Le Royaume de Jakar

Assassin, Ombre, Artisan, Sage...Qui choisirez-vous pour mener à bien votre mission ? Sauvez le Royaume ou mettez le à feu et à sang !
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les humains peuvent pleurer, c'est un don, pourtant ils en ont honte.[pv Soaric et Kirakki]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Les humains peuvent pleurer, c'est un don, pourtant ils en ont honte.[pv Soaric et Kirakki]   Sam 10 Déc - 19:22


Les humains peuvent pleurer, c'est un don, pourtant ils en ont honte.




Une larme étincela sous le clair de lune. Une silhouette vêtue d’une longue cape noire se pencha vers une tombe. Quand elle se releva il y avait un bouquet de fleurs sur la dalle de pierre et l’ombre remit sa capuche en place.

***
Que de bruit ! Seika se mit à masser ses tempes, elle commençait vraiment à en avoir marre. Sa matinée avait été plutôt calme mais maintenant elle devait accomplir sa mission et pas à n’importe quel endroit. En plein milieu de la rue marchande d’Ikrahm. Quelle idée de l’envoyer ici ! Certes il fallait que la cible meure le plus discrètement possible mais quand même ! La jeune femme sortit de son coin et s’avança. L’homme qu’elle devait tuer venait juste d’apparaître ! Elle s’approcha tout doucement et se mit à écouter la conversation. Hum ! Il devait aller chercher une tunique qu’il avait fait faire sur mesure et il le mettrait le soir même. Il comptait se la faire offrir par un ami. Quelle belle occasion de le tuer ! Seika sourit discrètement puis disparue de nouveau dans l’ombre. Elle allait faire ça vite fait ! Elle prit son élan et s’élança. Elle sauta aussi haut qu’elle put et réussi à trouver une prise avec laquelle elle pouvait monter sur le toit de la veille maison qui se trouvait à sa droite. Une fois arrivé à destination elle épousseta sa cape noire, remit sa capuche en place puis partit d’un bon pas vers le magasin où devait se rendre sa cible.

***
"Oh, mais quelle belle tunique !" s’exclama Seika en passant sa main sur le tissu
"C’est une tunique pour homme, mademoiselle !" dit le vendeur en se tournant vers elle
"Je ne suis pas idiote ! C’est bientôt l’anniversaire de mon père et je lui cherche un cadeau !" répliqua-t-elle le fusillant du regard
"-Ah… Je comprends mieux… Mais je suis au regret de vous dire qu’elle a était commander et faîte sur mesure pour Mr Arnatis.
-Oh…"

Seika ne laissa même pas le temps au vendeur de dire quoi que ce soit d’autre et elle sortit en trombe de la petite échoppe. Ca y est ! Tout était prêt et il ne restait plus qu’à attendre le soir. En attendant elle allait retourner à la taverne où elle avait loué une chambre, celle où sa cible se ferait offrir sa tunique…

***
Seika était assise à une table, elle buvait tranquillement un verre quand le souvenir de la veille lui revint en mémoire. Elle était allée au cimetière pour déposer des fleurs sur la tombe de sa mère. Elle avait complètement ignoré celle de son père qui était juste à côté et elle avait fait vite. Ce n’était qu’une fois qu’elle était de retour dans sa chambre qu’elle s’était autorisé à pleurer. Elle ne devait pas le faire dehors, mais si elle ne voyait personne, c’était trop dangereux pour sa réputation.
Seika sortit de ses pensées au moment où sa cible entra dans la taverne. Elle se mit à l’observer discrètement en faisant ne pas se faire repérer par le gérant, il devait avoir l’œil. D’ailleurs il lui rappelait quelqu’un, mais au moment où la jeune fille allait saisir le souvenir qui lui permettrait de savoir qui l’ami de sa proie entra dans la pièce avec un grand paquet cadeau. Elle avala une gorgée de vin puis se leva et se dirigea calmement vers le bar. Là, elle demanda à ce qu’on lui réserve un verre puis elle s’assit sur un des tabourets. De là, elle put parfaitement observer Mr Arnatis se faire tuer par sa tunique qu’elle avait empoisonnée dans la petite boutique. Puis, elle fit semblant d’être aussi paniqué que le resté de l’assemblé et enfin, quand tout fut finis elle reprit son verre et le but tranquillement. Enfin, jusqu’à ce qu’un jeune homme décide de lui parler.
Revenir en haut Aller en bas
Soaric
Maître Archer, loyal
Maître Archer, loyal
avatar

Messages : 176
Date d'inscription : 11/11/2011
Age : 24
Localisation : La ou est celle que j'aime....

MessageSujet: Re: Les humains peuvent pleurer, c'est un don, pourtant ils en ont honte.[pv Soaric et Kirakki]   Dim 11 Déc - 12:49

Soaric était assis à table de la taverne d'Ikrahm. Il avait pris quelques jours de congés auprès du Gouverneur de Zakar. Il avait....quelque chose...à faire. Ikrahm était une belle ville. Mais toutes ses rues et avenues richement aménagées le laissaient indifférent. Non. S'il était venu à Ikrahm, c'était pour rendre hommage à son Maître. Aujourd'hui, cela faisait quatre ans qu'il avait disparu, le laissant seul. Il était allé au cimetière et avait déposé une gerbe de fleurs sur sa tombe et était resté longtemps assis devant, les yeux fermés, en harmonie avec le lieu. Il ne s'en était allé que vers le crépuscule. Flanant en ville, et plus précisément les bas-fonds, il avait décidé de s'installer dans cette taverne. Le gérant était accueillant et faisait régner un semblant de discipline dans son établissement. Pratiquement toutes les tables étaient occupées. Soaric était à la table contre le mur. De là, il pouvait tout voir et personne ne le surprendrait dans le dos. Une habitude que Lyme lui avait transmise.

"Veille toujours à avoir un allié prêt de toi, mon garçon. Un mur peut se révéler en être un très efficace."

Soaric sourit en coin. Lyme avait été de bons conseils. Qu'il écoutait. Il suivait les traces de son Maître. Même s'il était au service du Gouverneur Maedren pour surveiller des esclaves. D'ailleurs, en y repensant, la jeune fille qu'il protégeait était gentille. Le Gouverneur s'en occupait durant son absence. Curieusement, il ne voulait la confier à personne d'autre que lui. Buvant une rasade de vin, il obderva une curieuse scène. D'abord, il aperçut une jeune fille, encapuchonnée certes, mais une fille. Il les reconnaissaient aux formes de leur corps. Cela aussi, Lyme le lui avait appris. Elle était vêtue de noir et semblait attendre quelque chose. Ou quelqu'un. Soaric décida de rester, voir la suite des évènements.

Quelques instants plus tard, un homme entra et s'installa a une table. La jeune fille l'observa. Bien sur, un oeil inexpérimenté ne l'aurait pas vu. Elle était douée. Puis un second homme entra, un paquet en main. Il alla vers le premier. La jeune fille s'installa au bar et commanda une boisson, sans quitter les deux hommes du regard. Soaric étant curieux, il observa tout. Mais il n'avait pas prévu ce qui se passerait. Le premier homme se mit a s'étouffer, sans que l'on comprenne pourquoi. Il s'effondra, mort avant d'avoir touché le sol. Soaric vit clairement le regard satisfait de la jeune femme au bar, malgré son air choqué peint soigneusement sur le visage. Bien sur, lui aussi avait été choqué. Un homme ne pouvait pas mourir ainsi. Cette femme avait un secret. Le gérant appela la Garde qui débarrassa le corps après avoir pris les témoignages des clients. Tous sauf la fille et Soaric. Curieux...

Celle-ci s'était remise à boire. Soaric se leva et s'installa à ses côtés, recommandant un verre. Lui qui ne parlait jamais, il allait entamer la conversation.

-Étrange ce qu'il vient de se passer n'est-il pas ?

Il but une rasade de vin, et l'observa. Les contours du visage visibles sous la capuche étaient fins, réguliers, beaux. Qui était-elle ?


[ a Kirakki je pense]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kirakki
Maître Artisan, loyal
Maître Artisan, loyal
avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 21/09/2011
Age : 24
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Les humains peuvent pleurer, c'est un don, pourtant ils en ont honte.[pv Soaric et Kirakki]   Dim 11 Déc - 18:04

[Je vous prévient, je suis dyslexique...]

Kirakki venez d'expulser d'une main un espèce de Barbare qui voulait ce battre, en rentrent, il remarqua des clients au bar et tous les serveurs occuper, il fonça alor derrière sont bar avec un immense sourire, personnes ne pouvait échapper à sa vigilance, y comprit les acte de la jeune Ombre, D’ailleurs il l'a reconnue directement, pour la simple raison qu'il avait tuez sont maître assassin après le départ de Seika, il avait du aussi la croiser alors qu'il fessait partit des Ombres, il s'approcha discrètement de Seika et lui dit...

"Je n'est rien contre le fait que vous tuez ici, tend que cela reste discret au yeux des clients, mais un conseille, payait sont verre et faite disparaître le corps...."

Dit t'il d'une voie froide, ni haine, ni joie ne ce marquer sur sont visage.... peut après il vue un type s'approcher, cette homme lui commanda un autre verre, ce que Kirakki s’empressa de faire tous en écoutent leur conversation...

"Étrange ce qu'il vient de se passer n'est-il pas ?"

Kirakki lui servit sont verre de vin avent d'allez à l'autre bout du bar servir un clients habituer du bar...

"Un Millésime, la date j'men moque!"

"Bien monsieur" dit t'il en sourient

"Tu en à pas marre p'ti de foutre des colosse dehors?"

"Non, au contraire, sa m'est les autres clients en confiance!"

Malgré sa conversation, il continua d'observer de loin l'ombre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les humains peuvent pleurer, c'est un don, pourtant ils en ont honte.[pv Soaric et Kirakki]   Dim 11 Déc - 19:08

La panique s’installa dans l’esprit de Seika quand elle réussit à se souvenir de qui était le jeune gérant de la taverne. Elle sourit discrètement à l’homme qui lui avait parlé et lui répondit :

"-Oui, c’est très étrange…"

Puis un souvenir l’assaillit avec tant de force qu’elle ne put l’éviter.

***
La jeune Ombre marchait discrètement dans les rues de la citée de son clan. Ici, elle était nouvelle et elle ne voulait pas se faire remarquer. La force brute n’était pas vraiment son fort, elle préférait jouer. Elle se rendait au point de rendez-vous qu’avait fixé son nouveau maître. Elle devait finir son apprentissage à ses côtés puisque cela n’avait pas été fait avec l’assassin. En y pensant elle se souvint qu’elle ne lui avait même pas dis en revoir. Même si elle ne le montrait pas elle l’appréciait beaucoup. Ce qu’il y avait de mieux avec lui c’est qu’il ne disait rien, il était aussi silencieux que son élève. Mais contrairement à elle, il était très maladroit, Seika allait toujours droit au but. Elle secoua la tête et tourna à droite. Elle était arrivée dans une rue très étroite et très sombre. Son maître l’attendait, adossait contre un mur.

"-Ton ancien maître assassin est mort." Lui dit-il
"-…
-Il s’est fait tuer.
-...
-Tu as de la chance, moi j’ai dû le tuer ! Toi, quelqu’un s’en ait chargé.
-…
-Tu n’as pas envie de savoir qui c’est ?
-A quoi cela m’avancerait-il ?
-Mais à te venger bien entendu. Enfin si tu tenais à lui." Dit son maître en riant
"-Se venger c’est devenir aussi idiot que celui qui vous a fait du mal." Répondit froidement Seika
"-Ah… Tu es vraiment bizarre toi. Mais bon ! Je vais quand même te le dire ! C’est Kirraki Ryuuketsu, le fils de Flame. Tu dois le connaître c’est une vraie machine à tuer. Il parait qu’il n’a aucun sentiment !
-Il a des sentiments.
-Comment le sais-tu ?
-Quelqu’un qui n’a pas de sentiments n’est humain. Sauf que, d’après ce que j’ai compris il est humain, donc il a des sentiments." Dit Seika

Puis elle sourit, elle l’avait déjà croisé et elle le plaignait plus qu’elle ne le craignait. Il voulait faire semblant de ne pas avoir de sentiments, et bien elle lui souhaité bon courage et le trouvait idiot. C’était perdu d’avance pour lui.

***
Seika passa sa main dans ses cheveux. C’était donc lui ! Il avait bien changé depuis la dernière fois qu’elle l’avait croisé et elle aussi. Elle était devenue idiote. Autant que lui à l’époque. Elle sourit doucement et enleva sa capuche. Elle appela l’ancien Ombre et lui dit :

"Je veux bien un autre verre s’il te plaît mon cher Kirraki !" puis elle se tourna vers son voisin et reprit : "Comment vous appelez-vous ? "
Revenir en haut Aller en bas
Soaric
Maître Archer, loyal
Maître Archer, loyal
avatar

Messages : 176
Date d'inscription : 11/11/2011
Age : 24
Localisation : La ou est celle que j'aime....

MessageSujet: Re: Les humains peuvent pleurer, c'est un don, pourtant ils en ont honte.[pv Soaric et Kirakki]   Dim 11 Déc - 22:35

La jeune femme ne fît que lui affirmer l'étrangeté de l'évènement, sans en dévoiler plus...dommage. Soaric vida son verre d'un trait. Il l'observa à la dérobée. Elle semblait perdue dans ses pensées. Soaric ne laissait pas ses pensées interférer avec sa vie. Pas lorsqu'il n'était pas seul. Le gérant jonglait entre les tables, desservant et prenant les commades. Il se remit très vite au bar.

Je veux bien un autre verre s’il te plaît mon cher Kirraki !

Ainsi, ils se connaissaient....Elle se tourna vers lui et sembla enfin se rendre compte de sa présence :

Comment vous appelez-vous ?

-Soaric.

Un mot suffisait quelque fois. Mais là, il sentait que ce n'était pas le cas. Aussi continua-t-il :

- Comment vous appelez-vous ? Au fait, je suis Archer. Et vous ?

Au moment où la question franchit ses lèvres, il sentit l'atmosphère changer. Il vit du coin de l'oeil le gérant se tendre et regarder la femme intensément. Sans le savoir, Soaric venait de s'empêtrer dans un beau filet. Il ne changea ni de posture ni d'expression. Le danger planait autour du trio. Mais Soaric n'aurait su dire en quoi il consistait...

[désolée c'est un peu court^^']
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kirakki
Maître Artisan, loyal
Maître Artisan, loyal
avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 21/09/2011
Age : 24
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Les humains peuvent pleurer, c'est un don, pourtant ils en ont honte.[pv Soaric et Kirakki]   Dim 11 Déc - 23:56

"Je veux bien un autre verre s’il te plaît mon cher Kirraki !"

Elle ce rappeler donc de Kirakki, mais aucune haine ni agressivité ce semblait émané d'elle, Kirakki savait donc à l’avance qu'elle n'avait pas était envoyer pour le tuez, il lui serva alor sont autres verre...

"Vous avez grandie!"

Elle ce tourna vers l'autre homme...

"Comment vous appelez-vous ?"

"Soaric, Comment vous appelez-vous? Au fait, je suis Archer. Et vous?"

Il continua à regarder Seika jusqu’à ce qu'il sentit le regard de Soaric, avait t'il perçu sont aura meurtrière? Pour les gens non-habituer sa peut effrayer, mais depuis sa plus jeune enfance il possède cette auras, pour certaine personne capable de la sentir mais trop faible pour la supporter l'aire devenez irrespirable, mais Soaric semblait la supporter, il n'était donc pas faible, un archer et une ombre, si il avait à les affronter il espéré juste le faire en dehors de la taverne, il e voudrait surtout pas tacher de sang sa taverne....

[Super glauque le perso oO]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les humains peuvent pleurer, c'est un don, pourtant ils en ont honte.[pv Soaric et Kirakki]   Mar 13 Déc - 21:28

[J'écris avec la première personne du singulier maintenant.]


Je souris doucement. Mon métier ! Ah ! Enfin ! La question fatale, décisive… Mais elle allait un peu attendre sa réponse car il fallait que je la prépare. Dans une situation comme celle-ci rien ne devait être laissé au hasard, aucun mot de devait la trahir. Les gens qui ne savaient pas les utilisés feraient mieux de se taire ! Oui, si les mots peuvent être l’arme la plus terrible qu’il existe ou alors le remède le plus adapté rien ne pouvait assurer qu’ils n’allaient pas se retournaient contre leur utilisateur. Un jeu dangereux mais qui en valait le coup. Mon sourire s’élargie quand les paroles de Kirakki me revinrent à l’esprit. « Vous avez grandi»… Surement ! J’étais encore jeune quand je suis entré dans les Ombres mais pourtant elles n’avaient évolué. Même méthode, même opinion. La loi du plus fort ! Tout dans les muscles rien dans le cerveau ! J’avais toujours préféré agir avec ses poisons car ça demandé de l’intelligence et de l’habilité mais pas vraiment de la force. Je tenais à se démarque par rapport aux autres.
Les regards de Soaric et de Kirakki me firent revenir à la réalité. Etre fixé ainsi de me dérangés pas. J’avais toujours préférés être discrète mais pour l’être il fallait être normal. Marcher comme tout lui monde, ne pas essayer de se cacher. C’est en paraissant normale que l’on passé inaperçue et cela impliqué forcément d’être un peu observé de temps en temps.

"Je m’appelle Seika." Dis-je calmement

Puis j’avalais une gorgée de mon verre et je me mis à mon tour à fixer le jeune archer. Les mots ! Pourquoi fallait-il que je les trouve ? Ne pouvaient-ils pas venir à moi ? Un petit coup de fatigue Seika ?! Il fallait vraiment que je me ressaisisse moi !

"Je suis une tueuse. "

*Tu es folles ma pauvre !* me souffla une voix dans mon esprit

"Mais nous en sommes tous au fond !" Repris-je sans y faire attention

Le sort en est jeté !
Revenir en haut Aller en bas
Soaric
Maître Archer, loyal
Maître Archer, loyal
avatar

Messages : 176
Date d'inscription : 11/11/2011
Age : 24
Localisation : La ou est celle que j'aime....

MessageSujet: Re: Les humains peuvent pleurer, c'est un don, pourtant ils en ont honte.[pv Soaric et Kirakki]   Mer 14 Déc - 16:09

La jeune fille réfléchissais. Le gérant, Kirakki semblait-il, les fixer tous les deux, l'un après l'autre. Soaric sut alors que le jeune homme savait quelque chose que lui ignorait. Fronçant les sourcils, Soaric se convainquit de connaître la vérité. TRop curieux.

-Je m’appelle Seika.

Soaric reporta son attention sur Seika. Elle n'avait pas fini. Il le savait.

-Je suis une tueuse.

Une tueuse ?? Voilà qui était intéressant.

-Mais nous en sommes tous au fond !

Soaric but une gorgée avant de répondre.

-Et, êtes-vous spécialisée dans quelque chose ? Etre tueur c'est bien, être spécialiste, c'est mieux.

Les mots, il les économisaient, mais il savait les utiliser. Elle pensait l'avoir au jeu de la manipulation par les mots. Elle se trompait. Les pièges, il les évitaient. Les obstacles, il les surmontaient.

-Et vous, Kirakki, avez-vous toujours été aubergiste ?

Laissez le temps à Seika de répondre, montrer à l'homme que l'on s'intéressait à lui, le tout pour creuser et découvrir le fin mot de l'histoire. La curiosité l'emportait de nouveau sur la raison. Intérieurement, Soaric se pinça les lèvres. Il s'était vraiment empêtré dans un filet empli de noeuds...

Il était toujours en train de réfléchir, les deux autres aussi, lorsque la porte s'ouvrit sur un homme. Enfin quelque chose...


[et hop une suite ^^ c'est vraiment court, je m'en excuse encore une fois...]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kirakki
Maître Artisan, loyal
Maître Artisan, loyal
avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 21/09/2011
Age : 24
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Les humains peuvent pleurer, c'est un don, pourtant ils en ont honte.[pv Soaric et Kirakki]   Mer 14 Déc - 22:19

"Je m’appelle Seika, je suis une tueuse, mais nous en sommes tous au fond!"

Elle venez de ce dévoiler, Kirakki pensa toute suite que si elle avait garder sont niveau de l'époque ou il l'avait rencontrer, il la tuerait sans difficulté, mais sa ne pouvait être aussi simple, si elle avait atteint le niveau de maître sa n'était pas pour rien, il aurait très vite des difficulté, d'un coter Seika, Une Ombre au service du peuple qu'il à trahi et de l'autre un archer au service du peuple, la situation était tendue et il savait qu'il aurait des chance que sa finissent en massacre, si Soaric avait bien le niveau de Seika, le combat risquer d’être intéressant, un sourirent apparue alor sur ses lèvre...

"Et, êtes-vous spécialisée dans quelque chose ? Etre tueur c'est bien, être spécialiste, c'est mieux."

Il venez de pausait une cible dans sont dos, Seika était une professionnel qui ne devait pas ce faire connaitre...

"Et vous, Kirakki, avez-vous toujours été aubergiste?"

Kirakki sourit de plus belle, il n'avait pas l'intention de ce cacher...

"Non, avent j'était ce que l'ont appelle le Shinigami des Ombres, j'ai tuez ma premier personne à 3ans et mon premier maître assassin à 11ans, mais bon tous ça c'est dérrière moi..."

Dit t'il avec un large sourirent avent de préparer un plateau et partit servir une table avec...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kirakki
Maître Artisan, loyal
Maître Artisan, loyal
avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 21/09/2011
Age : 24
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Les humains peuvent pleurer, c'est un don, pourtant ils en ont honte.[pv Soaric et Kirakki]   Sam 21 Jan - 21:22

Seika?? tu rp pue?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les humains peuvent pleurer, c'est un don, pourtant ils en ont honte.[pv Soaric et Kirakki]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les humains peuvent pleurer, c'est un don, pourtant ils en ont honte.[pv Soaric et Kirakki]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Liste des pouvoirs - humains -
» Rapport sur les abus de droits humains en 2004-2006
» la Commission Intéraméricaine des Droits Humains (CIDH) va poursuivre la Dominic
» Samuel "Sam" Fisher ♦ les amis peuvent être pire que les ennemis ♦
» Ni rire, ni pleurer, il faut comprendre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Royaume de Jakar :: Villes :: Ikrahm-
Sauter vers: