archer, qui semblait se diriger lui aussi vers Aspérance, de monter, et de le déposer à l’entrée de la ville, et de le dispenser de marcher une bonne partie du chemin.

Maedren se crispa en entendant la proposition du cocher et jeta un coup d’oeil. L’espace était exigu, ils seraient face à face, et donc obligés de se parler…
Sauf si ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soaric
Maître Archer, loyal
Maître Archer, loyal
avatar

Messages : 176
Date d'inscription : 11/11/2011
Age : 25
Localisation : La ou est celle que j'aime....

MessageSujet: Re: Une rencontre...néfaste ? [rp Soaric : Maedren puis Lola]   Sam 7 Avr - 11:55

Le Gouverneur lui rendit son salut d'un signe de tête.

Avec un sourire froid il dit :


- J’espère que vous m’excuserez si je ne tiens pas à vous faire la conversation …

Soaric n'eut pas le temps de répondre. Non cela ne l'aurait gêné, il savait que Maedren le haïssait et pouvait le comprendre…

Un bruit sourd s'était fait entendre et ils tournèrent la tête pratiquement en même temps. C'était un attelage, arborant les armoiries d'Asperance. Le cocher se pencha vers Maedren et dit :


- Monsieur le gouverneur de Zakar, nos grands ont pris leur décision et désirent vous la faire connaître.

Donc, s'il était dans cette région, c'était pour les affaires. Et non par pur hasard ou coïncidence fortuite. Ce dernier monta souplement à bord et Soaric se prépara à reprendre sa route lorsque le cocher l'invita à monter également, lui proposant de le déposer à l'entrée de la ville, lui faisant ainsi gagner du temps. Soaric accepta l'invitation en souriant et grimpa à bord, s'installant en face du Gouverneur qui était visiblement contrarié de devoir le côtoyer encore un bout de temps.

Soaric regarda par la petite fenêtre alors que l'attelage se remettait bruyamment en route. Le Gouverneur n'avait pas envie de parler, Soaric savait se taire. Et remuer le couteau dans la plaie n'aurait servi à rien. Même pas à lui procurer du plaisir. Soaric avait changé, surtout depuis le sauvetage de Lola chez Traban, ou il avait montré sa vraie nature. Il ne se satisfaisait plus de la souffrance des autres. Et dans ce cas présent, c'était lui la cause de la souffrance. Raison de plus pour ne pas bouger, ne pas parler, et attendre.

Le chariot cahotait sur la route inégale et Soaric entendait le cocher hurler sur ses chevaux pour qu'ils avancent plus vite encore.
Soaric n'aurait jamais imaginé se retrouver ainsi, en face du Gouverneur, seuls, sans Lola. Il fallait pourtant qu'ils parlent. Ils n'allaient pas rester murés dans un silence pesant pendant les quelques heures de route non plus ! Regardant le Gouverneur, il chercha quelque chose à dire, quelque chose d'anodin, éloigné du sujet tabou…

Mais il ne trouvait rien…S'il lui demandait comment il allait, il se prendrait un coup dans la figure, parce que c'était une réponse évidente. S'il lui demandait comment allait Zakar, ce serait la même chose, car si tout ce ci n'était pas arrivé, il serait toujours à son service et le verrait de lui-même. S'il lui demandait ce qu'il venait faire ici aussi tôt, ce serait peut-être pire, car cela ne le regardait pas…
Et s'il lui demandait d'expliquer le pourquoi de sa haine envers lui, il serait mort…Pas la peine de demander cela…

Soaric soupira discrètement. D'un coup, le chariot eut une énorme secousse et s'arrêta. Passant la tête dehors, Soaric interrogea le cocher du regard. Celui-ci répondit :


-Le chariot est coincé dans le fossé. Prévenez le Gouverneur je vous prie. Je vais tenter de nous dégager, mais cela risque de prendre un peu de temps. Vous pouvez sortir si vous le souhaitez.

Soaric acquiesça et rentra la tête. Il regarda le Gouverneur, qui lui aussi se posait des questions. Un prétexte pour parler…

-Nous sommes bloqués dans le fossé. Cela risque de prendre un peu plus de temps. Nous sommes donc coincés ensemble, Gouverneur.

Il vit dans le regard de Maedren que l'idée lui déplaisait au plus haut point. Soaric eut un sourire en coin et répliqua :

-Je sais que cela vous déplaît de me voir, comme je sais que cela vous fait mal. Et j'en suis navré. Je ne pourrais jamais réparer ma faute, mais je souhaiterais au moins enterrer la hache de guerre. Au moins pour le temps que nous passerons ensemble en attendant que le chariot se remette en route.

Cela allait sans doute l'énerver, mais Soaric s'en fichait. Il n'avait pas prononcé le nom de Lola. Il veillait à ne pas devoir le dire. Cela aurait eu des conséquences désastreuses…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gouverneur Maedren
Maître Sage, rebelle
Maître Sage, rebelle
avatar

Messages : 141
Date d'inscription : 01/09/2011

MessageSujet: Re: Une rencontre...néfaste ? [rp Soaric : Maedren puis Lola]   Lun 9 Avr - 12:30

- Qu’en savez-vous ?

Maedren avait lâché cette phrase d’un ton peu revêche et agressif. Il faut dire que tout allait de travers. Le fiacre était coincé et pendant que le cocher tentait de le déloger de l’ornière où il s’était logé, Soaric lui avait fait la discussion.
Il avait dit qu’il désirait enterrer la hache de guerre, qu’il s’excusait.. blablabla.
Maedren ne l’avait pas ménagé, lâchant certains propos un peu durs, mais rien de personnel. Du moins rien qui ne fasse références à leurs sentiments pour Lola. Mais cela n’avait pas duré, et ils en étaient arrivés à parler d’elle. Du moins Soaric lui avait dit que Lola était heureuse et qu’elle attendait un enfant de lui.
Qu’en savez-vous … Maedren se demanda pour quoi il avait parlé. Il n’aurait pas du tendre cette perche. Il ne voulait pas en parler, certainement pas avec lui. Il ne voulait pas savoir depuis combien de mois, ni rien de leur vies. Il ne savait pas s’il référait au fait que Lola soit heureuse, ou que Soaric soit le père.. Car il espérait que c’était son enfant à lui.. un espoir stupide et ridicule, ainsi il aurait tellement aimé garder une trace de leur nuit d’amour …
Une trace vivante. Une trace qui lui rappelle Lola et lui, qui lui rappelle leurs baisers, et tout le reste. Il s’avait que cela ne servait à rien d’espérer. A rien d’autre que de souffrir.
Il attendit que Soaric s’épanche, lui raconte toute leur histoire intime, comment se portait Lola, où et quand ils avaient fait l’amour, l’avancée de la grosses, le bébé qui bouge, ect…
Il s’emballerait comme tous les pères, et parlerait tout le temps de dégager le fiacre, et même plus…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soaric
Maître Archer, loyal
Maître Archer, loyal
avatar

Messages : 176
Date d'inscription : 11/11/2011
Age : 25
Localisation : La ou est celle que j'aime....

MessageSujet: Re: Une rencontre...néfaste ? [rp Soaric : Maedren puis Lola]   Lun 9 Avr - 13:00

[très court désolée....niarkkk]



Soaric n'avait pas espéré un changement total de comportement de la part de Maedren…Mais il ne s'était pas non plus attendu à cela…

Ils avaient parlé, évitant le sujet "Lola", le Gouverneur lançant des piques et des réflexions d'un ton froid et mesquin. Il y prenait un réel plaisir mais l'Archer ne s'en formalisa pas.

Mais au bout d'un moment, le sujet était inévitable. Et Soaric ne s'était pas retenu de lui dire qu'elle était enceinte. C'est à ce moment que le Gouverneur lâcha une phrase fatale :


- Qu’en savez-vous ?

Soaric le regarda, fronçant les sourcils. Insinuait-il quelque chose qu'il aurait du savoir ? Ou tendait-il un piège pour faire rager l'Archer ?
Soaric savait que le Gouverneur était très habile dans la manipulation. En même temps, c'était son rôle…
Mais cette phrase était gravée dans l'esprit du jeune homme. Lola avait-elle…
Non. Il lui faisait confiance. Elle n'aurait jamais fait une chose pareille…
Mais en même temps, elle aimait le Gouverneur…l'aimait-elle encore ? Est-ce que, sous ses sourires se cachaient une tristesse incommensurable ?
Soaric décida de creuser. Le Gouverneur, s'il était impliqué, lâcherait le morceau.


-Elle en est à son cinquième mois. Même si vous vous en fichez. Je vous le dit.

Il regarda l'expression de Maedren. Mais n'y apprit rien. Neutre et indéchiffrable. Il s'était enfermé dans sa carapace.

-Je…qu'est-ce qui vous permet de me demander ce que j'en sais ?

Pas très correct sa question. Mais valait mieux une phrase directe que tourner autour du pot. Il ferait parler le Gouverneur. Il avait lancé la pique et devait maintenant assumer. Et tout dire. Soaric ne ferait rien. Il avait promis et ne recommencerait plus. Et le chariot était encore bloqué.

L'heure des révélations avait sonné…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gouverneur Maedren
Maître Sage, rebelle
Maître Sage, rebelle
avatar

Messages : 141
Date d'inscription : 01/09/2011

MessageSujet: Re: Une rencontre...néfaste ? [rp Soaric : Maedren puis Lola]   Lun 9 Avr - 18:49

[haha ! on fait un concours des posts les plus courts !..]



Soaric répondit, mais avec moins enthousiasme que pensé.


-Elle en est à son cinquième mois. Même si vous vous en fichez. Je vous le dit.


Ilattendit une éventuelle réaction de Maedren mais celui-ci savait trop bien cacher ses émotions. Cinq mois… De quand datait leur rencontre, sa nuit avec Lola .. ? Son cœur lui disait une éternité tandis que sa raison comptait les semaines. 18 presque 19 … cela faisait presque 5 mois. Et si .. Non ! Il ne devait pas espérer ! l’espoir est la pire des illusion et n’est que pour les faibles.


-Je…qu'est-ce qui vous permet de me demander ce que j'en sais ?


Le gouverneur regarda son interlocuteur toujours de marbre et laissa un silence pesant s’établir. Il fixait toujours Soaric, qui devait commencer à être mal-à-l’aise, lorsqu’il répondit.

- Qu’en sais-tu qu’elle est heureuse...?


Il le fixa d’un air grave. Il ne voulait rien dire de plus, ce serait à Soaric de réfléchir, et faire travailler ses neurones.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soaric
Maître Archer, loyal
Maître Archer, loyal
avatar

Messages : 176
Date d'inscription : 11/11/2011
Age : 25
Localisation : La ou est celle que j'aime....

MessageSujet: Re: Une rencontre...néfaste ? [rp Soaric : Maedren puis Lola]   Lun 9 Avr - 20:55

[je pense que c'est toi qui gagne XD]


Le Gouverneur ne cessait pas de le regarder, faisant durer le silence. Soaric ne bronchait pas et restait neutre. Il le fallait. Il n'avait certes pas le même rang social, n'avait pas la même prestance que Maedren, mais Soaric avait lui aussi un cerveau…

Au bout d'un long moment, il répondit par une nouvelle question :


- Qu’en sais-tu qu’elle est heureuse...?

Soaric fût abasourdi, mais ne laissa rien paraître, du moins l'espérait. Maedren continuait de le regarder, bouche close. Il attendait que Soaric parle donc. Lola devait être heureuse. Sinon elle le lui aurait dit. Elle n'était pas du genre à se replier et tout garder pour elle. A moins que…Soaric n'était pas le meilleur homme pour percer les secrets d'une femme. Il n'avait pas ce que Maedren avait. Il ne comprenait pas encore tous les principes d'une femme. Donc, il était ignorant et ne savait rien sur Lola.

Le débat intérieur était dur à garder intérieur justement. Maedren ne devait pas avoir gagné. Soaric le regardait aussi tout en réfléchissant.

S'il posait cette question, c'est qu'il y avait un secret en-dessous. Quelque chose que le Gouverneur savait mais pas lui. Et cela concernait Lola. Les images qui s'imposaient à lui étaient trop irréalistes pour être vraies. Mais il pouvait se tromper. S'armant de courage, il dit d'un ton trop froid à son goût :


-Vos questions sont de plus en plus douteuses, Maedren. Expliquez-vous. Si vous avez quelque chose à me dire, dites le moi en face, clairement et nettement. Je vous écoute, Gouverneur.

Il avait appuyé le dernier mot. Un Gouverneur était censé être clean et net. Soaric comptait bien le prouver…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gouverneur Maedren
Maître Sage, rebelle
Maître Sage, rebelle
avatar

Messages : 141
Date d'inscription : 01/09/2011

MessageSujet: Re: Une rencontre...néfaste ? [rp Soaric : Maedren puis Lola]   Mar 10 Avr - 20:05

Soaric se tendit et Maedren pu y voir le combat qu'il menait intérieurement. Son coeur d'homme captait ses insinuations, tandis que son cerveau lui criait que Lola l’aimait et lui était fidèle, qu’il n’y avait aucun sous-entendu.
Il finit par se faire violence et prit la parole, sous le regard scrutateur du Gouverneur.

-Vos questions sont de plus en plus douteuses, Maedren. Expliquez-vous. Si vous avez quelque chose à me dire, dites le moi en face, clairement et nettement. Je vous écoute, Gouverneur.


Le gouverneur sourit. Il désirait réellement avoir ses réponses… C’était mignon, mais il ne posait pas les bonnes questions. Il pensait quoi ? Qu’il allait se confesser ? « oui j’ai couché avec votre femme, et au lit elle est plus que fabuleuse ! D’ailleurs à mon avis l’enfant qu’elle porte portera le doux nom d’Eghir II »
. Ridicule.
Mais pour lui montrer sa bonne volonté il allait lui répondre.


- Je voulais dire que vous êtes bien certain que Lola ne regrette pas son choix ? Que vous la comblez ? Que vous êtes un bon mari, aimant et travailleur, capable de la protéger comme il se doit .. ? Que vous n’oubliez pas le petit détail que toutes les femmes voient et qui fait que vous la blessez continuellement, inconsciemment. Et que dans sa bonté elle vous lecache pour ne pas vous blesser, pour ne pas faire d’histoire, pour ne pas risquer de se retrouver à la porte
déshonorée, et enceinte ?

Maedren voulait faire douter Soaric de la solidité de leur relation, la détruire de l’intérieur. Et pour cela il ne devait pas rester assis ici, en face de lui. Maedren sorti et avisa le cocher qui tentait toujours de réparer le problème.


- Je continue à pieds, je ne voudrais pas faire patienter plus longtemps vos maîtres, si vous réussissez à vous en sortir, vous pourrez toujours me reprendre en chemin.


Le laquait hocha la tête et retourna à sa tache ardue. Eghir quand à lui reprit le chemin d’Asperance. Il savait qu’il n’en avait pas fini avec l’archer, mais il devait laisser mariner quelques temps. Et il devait absolument signer ces accords.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soaric
Maître Archer, loyal
Maître Archer, loyal
avatar

Messages : 176
Date d'inscription : 11/11/2011
Age : 25
Localisation : La ou est celle que j'aime....

MessageSujet: Re: Une rencontre...néfaste ? [rp Soaric : Maedren puis Lola]   Mar 10 Avr - 22:13

Les mots de Maedren furent clairs et nets. Et coupants.

- Je voulais dire que vous êtes bien certain que Lola ne regrette pas son choix ? Que vous la comblez ? Que vous êtes un bon mari, aimant et travailleur, capable de la protéger comme il se doit .. ? Que vous n’oubliez pas le petit détail que toutes les femmes voient et qui fait que vous la blessez continuellement, inconsciemment. Et que dans sa bonté elle vous le cache pour ne pas vous blesser, pour ne pas faire d’histoire, pour ne pas risquer de se retrouver à la porte déshonorée, et enceinte ?

Puis, sans rajouter quoique ce soit, il se leva et sortit. Il l'entendit s'adresser au cocher.
Mais ses paroles s'étaient fichées dans son esprit.


Soaric n'était bien évidemment sur de rien. Il n'était pas sur d'être l'homme que Lola avait toujours espéré ni même rêvé. Il se doutait qu'il n'était pas parfait, loin de là. Son passé suffisait. Heureusement que le Gouverneur n'en savait rien. Cela aurait fait une arme de plus pour lui.
Soaric soupira et se permit de baisser la tête. Il était seul.

Mais de quoi voulait-il parler par ce que les femmes voient et qui les blessaient parce que l'homme ne voyait rien ?

L'argent ? Non…trop banal. Un désir refoulé ?
Peut-être. Soaric ferma les yeux. Sa y est. Maedren avait réussi à le refaire culpabiliser d'exister et de l'avoir empêché de vivre avec Lola.

Il se leva et sortit du chariot. Aller faire les petites courses tout en réfléchissant. Il marcha lentement. Il ne tenait pas à rattraper le vieux Gouverneur…

Une heure s'écoula encore jusqu'à ce qu'il atteigne Asperance. Il entra et ne vit fort heureusement aucune trace de Maedren.

Il fît tranquillement ses achats, ruminant toujours encore les paroles du vieillard. Oui, il pensait pouvoir la protéger. Il l'avait prouvé assez souvent non ? La protéger des autres oui, de lui…non. Un point en moins pour lui. Un bon mari, aimant et travailleur ? Aimant oui, sans l'ombre d'un doute. Mari ? Pas encore fait mais bientôt et il avait hâte. Travailleur ? Il n'avait fait que sa toute sa vie…

Il soupira et recommença à marcher, toujours réfléchissant. Il ne voyait pas. A par le fait que Lola aurait été bien plus heureuse avec Maedren, dans son palais, couverte de richesse qu'elle n'aurait sans doute jamais avec lui…il ne voyait pas…

D'un coup, sans comprendre, il se retrouva à terre. Il se releva rapidement et vit dans quoi il avait foncé. Encore le Gouverneur…
Il prit ses achats et le regarda. Il avait réussi à écraser une tomate sur sa belle tunique. Le pauvre…fallait regarder…

Soaric le regarda et s'empêcha de sourire. C'aurait été un peu trop déplacé, au milieu des gens…


-Excusez-moi, Monsieur le Gouverneur. Dit-il néanmoins, d'un ton…un peu trop sarcastique.

Il vit nettement la flamme de colère dans les yeux du Gouverneur…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gouverneur Maedren
Maître Sage, rebelle
Maître Sage, rebelle
avatar

Messages : 141
Date d'inscription : 01/09/2011

MessageSujet: Re: Une rencontre...néfaste ? [rp Soaric : Maedren puis Lola]   Mar 10 Avr - 22:43

Maedren avait finit par arriver à Aspérance et il était de forte mauvaise humeur. Marcher tout le chemin du retour l’avait mit sur les nerfs, encore plus que Soaric. Les grands avaient prétexté de se retard pour se désengager et Maedren, malgré son self contrôle habituel s’était lâché, se défoulant comme il ne le pouvait pas.
Il avait haussé le ton et fait comprendre qu’ils n’avaient pas le choix et que s’ils n’étaient pas trop stupides, ils signeraient car sinon avec un siège tenus par Zakar ils conduiraient leur peuple à la mort. Un silence pesant s’était établit après qu’il eu lâché ses mots. Sa nature dominatrice venait de refaire surface, malgré ses airs de négociateur pacifique. Chassez le naturel et il revient au galop…
Mais il s’en moquait, Aspérance n’était qu’une petite ville dans un grand échiquier, et même Ikhram la négligeait, et c’est par là qu’il voulait faire ployer l’ancienne capitale. Mais le gouverneur reprit rapidement contenant, expliquant sa mésaventure, enrobant légèrement de façon à ne pas être réellement dans les faits et, une fois le contrat signé la mésaventure était pratiquement oubliée. Avec très peu de temps ce dernier souvenir s’estomperait, sans que personne ne s’y oppose.

Maedren sorti, suivit de certains de ses conseillers et déambula dans les rues, profitant des derniers rayons du soleil. Leur caravane n’était toujours pas de retour, alors ils tuaient le temps car il n’était pas question de rentrer à Zakar à pied.

Eghir était en train d’admirer un superbe parterre de fleur lorsqu’il entra en collision, ou on lui rentra dedans. Il se retrouva étaler par terre, en maudit archer, ramassant les provision, cachant mal un sourire devant la tomate écrasée sur sa tenue richement brodée. Maedren serra les dents, se releva et approcha son visage menaçant de celui de l’archer, plein d’ironie.

- Je vais demander réparation sale petit têtard… je crois que je vais prendre ta femme, dans ma chambre pendant une durée indéterminée… je lui montrerais ce qu’est un homme.


Le tutoiement avait fusé, à voix basse, laissant place à la menace. La guerre était ouverte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soaric
Maître Archer, loyal
Maître Archer, loyal
avatar

Messages : 176
Date d'inscription : 11/11/2011
Age : 25
Localisation : La ou est celle que j'aime....

MessageSujet: Re: Une rencontre...néfaste ? [rp Soaric : Maedren puis Lola]   Mer 11 Avr - 18:37

[super court à nouveau...^^]


Maedren s'avança vers lui, plus menaçant que jamais. Mais Soaric n'avait pas réellement peur. Il fronça tout de même les sourcils lorsque la menace fusa :

- Je vais demander réparation sale petit têtard… je crois que je vais prendre ta femme, dans ma chambre pendant une durée indéterminée… je lui montrerais ce qu’est un homme.

Petit quoi ? Soaric serra le manche de sa dague. Non…ne pas s'énerver…pas en public…et pas avec le Gouverneur il aurait été perdant…

Mais la seconde partie de la menace le mit en colère. Il prit le Gouverneur par le collet, après avoir vérifié qu'il n'y avait personne de trop près pour comprendre, le colla contre le mur et persifla :


-Vous avez tenté de le lui montrer. Et vous n'êtes pas un homme. Vous n'êtes qu'un barbare. Ce que vous avez tenté de faire avec elle…je ne vous le pardonnerais jamais. Alors vos menaces, je m'en contre fiche royalement. Vous ne l'approcherez plus. Si vous osez…je vous tuerais. Et ne doutez pas de mes capacités.

Le collant férocement au mur avant de le relâcher, Soaric ne détourna pas son regard du Gouverneur. Il se l'était promis. Cet homme ne la toucherait plus…

Même si elle l'aimait aussi. Ou l'avait aimé. Soaric lui avait promit qu'elle serait en sécurité auprès de lui. Et elle le sera, jusqu'à leur mort…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gouverneur Maedren
Maître Sage, rebelle
Maître Sage, rebelle
avatar

Messages : 141
Date d'inscription : 01/09/2011

MessageSujet: Re: Une rencontre...néfaste ? [rp Soaric : Maedren puis Lola]   Mer 11 Avr - 19:23

[idem pour moi .. XD mais il y a beaucoup d’interaction entre les personnages donc on peut pas prendre beaucoup d’initiatives)



Soaric réagit au quart de tour et plaqua le gouverneur contre un mur, de façon à exercer sa domination sur Maedren.

-Vous avez tenté de le lui montrer. Et vous n'êtes pas un homme. Vous n'êtes qu'un barbare. Ce que vous avez tenté de faire avec elle…je ne vous le pardonnerais jamais. Alors vos menaces, je m'en contre fiche royalement. Vous ne l'approcherez plus. Si vous osez…je vous tuerais. Et ne doutez pas de mes capacités.


Maedren eu un petit sourire narquois. Le gentil petit archer était sorti de ses gonds…

- Vois-tu on petit, tu es bien trop naïf. Il est trop tard pour que tu tentes de protéger Lola.


Sur ses paroles énigmatiques et pourtant pleines de sens, Maeren se libéra de l’emprise de Soaric, et fit demi-tour. Si celui-ci voulait savoir de quoi il en retournerait, il devrait s’excuser. Il devrait ramper à ses pieds pour savoir…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soaric
Maître Archer, loyal
Maître Archer, loyal
avatar

Messages : 176
Date d'inscription : 11/11/2011
Age : 25
Localisation : La ou est celle que j'aime....

MessageSujet: Re: Une rencontre...néfaste ? [rp Soaric : Maedren puis Lola]   Mer 11 Avr - 20:47

- Vois-tu mon petit, tu es bien trop naïf. Il est trop tard pour que tu tentes de protéger Lola.

Mon petit ? Franchement…Soaric était plus grand…pas en âge…en taille (idiots…).

Trop tard ? Que voulait-il dire ? Soaric commençait aussi à en avoir marre de ses énigmes incessantes !
Le Gouverneur s'éloignait. Soaric se précipita derrière lui et l'agrippa au bras. Sans ménagement, il le fît entrer dans une ruelle sombre et à l'écart. Au moins, personne n'entendrait.

Le Gouverneur tentait de se libérer, mais Soaric resserra sa prise.


-Expliquez-vous. Tout de suite. Et clairement. J'avoue et assume l'infériorité de mon intelligence par rapport à la vôtre. Mais maintenant je veux des explications ! Pourquoi est-il trop tard ? Qu'avez-vous fait ? Quand ?

Il avait presque hurlé les derniers mots. Il voulait des informations, maintenant, ou il frapperait le Gouverneur. Il en était capable et personne ne les voyait. Il le frapperait, n'hésiterait pas. Il était dans une colère froide et se maîtrisait pour ne pas laisser la rage l'envahir, comme la dernière fois.

Maedren le regardait toujours avec cet air de supériorité qu'il avait. Soaric se retint de le frapper immédiatement. Maintenant, fini les énigmes…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gouverneur Maedren
Maître Sage, rebelle
Maître Sage, rebelle
avatar

Messages : 141
Date d'inscription : 01/09/2011

MessageSujet: Re: Une rencontre...néfaste ? [rp Soaric : Maedren puis Lola]   Mer 11 Avr - 21:00


Soaric le rattrapa, l'attrapa par le bras, et l'entraina dans une ruelle déserte. Le gouverneur tenta de se dégager, mais l'emprise de l'archer l'en empêchait. Il n'était plus tout jeune et n'avait jamais été porté sur le sport et les combats. il se résigna donc, laissant à l’autre libre court à sa fureur.

-Expliquez-vous.Tout de suite. Et clairement. J'avoue et assume l'infériorité de mon intelligence par rapport à la vôtre. Mais maintenant je veux des explications ! Pourquoi est-il trop tard ? Qu'avez-vous fait ? Quand ?

Maedren le regarda amusé. Croyait-il qu'il allait avoir peur ? Craquer ..? non. C'était lui le maître du jeu, et s'il ne se plait pas, Soaric ne passerait jamais.
le gouverneur avait déjà fait fasse à des Ombres furieux, s'était détaché de leur emprise, comme celle des assassins, alors il devait avoir peur d'un misérable archer, amoureux ..?

- Il me semble qu'il manque le mot magique ...

Il garda son sourire tranquille aux lèvre tandis qu'il se fit une drôle de réflexion. Il n'avais jamais été frappé lorsqu'il exerçait sa fonction de gouverneur.. Il avait failli mourir, être empoisonné, amputé, et bien d'autre choses, mais il avait toujours réussi à ne pas souffrir de ces menaces. Aujourd'hui serait un jour nouveau ..?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soaric
Maître Archer, loyal
Maître Archer, loyal
avatar

Messages : 176
Date d'inscription : 11/11/2011
Age : 25
Localisation : La ou est celle que j'aime....

MessageSujet: Re: Une rencontre...néfaste ? [rp Soaric : Maedren puis Lola]   Mer 11 Avr - 21:20

[excuse...ya même pas quinze lignes...]


- Il me semble qu'il manque le mot magique ...

Soaric inspira un grand coup. Il jouait. Maedren jouait et savait qu'il était le maître du jeu. Soaric ne pouvait pas se rabaisser à dire "s'il vous plaît" !! Il serra le poing à s'en blanchir les phalanges.

S'énerver signifiait devenir bestial. Et Soaric était civilisé. Il pouvait aussi devenir ironique, voir sarcastique.
Ce qu'il fît, un sourire étirant ses lèvres :


-S'il vous plaît, cher Gouverneur, auriez-vous l'extrême politesse de m'expliquer ce qui vous fait tant jouir aujourd'hui ?

Il regarda Maedren qui avait légèrement pâlit. Oui, Soaric n'était qu'Archer, mais il savait parfois parler…
Et cette phrase regorgeait de toute l'ironie et sarcasme qu'il contenait. Cela lui évitait de frapper le Gouverneur.

Néanmoins, il se dit que si, cette fois, il n'avais pas compris, le coup viendrait assurément.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gouverneur Maedren
Maître Sage, rebelle
Maître Sage, rebelle
avatar

Messages : 141
Date d'inscription : 01/09/2011

MessageSujet: Re: Une rencontre...néfaste ? [rp Soaric : Maedren puis Lola]   Jeu 12 Avr - 19:04


Son agresseur inspira un grand coup, se retenant avec peine. Le gouverneur l'observait, attendant sa réaction. heureusement pour lui, la violence ne fut pas faite, et ce fut d'une voix hargneuse et ironique que l'individu parla.

-S'il vous plaît, cher Gouverneur, auriez-vous l'extrême politesse de m'expliquer ce qui vous fait tant jouir aujourd'hui ?

Le Gouverneur en question hocha la tête, appréciant l'effort fournit par l'archer. Le pauvre lui tendait un bâton pour qu'il le frappe avec ... Mais ça l'arrangeait bien, s'il pouvait détruire cet homme, le transformer en loque, mais juste intérieurement, il en serait ravi.

- Bien entendu je répondrais avec joie à votre supplique. Ce qui me fait fait jouir ... Il eu un petit rire narquois.Non en fait c'est quand votre femme jouit que je me sens comblé.

Ses yeux pétillèrent et il regarda Soaric, un sourire presque extatique aux lèvres. Le croirait-il ? Le frapperait-il ..? En tout cas, l'avoir sous son emprise est ... jouissif, comme il l'a si bien dit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soaric
Maître Archer, loyal
Maître Archer, loyal
avatar

Messages : 176
Date d'inscription : 11/11/2011
Age : 25
Localisation : La ou est celle que j'aime....

MessageSujet: Re: Une rencontre...néfaste ? [rp Soaric : Maedren puis Lola]   Jeu 12 Avr - 20:19

- Bien entendu je répondrais avec joie à votre supplique. Ce qui me fait fait jouir ...

Le Gouverneur eut un sourire narquois et ajouta :

-Non en fait c'est quand votre femme jouit que je me sens comblé.

Soaric fronça les sourcils. Le Gouverneur gardait son air extatique et heureux peint sur le visage, ce qui exaspéra l'Archer. Qui était d'ailleurs très tenté de le frapper. Mais il se retenait. Il n'était pas un sauvage…Et frapper le Gouverneur ne lui apporterait pas des réponses à la vérité qui venaient de se frayer un chemin dans son esprit…

Il n'osait pas imaginer…même pas y croire…mais devant l'air si heureux et satisfait de Maedren, il n'y eut plus de place pour le doute. Elle…lui…ils…

Il déglutit et s'en alla sans un mot. Tant pis. Maedren avait gagné. Mais il avait plus urgent à faire.
Leur image ne cessait de s'imposer à son esprit, le faisant grimacer…

Comment ? Pourquoi ? Quand ? Il ne comprenait pas. Il ferma les yeux et les rouvrit tout en marchant et faillit renverser une veille dame. Il s'excusa et reprit sa route, accélérant petit à petit. Puis, une fois sortit de la ville, il se mit à courir.

Courir pour évacuer la colère, mais aussi pour y voir plus clair. Seule elle pouvait confirmer. Et…si elle le faisait…
En fait…il se pourrait alors que l'enfant qu'elle porte soit non le sien mais….
S'ils l'avaient fait cinq mois auparavant bien sûr…

Il courut le plus vite possible, se défoulant comme il pouvait. Il s'arrêta néanmoins, proche de la maison. Pour reprendre son souffle et ne pas inquiéter Lola.

D'ailleurs, elle était dehors, sur le petit banc devant la maison, profitant des derniers rayons de soleil. Il stoppa net en la voyant.

Le gouverneur apparut à ses côtés et ils s'embrassèrent à pleine bouche, Maedren le regardant avec un air victorieux. Soaric secoua la tête, l'image disparue et il approcha.

Il s'assit à côté de Lola et lui dit :


-Est-ce mon enfant ?

Brutal, mais il ne savait pas comment faire…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lola
Maître Artisane, loyale *admin*
Maître Artisane, loyale *admin*
avatar

Messages : 3002
Date d'inscription : 16/07/2011
Age : 22
Localisation : dans les bras de Soaric ♥

MessageSujet: Re: Une rencontre...néfaste ? [rp Soaric : Maedren puis Lola]   Ven 13 Avr - 11:55

Lola s’était réveillée de bien bonne humeur ce matin. Le soleil brillait, le ciel était d’un bleu pure…Et pour une fois depuis bien longtemps, elle avait dormi comme un loir. Le bébé l’avait mis au supplice ces derniers temps, et elle se réveillait souvent durant la nuit, avec l’incapacité détestable à ne pas savoir se rendormir.
Mais cette nuit…Elle ne fut pas réveillée une seule fois, même pas par le petit Logan, et avait facilement dormi jusque dix heures.
Quand elle avait ouvert les yeux, ce ne fut pas Soaric qui était à ses côtés-il était parti faire des courses- mais son petit bout de chou de cinq ans qui la regardait dormir. Elle lui avait alors baiser le front et l’avait soulevé dans ses bras jusque dans la cuisine, où elle avait préparé leur petit-déjeuner.

-Chaton ? Tu veux faire quoi aujourd’hui ?


C’est ainsi qu’elle le surnommait la plupart du temps…Parfois c’était poussin, où petit bonhomme (ce qui avait le don de l’énerver) ou des noms plus débiles comme ‘Mon canard en sucre’ ‘Mon canarichou des îles’…Les noms d’amour comme ‘mon cœur’, ‘mon amour’ étaient évidemment réservés à Soaric.
Bref, elle avait dit cela tout en faisant la vaisselle. Le petit essayait tant bien que mal de l’aider, mais faillit une ou deux fois faire tomber une assiette. Il la regarda, réfléchissant, puis déclara qu’il voulait aller jouer dans la rivière.

-Bien, vas-y ! Mais fait attention hein ! Je t’appellerai pour manger.


Logan ne se fit pas prier et couru dehors, sous le regard attendrit de Lola. Oh, ce qu’elle l’adorait ce petit !
Il était tellement mignon, attachant, serviable…Même s’il était un peu maladroit, elle et Soaric l’aimaient plus que tout. Et puis, cela leur donnait un avant-goût du rôle de parents, même si un bonhomme de cinq ans n’était pas pareil qu’un bébé.
La jeune femme observa sa maison. Il manquait encore quelques trucs, et quelques pièces devaient encore être peintes mais ils avaient remarquablement bien avancé. Toutes les pièces étaient nettes, propres, et bien décorées. Les armoires avaient été achetées sur le marché, ainsi que les divers ustensiles que son chéri ne pouvait pas créer. Elle était fière de ce petit nid d’amour, et attendait la venue de son bébé avec impatience.
Pour deux raisons.
La première, la plus évidente, car elle avait hâte d’être maman- par le sang-. Lola désirait accoucher pour se sentir ensuite fière de son enfant, et voir le regard de Soaric s’illuminer.
Et puis, la seconde…
Parce-que, finalement, elle ne savait pas qui était le père. Puisque cinq mois auparavant, elle avait eu des rapports avec deux hommes différents…Mais elle cachait son jeu et son futur mari ne se doutait d’absolument rien. Mais bon, si en grandissant le gosse avait le même visage que celui de Maedren, elle doutait que Soaric la croit quand elle soutiendrait qu’il était le père…

-Bon, je vais commencer à préparer le repas pour midi !


La jeune femme avait chassé cette pensée aussi rapidement qu’elle était venue. Elle détestait se faire du mal en se rappelant cette nuit avec Eghir-non pas qu’elle regrettait, ce fut merveilleux, mais elle s’en voulait d’avoir fait cela derrière le dos de Soaric…Alors qu’elle lui avait fait promettre de ne pas la tromper !
Elle s’activa donc à la tâche, et commença à récolter des arômes du jardin, les ajoutant à la viande qui cuisait.
Puis comme cela allait durer un certain temps, elle sortit dehors profiter du soleil, après avoir jeter un coup d’œil vers Logan qui jouait.
Son chéri était un peu en retard. Mais elle ne s’inquiétait pas car cela lui arrivait aussi ne de pas revenir à temps, parlant à telle ou telle personne, souvent avec les jeunes mères pour leur demander des conseils.
Lola était donc assise nez en l’air, à caresser son ventre de plus en plus rond, lorsque Soaric arriva en s’asseyant près d’elle. Elle tourna un visage radieux vers lui, prête à l’embrasser, quand il lui demanda brutalement :

-Est-ce mon enfant ?


Elle pâlit. Quelle rencontre avait-il eu sur la route, cette fois ? Son visage se décomposa un instant, mais elle fit semblant de rien et lui répondit :

-Mais bien sur, qu’est-ce que tu racontes ?


Puis elle continua son chemin vers sa bouche, pour le faire oublier en l’embrassant. Elle déposa un doux baiser sur ses lèvres, mais il ne réagit pas. Il la regardait, en attendant décidément plus.
Enervée-ah, les sautes d’humeur des femmes enceintes !- , elle se recula vivement de lui et répéta méchamment :

-Qu’est-ce que t’as ? Tu dis n’importe quoi. Ce sera ton gosse, bien sur ! De qui veux-tu que se soit, hein? Tu veux bien me le dire ?


Mais elle ne lui laissa pas le temps de répondre, car elle se leva aussi brutalement que lorsqu’il lui avait demandé si l’enfant qu’elle portait était bien le sien, et marmonna :

-Je vais continuer le repas dans la cuisine. Surveille le petit.


Elle se dirigea donc vers la cuisine, mais ne se doutait pas qu’il n’avait pas dit son dernier mot…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fantesia.forumgratuit.org/
Soaric
Maître Archer, loyal
Maître Archer, loyal
avatar

Messages : 176
Date d'inscription : 11/11/2011
Age : 25
Localisation : La ou est celle que j'aime....

MessageSujet: Re: Une rencontre...néfaste ? [rp Soaric : Maedren puis Lola]   Ven 13 Avr - 19:39

Lola lui assura que oui, c'était le sien et voulut l'embrasser. Elle déposa un doux baiser sur ses lèvres, mais Soaric se força à ne pas réagir. Il aimait cela, comme il aimait Lola toute entière, mais il ne pouvait décemment pas. Pas dans l'état dans lequel il était. Un soupçon de colère subsistait, et il voyait encore l'air pus que suffisant de Maedren. S'énervant, Lola dit :

-Qu’est-ce que t’as ? Tu dis n’importe quoi. Ce sera ton gosse, bien sur ! De qui veux-tu que se soit, hein? Tu veux bien me le dire ?

Il avait l'habitude de ses sautes d'humeur. Elle pouvait passer de la joie à la tristesse en un clin d'œil, voir la colère et la bouderie.
Sans qu'il puisse répondre, elle se leva et se dirigea vers la maison en disant :


-Je vais continuer le repas dans la cuisine. Surveille le petit.

Soaric soupira et regarda en direction dudit petit. Logan, cinq ans à peine, jouait dans la rivière sans faire attention à eux. Il serra les poings et entra à la suite de Lola. Elle lui tournait le dos, devant la petite fenêtre de la cuisine.
Essayant de ne pas être trop brutal, il la prit par les bras et la força à se tourner vers lui.

Elle détourna le regard et voulut se dégager, comme si elle pressentait quelque chose ou pire…savait.
Il plongea son regard dans le sien, se noyant dans cet océan bleu, mais résista à l'envie de l'embrasser de toutes ses forces.

Pas maintenant. Après.

Il inspira un grand coup. Il ne voulait pas être brutal. Il ne voulait pas la faire pleurer. Mais il devait savoir.


-Lola….J'ai…rencontré…Maedren et…il a sous-entendu quelque chose que je m'efforce de ne pas croire…

Il la regarda et vit ses yeux s'humidifier.
Non…il sentit son cœur chavirer une fois de plus. Ou une fois de trop.


-As-tu…l'as-tu fait ? Dis-moi la vérité, je t'en prie.

Il fallait qu'elle le fasse. Pour qu'il puisse mieux recoller les morceaux de son cœur ensuite.
Elle détourna le regard. Il la lâcha. Elle pouvait le frapper ou se jeter dans ses bras, comme elle pouvait courir en-dehors de la maison.


-S'il-te-plaît…

Il sentait son cœur se briser au fur et à mesure que le silence perdurait…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lola
Maître Artisane, loyale *admin*
Maître Artisane, loyale *admin*
avatar

Messages : 3002
Date d'inscription : 16/07/2011
Age : 22
Localisation : dans les bras de Soaric ♥

MessageSujet: Re: Une rencontre...néfaste ? [rp Soaric : Maedren puis Lola]   Sam 14 Avr - 9:39

Lola traversait les pièces, en colère. Comment pouvait-il dire ça ? Il lui faisait confiance, non ?
Enfin, surtout…Comment avait-il découvert ça ? Il allait certainement revenir une fois à cette conversation, lorsqu’ils iraient se coucher. Ou bien ne lui parlerait-il plus, jusqu’à ce qu’elle avoue.
Et soudain, un autre sentiment surgit en elle. Plus fort, plus puissant. La crainte. Et s’il ne voulait plus d’elle, après ça ? S’il lui demandait de partir, condamnée à errer seule…Elle avait terriblement peur qu’il la rejette. Mais elle le comprendrait.
Elle arriva dans la cuisine et regarda dehors, observant Logan comme si ça aurait été la dernière fois. Des larmes commencèrent à poindre, mais n’eurent même pas le temps de couler car Soaric lui agrippa le bras fermement et la tourna vers lui, pour la forcer à parler.
La future mère fuit son regard car elle savait que souvent il la trahissait. Elle avait souvent eu du mal à cacher à son chéri sa nostalgie soudaine ! Ses émotions s’exprimaient beaucoup trop forts par l’intermédiaire de ses yeux…Et s’il verrait…
Il planta son regard dans le sien, et elle sentit ses joues rougir. Elle l’avait trahi, bon sang ! Plus jamais il ne voudrait d’elle, c’était clair ! Pas après ça !

-Lola….J'ai…rencontré…Maedren et…il a sous-entendu quelque chose que je m'efforce de ne pas croire…


Il savait. Soaric savait donc ce qu’il s’était passé. Lola n’avait plus besoin de rien dire, alors, non ? Elle irait faire ses bagages tout de suite, sans passer par l’intermédiaire ‘paroles’. Elle ne voulait pas qu’il l’entende de sa propre voix.
Cela le détruirait encore plus.
Ses yeux s’embuèrent, et elle retenait difficilement ses larmes. Pourquoi la forçait-il ? Elle ne voulait pas…

-As-tu…l'as-tu fait ? Dis-moi la vérité, je t'en prie.


Lola détourna le regard. Elle désirait fuir son visage trempé dans la souffrance et le désespoir. Elle ne pouvait pas lui faire ça !
Mentir ?
Mais si elle mentait, elle ne pourrait plus se sentir bien. Elle était tout à fait incapable de lui mentir. Le cacher comme elle l’avait fait était tout autre chose…
Mais il insista, lâchant son bras :

-S'il te plaît…


La jeune femme baissa automatiquement la tête, et eut le profond désir de s’enfuir maintenant et de le laisser dans l’incompréhension. Elle avait d’ailleurs fait quelques pas vers la sortie et vit Soaric la regarder, les yeux pleins de larmes.
Puis elle se ravisa, bien décider à l’affronter. Si jamais…Il lui pardonnait, ils en sortiraient plus forts. Et c’est ce qu’elle désirait plus que tout au monde.
Lola approcha son visage près de celui de l’homme qu’elle aimait, posant son front contre le sien. Elle sécha du bout des doigts les larmes du garçon et lui caressa tendrement les joues. S’il pensait après ça qu’elle ne l’aimait pas…
Puis après un moment, elle descendit ses bras le long du corps et entremêla ses doigts dans les siens. Il ne recula pas. Pas encore.

-Oui.


Un simple mot. Qui sembla dissoudre le temps qui s’était figé. Soaric retira vivement ses mains, et se recula.
Lola s’appuya contre la table et continua :

-Il y a cinq mois.


Il parut complètement effondré, et se fut à son tour de pleurer. Sa voix était brisée lorsqu’elle s’expliqua plus clairement :

-Je sais, je sais…Ca correspond au bébé…Mais…Je…Quand tu es parti, je suis allée vers la ville pour refaire mes stocks perdus dans l’incendie…Et il était là, détruit, seul…On s’est expliqué autour d’un verre puis…Oh, il semblait tellement désespéré, Soaric…La partie de moi qui l’aimait a repris le dessus et on a…trois…


Elle se tut. Dire le nombre de fois n’était sûrement pas la chose à exprimer. Déjà qu’il paraissait détruit lui aussi mais alors en rajouter une couche…
Lola voulut reprendre ses mains, l’embrasser mais tandis qu’elle s’avançait il recula. Il lui en voulait, c’était clair. Et elle sentait la colère pointer en lui.

-Soaric, mon amour, mon chéri…Je t’en prie, ne me laisse pas…Je t’aime tellement, je t’aime…Soaric…


Elle leva son regard vers le sien. Ses larmes étaient abondantes et elle fut incapable de les arrêter.
Oui, elle l’aimait vraiment ce type. Elle voulait unir sa vie à la sienne et lui faire des enfants-sans que ce ne soit compromis-.
Et à présent, elle regrettait enfin ce qu’elle avait fait.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fantesia.forumgratuit.org/
Soaric
Maître Archer, loyal
Maître Archer, loyal
avatar

Messages : 176
Date d'inscription : 11/11/2011
Age : 25
Localisation : La ou est celle que j'aime....

MessageSujet: Re: Une rencontre...néfaste ? [rp Soaric : Maedren puis Lola]   Sam 14 Avr - 15:13

Collant son front au sien, Lola mêla ses doigts aux siens. Soaric sentait ses yeux s'embuer, sentait les larmes approcher. Mais il se contenait. Elle pouvait encore dire que c'était faux. Que Maedren avait tout inventé. Un seul mot. Qui vint. Douloureux.

-Oui.

Il se recula en se détachant d'elle. Un simple mot qui lui fît l'effet d'un typhon dans son corps. Un typhon qui balaya tout et le laissa désemparé. Lola pleurait à chaudes larmes. Elle ajouta que cela s'était passé cinq mois auparavant. Donc…le bébé n'était pas forcément le sien. Il ferma et rouvrit les yeux. Son estomac se tordait en tout sens et son cœur…n'était plus. Elle s'expliqua d'une voix cassée :

-Je sais, je sais…Ca correspond au bébé…Mais…Je…Quand tu es parti, je suis allée vers la ville pour refaire mes stocks perdus dans l’incendie…Et il était là, détruit, seul…On s’est expliqué autour d’un verre puis…Oh, il semblait tellement désespéré, Soaric…La partie de moi qui l’aimait a repris le dessus et on a…trois…

Trois quoi ? Trois fois ? Il n'y pensa pas. Il était…anéanti. Elle lui avait fait promettre de ne pas la tromper ! Il l'avait respecté ! Il n'avait jamais ni regardé ni approché une autre femme qu'elle ! Et elle…dès le premier jour de séparation…

Lola se rapprocha, voulut lui prendre les mains voir même l'embrasser, mais il recula. Non. Pas un aveu et ensuite on oublie en s'embrassant. Pas cette fois. La colère revenait.


-Soaric, mon amour, mon chéri…Je t’en prie, ne me laisse pas…Je t’aime tellement, je t’aime…Soaric…

Elle leva la tête vers lui, ses magnifiques yeux perlés de larmes qui ne cessaient de couler. Il serrait tellement les dents qu'il sentait que sa mâchoire allait se briser en deux. Il l'aimait et l'aimerait toujours…Il ne la laisserait pas. Mais il avait besoin de temps. De temps pour réfléchir. Ne pas faire quelque chose qu'il regretterait. Réfléchir et pardonner.

Il commença à s'éloigner vers la sortie. Il sentait son regard triste posé sur lui, priant pour qu'il parle. Alors il se retourna et la regarda, du mieux qu'il put avec son œil, et lui dit d'un ton qu'il espérait ne pas être trop froid encore :

-Je reviendrais. Je…ne t'en fais pas.

Et il sortit. Il lui avait laissé une assurance. Il ne l'abandonnerait pas. Il vit Logan sortir de la rivière. Pauvre petit…il ne comprendrait pas. Soaric hâta le pas pour ne pas avoir à répondre à ses questions. Il tremblait. Il s'enfonça dans la forêt, la seule qui pouvait l'aider en ce moment.

Il s'éloigna jusqu'à ne plus voit la maison. Il grimpa dans un arbre, assez haut, se cala contre le tronc sur une de ses grosses branches et là, il laissa tout sortir. Il pleura tout ce qu'il pouvait. Longtemps.

La nuit était tombée lorsque ses yeux furent enfin secs. Il les sentait rouges et gonflés, mais s'en fichait. Il réfléchissait. Il aimait Lola. Plus que tout.
Il voulait vivre avec elle. Mais son image mêlée à Maedren n'avait de cesse de s'imposer dans son esprit. Une image qui le faisait souffrir encore plus.
Il passa la nuit à réfléchir, sans dormir. Il imaginait que Lola elle non plus ne dormait pas. De toute façon il en aurait été incapable. Il recollait les morceaux petit à petit, essayant d'y voir clair, de voir ou il avait fait des erreurs pour ne plus en faire par la suite. Il voulait trouver la force de pardonner à Lola.

Et une seule raison le lui permettait. Elle était écrite en lettres de feu dans son esprit. Ce n'était pas elle qui était fautive. Loin de là…

Le jour se leva mais Soaric n'y fît pas attention. Son ventre grogna légèrement, mais il le mit en sourdine. Il ne voulait pas manger et n'aurait pas pu. Les yeux fixés sur l'horizon, il réfléchissait toujours, débattant intérieurement, se remettant en question perpétuellement.

L'image se tarissait. Il parvenait presque à l'accepter. La colère était loin. L'amour revenait et avec lui le pardon. Mais il lui fallait encore un peu de temps. Cela faisait un jour et demi qu'il était parti et qu'il n'avait ni bougé, ni dormi, ni mangé. Son cœur battait normalement et non plus à un rythme saccadé, se reformant lentement.

Il mettait enfin un doigt sur ce que Lola avait lorsqu'elle était absente, lorsque ses yeux se perdaient dans l'océan de ses souvenirs ou lorsque soudain elle doutait de quelque chose mais se ravisait tout de suite, arborant un grand sourire. Elle y repensait…Mais au fond de lui il savait qu'elle le regrettait. Ou alors au moins un peu. Si ce n'était pas le cas, autant la livrer à Maedren et battre en retraite. Face à lui, il n'avait aucune chance. Et le Gouverneur le lui avait bien fait comprendre.

Ses pensées se mêlaient, devenaient incohérentes. Mais le principal était toujours inscrit en lettre de feu. C'était là l'essentiel. Sortant de sa torpeur, il vit que midi était passé depuis longtemps. Alors il s'étira, redonnant à ses muscles du travail et redescendit. Une fois au sol, il inspira un grand coup. Maintenant, il était prêt.

Il sortit de la forêt et arriva dans la clairière. Il aperçu la maison et s'arrêta deux secondes. Logan jouait dehors, à nouveau et Lola était sur le banc, fixant apparemment un point lointain. Son œil n'était plus assez bon pour en être sûr. Elle triturait un bout de sa chemise à ce qu'il pouvait voir. Il s'approcha discrètement pour voir plus. Ses traits marqués montraient qu'elle non plus n'avait pas ou peu dormi durant les deux jours où il s'était absenté. Il l'avait fait souffrir en s'en allant ainsi, il le savait et s'en voulait. Mais il n'aurait pas pu faire autrement. Maintenant, son cœur acceptait, et il pouvait la regarder sans voir le Gouverneur à côté. Ce qu'il n'aurait pu faire s'il était resté. Il se remit en route. Logan le vit en premier et le dit à Lola qui redressa d'un coup la tête et lui demanda apparemment de rentrer, ce qu'il fît tout de suite, étonnamment.

Elle voulut se relever mais Soaric lui fît signe de rester assise. Dans son état, c'était préférable…Il s'installa à ses côtés et lui prit la main d'un geste tendre. Il leva le visage vers elle et plongea dans son regard, y puisant la force nécessaire.


-Lola…excuse-moi d'être parti ainsi. Mais…il le fallait. Et…j'ai réfléchis…

Il inspira un grand coup. Elle serrait sa main comme si elle avait peur qu'il s'en aille définitivement.
Il sourit timidement et continua :


-Je ne t'en veux pas. Parce que j'ai compris quelque chose que je ne voyais pas auparavant. Quelque chose qui pourtant est au premier plan. Ce n'est pas de ta faute, et cela ne le sera jamais. C'est de la mienne. Uniquement moi. Je…

Il ferma et rouvrit les yeux, cherchant ses mots.

-Si je n'avais pas été là, ce fameux jour de la vente, tu ne m'aurais pas vu. Tu serais restée chez Maedren. Tu serais choyée et dorlotée comme la princesse que tu es. Il n'y aurait rien eu. Mais je suis arrivé. Et je t'aime, sois-en sûre…mais…si je n'avais pas été là…ton amour pour lui aurait pu être dévoilé sans honte de ta part.

Il s'embrouillait aussi referma-t-il la bouche. Il espérait qu'elle comprenne le sens principal. Qu'elle comprenne que c'était lui qui avait séparé Lola de Maedren. Que c'était lui qui était la racine de cet enchevêtrement de nœuds…
Il ne se victimisait pas, au contraire, il ne faisait que dire la pure vérité…
Il inspira et acheva :


-Je t'aime et ne t'abandonnerais jamais. Je respecterais tous tes choix, présents ou futurs. Je suis prêt à tout pour franchir cet obstacle.

Lola le regardait, à nouveau embuée de larmes. Délicatement, il les sécha, savourant la douceur de sa peau si belle et parfaite…
Il respecterait aussi son choix de retourner chez le Gouverneur…mais il ne le dit pas. Elle était libre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lola
Maître Artisane, loyale *admin*
Maître Artisane, loyale *admin*
avatar

Messages : 3002
Date d'inscription : 16/07/2011
Age : 22
Localisation : dans les bras de Soaric ♥

MessageSujet: Re: Une rencontre...néfaste ? [rp Soaric : Maedren puis Lola]   Sam 14 Avr - 19:44

Soaric se tourna, faisant dos à Lola, et commença à partir. Elle crut à l’instant qu’il allait franchir le pas de la porte…A jamais.
Elle le suppliait du regard, même s’il ne la voyait pas. Elle lui demandait de rester intérieurement, mais était incapable de crier après lui…Elle était tétanisée à l’idée d’être seule à jamais, avec pour seule compagnie ses remords.
Mais il se retourna et lui adressa un regard neutre et finit par dire :

-Je reviendrais. Je…ne t'en fais pas.


Il semblait sur de lui, mais la jeune femme, elle, ne l’était pas. Elle ignorait totalement où il allait, et eut peur qu’à son tour, il la trompe par pure vengeance.
Mais quelque-chose clochait dans cette vision des choses…Soaric n’était pas ce genre d’hommes. Il avait juste besoin de temps…Pour pardonner, accepter. Pour pouvoir la regarder à nouveau dans les yeux, sans se sentir trahi.
La future mère le regarda partir, admirant sa silhouette. La forêt le happa soudain, et elle se sentit affreusement seule. Cependant, Logan vint rapidement la voir, fronçant les sourcils :

-Pourquoi il est parti papa ? Pourquoi maman ? Hein ?


-Parce-que maman a…fait une bêtise.


-Oooh…Tu vas être punie ? Comme moi quand je fais une bêtise ?


Il la regardait, éberlué. Il semblait en effet difficile de croire qu’un adulte puisse faire encore des bêtises ! Il essayait peut-être de s’imaginer sa mère en train de manger un gâteau dans le dos de Soaric, alors qu’elle n’en avait pas le droit…

-C’est pour ça que papa est parti…Il sait que maman est très triste quand il s’en va, alors il a fait ça pour la punir….Il m’a laissée seule.


Le petit sembla alors vraiment touché par les mots de sa mère, bien que, à tout avis, il ne comprenait pas encore tout.
Il tendit ses petites mains vers elle, et Lola le souleva de terre, le calant contre son cœur. Il lui agrippa le cou et déposa un bisou sur sa joue.
La jeune femme, parmi ses larmes, sourit. Si Logan n’avait pas été là…Quelle connerie aurait-elle fait ?

-Faut pas pleurer maman…


Mais lui dire ça ne la fit que redoubler de larmes. Le garçon, désemparé, fit du mieux qu’il put pour consoler sa mère et se comporta en vrai petit bonhomme exemplaire pendant les deux jours où Soaric fut absent…

****

Deux jours passèrent, donc. Où Lola ne put dormir la nuit, agitée dans tous les sens. Où elle fut prise, empoisonnée par les remords. Se sentant terriblement seule, malgré la présence bruyante de Logan.
Elle s’efforça de s’occuper l’esprit, en nettoyant de fond en comble la maison, mais elle n’y repensait que d’autant…

****

Dès à présent, Logan était en train de jouer dehors. Il s’amusait à construire un barrage sur la rivière, et montrait fièrement son avancée à sa mère, qui le félicitait distraitement.
En vérité, Lola était complètement ailleurs. Elle fixait l’horizon, las. Elle commençait à perdre espoir, se disant que Soaric l’avait laissé tombée pour de bon.
Tellement virée dans ses obscures pensées, elle n’aperçut pas son chéri qui la contemplait, à quelques pas de là. Ce ne fut que lorsque Logan accourut vers elle pour la secouer, montrant du doigt son père, qu’elle le remarqua.
Elle lui murmura alors :

-Chaton ? Va à l’intérieur s’il te plait. Nous devons discuter.


Il s’exécuta, laissant les deux adultes seul à seule. Lola n’avait jamais été si heureuse de le revoir. Elle le contemplait comme si ce fut la première fois, admirant ses cheveux qui poussaient de plus en plus, lui donnant un air du sud avec sa peau bronzée. Elle aurait tellement voulu courir à lui, se jeter dans ses bras et l’embrasser, mais elle ne pouvait s’y résoudre.
Car il restait encore une chose à savoir. Est-ce qu’il l’avait pardonné ?
Elle allait se lever mais il lui indiqua de rester assise, allant à sa rencontre. Son cœur battait la chamade, et elle retint sa respiration.

-Lola…excuse-moi d'être parti ainsi. Mais…il le fallait. Et…j'ai réfléchis…


Lola serra la main qu’il lui avait substituée, ayant plus peur que jamais du retournement de situation. Ce serait à ce moment que leur vie changerait à jamais. La prochaine fois que Soaric ouvrirait la bouche, elle se sentirait ou terriblement soulagée ou…terriblement anéantie.

-Je ne t'en veux pas. Parce que j'ai compris quelque chose que je ne voyais pas auparavant. Quelque chose qui pourtant est au premier plan. Ce n'est pas de ta faute, et cela ne le sera jamais. C'est de la mienne. Uniquement moi. Je…


Il ferma ses yeux, cherchant ses mots. Lola, elle, le regardait, déboussolée. Comment ça, c’était sa faute ? Depuis quand ?
Elle ne comprenait plus un traître mot de ce qu’il disait. Il n’avait avoir en rien avec cette histoire ! Si quelqu’un était fautif, c’était elle et personne d’autre ! A la limite Maedren, et encore !

-Si je n'avais pas été là, ce fameux jour de la vente, tu ne m'aurais pas vu. Tu serais restée chez Maedren. Tu serais choyée et dorlotée comme la princesse que tu es. Il n'y aurait rien eu. Mais je suis arrivé. Et je t'aime, sois-en sûre…mais…si je n'avais pas été là…ton amour pour lui aurait pu être dévoilé sans honte de ta part.


Là, à présent, elle écarquillait les yeux. Mais qu’est-ce qu’il lui chantait là ? D’accord, c’est uniquement en le voyant que la jeune femme était tombée amoureuse de lui, oubliant peu à peu Maedren.
Mais en rien il ne devait s’en vouloir de ce qu’il avait fait ! Elle préférait mille fois sa vie ici à celle qu’elle aurait eu avec le gouverneur !

-
Je t'aime et ne t'abandonnerais jamais. Je respecterais tous tes choix, présents ou futurs. Je suis prêt à tout pour franchir cet obstacle.


Lola eut à nouveau des larmes aux coins des yeux. Cela voulait donc dire…Qu’il était prêt à oublier ou du moins à l’aimait malgré cela.
Soaric sécha délicatement ses larmes, et elle retint une envie folle de l’embrasser. Pas maintenant…Les bisous, après.
Ils devaient encore parler.
Lola ouvrit donc la bouche, et un flot de paroles se déversa :

-Tu n’es en rien responsable de tout ça, c’est clair ? Tu ne t’es jamais demandé pourquoi je t’avais choisi toi et pas lui ? C’est parce-que je t’aime, TOI ! Je te préfère. Lui, ce n’était qu’une amourette, passagère et à la suite, on va dire…un rêve d’enfant qu’il faut réaliser. Toi…Toi, c’est différent. C’est le coup de foudre, c’est l’étoile qui éclaira la noirceur de mon cœur, l’oiseau qui chante au lever du jour…Toi, c’est le coup de foudre, le vrai ! Le grand Amour avec un A majuscule. Vous deux, ce n’est pas comparable. Et c’est avec toi et uniquement toi que je veux faire ma vie.


La jeune femme se tut, et de la détermination pouvait se lire dans son regard. Oh, elle espérait vraiment qu’après ça il n’ait plus ses idées stupides en tête comme quoi tout était de sa faute.
Et elle choisit la meilleure manière pour conclure sa déclaration d’amour…
Par un baiser langoureux, long, qui présageait réellement son envie de terminer ses vieux jours à ses côtés.
Lola bascula sur ses genoux, ses baisers devenant plus pressant. Au bout d’un moment de leur étreinte smoutcheuse (huhu), elle s’écarta de son visage, et fut amusée de voir que le nouveau rouge à lèvres qu’elle avait achetée il y a peu recouvrait la figure de son chéri (ok, pas pu m’en empêcher XD).
Elle lui caressa la joue, et murmura, encore un peu soucieuse :

-Alors, c’est fini ? On oublie tout… ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fantesia.forumgratuit.org/
Soaric
Maître Archer, loyal
Maître Archer, loyal
avatar

Messages : 176
Date d'inscription : 11/11/2011
Age : 25
Localisation : La ou est celle que j'aime....

MessageSujet: Re: Une rencontre...néfaste ? [rp Soaric : Maedren puis Lola]   Sam 14 Avr - 20:45

Lola le regarda, écarquillant les yeux, puis elle déclara d'un coup et d'une traite :

-Tu n’es en rien responsable de tout ça, c’est clair ? Tu ne t’es jamais demandé pourquoi je t’avais choisi toi et pas lui ? C’est parce-que je t’aime, TOI ! Je te préfère. Lui, ce n’était qu’une amourette, passagère et à la suite, on va dire…un rêve d’enfant qu’il faut réaliser. Toi…Toi, c’est différent. C’est le coup de foudre, c’est l’étoile qui éclaira la noirceur de mon cœur, l’oiseau qui chante au lever du jour…Toi, c’est le coup de foudre, le vrai ! Le grand Amour avec un A majuscule. Vous deux, ce n’est pas comparable. Et c’est avec toi et uniquement toi que je veux faire ma vie.

Soaric sourit, abasourdi par la beauté de ses paroles. Si douces…Son cœur se contorsionnait en tous sens, manquant se rompre, tant il était heureux. Comment avait-il fait pour passer d'un jour à l'autre de colérique à heureux ? Comment la forêt avait-elle pu à elle seule l'aider à voir claire, à débroussailler le chemin tortueux sur lequel il se dirigeait et qui l'aurait fait chuter immanquablement ?
Ce qui comptait surtout, c'est qu'il avait eu la force de pardonner. Rapidement en plus. Lui qui pensait en avoir pour bien plus longtemps…
Bien sûr, il n'allait pas tout oublier et faire comme si de rien n'était. Il le savait, et cette pensée allait ressurgir un jour ou l'autre, à coup sûrs. Mais il ne préférait pas y penser immédiatement…car Lola venait de coller ses lèvres contre les siennes en un long et tendre baiser qui lui avait manqué durant presque trois jours…
Tout en restant collée à lui, il la sentit se glisser sur ses genoux et il l'enserra de ses bras. Tout aussi bien pour l'empêcher de tomber que le simple fait de la tenir à nouveau dans ses bras. Imaginer Maedren faire de même…

Non. Plus maintenant.

Il savoura l'étreinte qui dura longtemps.
Lorsque Lola le lâcha, elle lui caressa la joue et dit, le regard encore un peu inquiet :


-Alors, c’est fini ? On oublie tout… ?

Il sourit.

-Oui, c'est finit. Mais je ne peux pas te promettre de tout oublier comme sa. Il me faudra du temps, mais je sais que j'y arriverais.

En fait, il pressentait que cela allait le tarauder jusqu'à la naissance du bébé. Ne pas savoir si c'était lui ou non le père allait le tirailler encore plus. Et il y avait quatre mois à attendre encore…
Il s'imaginait mal élever un enfant qui prendrait au fil du temps le visage ou la carrure de Maedren.
Lola avait cessé de pleurer, et ses yeux pétillaient une nouvelle fois. Le soir tombait.

Délicatement, il la prit sous ses genoux et se leva, la portant dans ses bras. Il entra dans la maison avec elle, l'installa sur un fauteuil doux et moelleux puis retourna à la cuisine lui préparer un peu à manger. Il se doutait qu'elle n'avait rien mangé et allait se rattraper. Il avait pardonné rapidement.
A Lola. Pas à Maedren. C'était là toute la différence. Mais l'Artisane n'avait pas besoin de le savoir…
D'un coup, Logan apparut et s'exclama :


-T'es méchant d'avoir laissé maman seule !

Soaric le regarda et sourit en coin. Logan était vraiment bien avec eux et n'hésitait jamais à "l'engueuler"…

-Bonhomme…je ne l'ai pas laissée seule. Tu étais la non ? Et puis, maintenant je suis de retour !

-Ouais et je l'ai aidée !

-Bravo ! Je suis fier de toi ! Tiens, prend le plateau et donne-le à maman.

Logan prit joyeusement le plateau couvert de fruits, légumes et viande ainsi que du lait et marcha lentement jusque chez Lola, de peur de le renverser. Il le lui donna et Soaric l'entendit le remercier.

Le petit revint, mangea sa part et monta se coucher. Il avait hâte d'être le lendemain, Soaric lui avait dit qu'ils iraient lui construire un arc ensemble.
Il rejoignit Lola, confortablement assise. Il se mit à côté et lui dit :


-Ce fût dur…deux jours sans toi…

Dur mais nécessaire. Il avait hâte de savoir QUI était le VRAI père de l'enfant…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lola
Maître Artisane, loyale *admin*
Maître Artisane, loyale *admin*
avatar

Messages : 3002
Date d'inscription : 16/07/2011
Age : 22
Localisation : dans les bras de Soaric ♥

MessageSujet: Re: Une rencontre...néfaste ? [rp Soaric : Maedren puis Lola]   Dim 15 Avr - 13:29

-Oui, c'est finit. Mais je ne peux pas te promettre de tout oublier comme sa. Il me faudra du temps, mais je sais que j'y arriverais.


Lola hocha la tête longuement. Elle comprenait. Si c’était lui qui l’avait trompée, jamais elle n’aurait pu lui pardonner. Aussi lui était-elle vraiment reconnaissante, et se promit de ne plus jamais lui faire de mal.
Elle déposa son visage contre sa poitrine, caressant du bout des doigts son torse. Comment avait-elle pu lui faire ça ? Le premier jour, en plus…
Elle s’en voulait terriblement. Mais ce qui était fait était fait et elle ne pouvait revenir en arrière. Elle allait doucement sombrer dans le sommeil quand Soaric se leva, la portant dans ses bras. Elle émit une plainte endormie, mais fut bien contente de se retrouver dans un des fauteuils confortables du salon. Elle somnola lentement, incapable de penser ni de faire quoi que se soit.
Puis la future mère entendit la voix de Logan, et ouvrit les yeux, souriante en le voyant arrivé avec un plateau chargé de nourriture. Il marchait lentement, par crainte de tout renverser.
Il le lui déposa sur ses genoux et elle lui embrassa la tempe en le remerciant. Fier de lui, il partit manger dans la cuisine et monta se coucher.
Lola finit sa part et déposa le plateau désormais vide sur la table, se calant confortablement dans le fauteuil.
Soaric entra dans la pièce et s’assit sur l’un des bras du sofa, lui murmurant :

-Ce fût dur…deux jours sans toi…


Elle se tourna vers lui, les yeux à demi-ouvert et sourit doucement. Elle lui prit la main, et chuchota à son tour :

-Le moment romantique peut se faire plus tard s’il te plait ? Je suis trop fatiguée pour te faire l’amour se soir…


Elle l’entendit rire et ils se dirigèrent vers leur chambre, Lola s’affalant sur son lit. Elle n’ôta même pas ses habits, et s’endormit dès que Soaric la rejoignit.
Elle ne dormit jamais plus aussi bien…

***

Le lendemain, lorsque la jeune femme se réveilla, elle entendit des bruits venant de la salle de bain : son chéri venait de se lever aussi et se lavait, ayant même laissé la porte grand ouverte. Ainsi, elle put l’admirer sans honte, se demandant s’il ne s’était pas remis aux abdos étant donné ses belles plaques de chocolat *-*.
Soaric sortit de la douche et leur regard se croisèrent. Il allait choisir un habit dans leur grande garde-robe, emmitouflé dans un essuie, lorsqu’elle prit un pan du tissu qui pendouillait et le tira de toutes ses forces, le mettant tout nu.
Elle se redressa, lui agrippa ensuite le bas du dos, le forçant à s’allonger sur elle. Lola le couvrit de baisers, caressant d’une main ses cheveux.
Elle le regarda, l’œil pétillant et dit d’un air coquin :

-J’ai vraiment bien dormi…Je suis prête à toutes sortes de choses, si tu vois où je veux en venir…


Mais le cri de Logan hurlant un ‘MAMAAAAAAAAAAAAAN’ lui fit comprendre que le moment de l’amour n’était pas arrivé…


[C'est plus court mais bon XD je sais pas si tu veux faire venir de l'action?]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fantesia.forumgratuit.org/
Soaric
Maître Archer, loyal
Maître Archer, loyal
avatar

Messages : 176
Date d'inscription : 11/11/2011
Age : 25
Localisation : La ou est celle que j'aime....

MessageSujet: Re: Une rencontre...néfaste ? [rp Soaric : Maedren puis Lola]   Dim 15 Avr - 14:20

-Le moment romantique peut se faire plus tard s’il te plait ? Je suis trop fatiguée pour te faire l’amour se soir…

Soaric rit. Lola était éreintée, que ce soit physiquement que mentalement. Et cela faisait longtemps qu'il n'avait plus rit. Il la conduisit dans la chambre et elle s'affala sur le lit, toute habillée. Il la rejoignit rapidement et ils s'endormirent dans les bras l'un de l'autre, même si Soaric avait encore une pointe de rancune dans le cœur…

******

Soaric se réveilla, le lendemain de bonne heure. Il se leva, sans réveiller l'Artisane qui dormait paisiblement, et alla dans la salle de bains, se laver. Il laissa la porte ouverte, au cas où il y aurait un souci quelconque. Et pour qu'elle sache qu'il était toujours là.

Il n'avait rêvé de rien la nuit dernière. Et il en était heureux. Parce qu'il ne voulait pas réellement voir à quoi ressemblaient ses rêves en ce moment. Il avait pardonné à Lola, mais était encore un peu contrarié qu'elle ait pu le faire le premier jour. Tout de suite, comme s'il ne revenait plus. Mais bon…
Il l'aimait et cela comptait plus que tout. Il n'allait pas gâcher leur couple pour une histoire pareille…Ce qui était fait était fait et il fallait assumer et avancer.
Il se déshabilla tranquillement, se regardant dans la glace. Sa cicatrice était visible, mais moins que quelques semaines auparavant. Et elle lui donnait un certain style, il fallait le dire. Ses cheveux avaient encore poussés, et il se promit de les attacher après s'être habillé.
Il entra dans la douche et y resta un certain temps, l'eau chaude dégoulinant sur son torse, le détendant, comme pour évacuer les derniers jours.
Il sortit de la douche et s'enroula dans une serviette, puis alla dans la chambre.

Il vit que Lola était éveillée, et leurs regards se croisèrent. Elle avait une mine bien plus reposée et plus joyeuse que la veille. Il se dirigea vers l'armoire, pour y chercher des vêtements, lorsque l'Artisane agrippa un coin de la serviette et tira un grand coup dessus, le mettant à nu. Il la regarda, écarquillant les yeux mais elle se redressa et, posant ses mains sur son dos, le força à se coucher sur elle, dans le lit. Elle le couvrit de baiser, partout, les mains dans ses cheveux, lorsqu'elle dit :


-J’ai vraiment bien dormi…Je suis prête à toutes sortes de choses, si tu vois où je veux en venir…

Il sourit et l'embrassa, caressant son corps, de son ventre de plus en plus rond à ses jambes, lorsque Logan hurla dans toute la maison : "MAMAAANNNNNNNN" !!!! Soaric se jeta presque de côté et mit les draps sur eux. Il avait le chic pour arriver dans les situations….privées…

Lola souriaient et Logan débarqua, se jetant sur le lit, en faisant attention à Lola évidemment, et dit, joyeux :


-Vous êtes prêts ??? Viteee !!!!

Lola le regarda, dans l'incompréhension. Soaric sourit et répondit au petit :

-Pas encore. Mais bientôt. Va jouer dehors. Nous arrivons.

-Vitee !!! J'attends pas longtemps !

Il prit un air boudeur et s'en alla comme il était venu. A la question muette de Lola il répondit :

-Je lui ais dit que nous irions lui fabriquer un arc aujourd'hui, et que nous pourrions même pique-niquer en forêt. Mais tu étais tellement épuisée hier que je n'ai pas pu te le dire.

Et surtout, après ce qu'il s'était passé, il avait oublié de le dire…Lola sourit et continua à l'embrasser, mais Soaric savait très bien qu'il faudrait attendre le soir pour le moment intime. Logan n'attendait jamais très longtemps. Ils se levèrent donc et Soaric s'habilla pendant que Lola faisait sa toilette.

Il alla vers la cuisine et prit un sac pour y mettre de quoi manger. Ensuite, il chercha son propre Arc, s'il pouvait montrer à Logan un vrai tir, il le ferait, et sa dague, pour les animaux qu'ils attraperaient. S'ils avaient de la chance. Il prit également la corde, pour faire l'arc, et les flèches. Un Arc sans flèches ne sert pas à grand chose non ?

Fin prêt, il sortit, attendant Lola. Logan était prêt et s'amusait dans l'herbe, assis. Soaric inspira profondément. Tout redevenait comme avant. N'était-ce pas trop rapide ? N'avaient-ils pas tourné la page un peu trop vite ? Ou cette histoire allait leur exploser sous le nez plus tard, lorsqu'ils s'y attendraient le moins et dans une situation difficile ?
Il avait pleins de questions, mais les écartaient. Pour avancer, il fallait tourner la page. Le passé est le passé.
Quatre mois à attendre…

Lola sortit, magnifique. Il lui prit la main et Logan courut devant eux, jusqu'à ce qu'ils soient en forêt et qu'il ait trop peur d'avancer tout seul et trop loin devant. Alors il agrippa la main de Lola. Soaric sourit. La forêt n'était pas dangereuse…Sans elle, il aurait fait bien trop de conneries…

Ils marchèrent un certain temps, faisant des pauses régulières, pour que Lola reprenne son souffle. Puis ils arrivèrent dans une petite clairière et s'y installèrent. Les arbres couvraient les rayons du soleil et donc il ne faisait pas trop chaud. Il aida Lola à s'asseoir et fît un feu. Pour cuire la viande. En attendant, il prit le petit et alla choisir un arbre dans lequel il pourrait construire son Arc.
Logan choisit le chêne. Soaric remercia les Dieux, comme Lyme le lui avait appris, et prit le bois du chêne. Revenant auprès de Lola, il vit que quelque chose clochait.
Elle se tenait le ventre. Il fronça les sourcils. Ce pouvait être passager, mais si c'était pire ?

Il marcha vite vers elle, posa le bois à côté et dit :


-Que se passe-t-il ?

Logan s'assit de l'autre côté et prit la main de sa maman dans la sienne en la regardant. Soaric espérait que ce ne soit que passager…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une rencontre...néfaste ? [rp Soaric : Maedren puis Lola]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une rencontre...néfaste ? [rp Soaric : Maedren puis Lola]
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Et puis merde, j'me fais chier moi ! {Free. Profites-en !
» Nos chers auteurs...(Abel/Lola)
» Horrible...Histoire de la petite Lola...
» Un p'tit tour et puis s'en vont !
» Un p'tit tour et puis s'en vont

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Royaume de Jakar :: Villes :: Asperance :: Maison de Lola et Soaric-
Sauter vers: